• photo du haut provient du site ->Manataka

    Une affiche  de comémoration 2008

    Superbe affiche pour 2009

     Cet article en hommage aux Natives Américans venus combattre en France et partout dans le monde .C'est presque inconcevable et pourtant ces Nations qui ont presque été exterminé par les blancs,se sont enrolés dans l'armée Américaine depuis la 1ere guerre mondiale. pour défendre leur pays ou la dignité de leur Nation 

    Dans la tradition culturelle amérindienne,le chemin de la virilité et la manière  d'acquérir une position honorable dans la société passe par l'exercice de la fonction guerrière,avec ce qu'elle comporte de ritualisme .Aujourd'hui  encore ,dans les pow wow et autres cérémonies indiennes ,on honore les vétérans et ceux qui sont a l'armée pour le service qu'ils rendent.

    Les Navajos ont joué un role important dans la guerre du Pacifique avec leurs codes que les Japonais n'ont jamais réussi a percer.C'est ainsi que 29 Navajos rejoignent un camp militaire de San Diégo et dans le secret le plus absolu ,mettent au point un code basé sur environ 200 mots ou expressions militaires et traduits en Navajo.Il leur fallait seulement  20 secondes pour encoder ,transmettre et décoder un message de 3 lignes au lieu de 30 minutes avec les machines.C'est ainsi que  400 Navajos ont été entrainées a utiliser le code . Il n'y a pas si longtemp le président Georges W. Bush a décoré les survivants ainsi que leurs camarades disparus (a titre posthume ) a la médaille du congrés . Une reconnaissance tardive qui sonne comme une revanche pour la Nation Navajo ,humiliée et décimée par le passé. Il existe un monument en leur honneur a  Window Rock, Arizona.

    cliquez ici -> Code Talkers

    et ici ->Navajo

    et encore celui ci avec de bonnes photos ->turtle island 

    L'écusson du  code représente un appareil de communication employé par deux jeunes garçons de Navajo appelés les jumeaux de héros. Le dispositif leur a permis de communiquer secrètement les uns avec les autres.

    Quand les monstres infestaient le Dine (personnes de Navajo), les jumeaux légendaires de héros ont été envoyés au Sun pour chercher une arme qui tuerait tous les monstres. The Sun leur a donné le coup de foudre comme arme à l'utilisation.

     et ce site sur les femmes vétérans qu'il ne faut pas oublier aussi ->Womens vétérans

    . Les « mères de guerre, » est de la série de « vétérans du Natif américain » de Jackson. Cette photographie documente une danse de 1995 honneurs exécutée pour Howard que la corneille pilote la haute et la corneille de Leroy pilote de hauts, militaires vétérans de la réservation indienne de Berthold de fort. Les mères de guerre sont des femmes qui ont perdu un parent dans une guerre.

    corneille = Crow

    Il y a pleins d'autres sites Natives Américans qui mériteraient d'etre en lien ,(tous en anglais bien sur )mais je peux les mettre tous.

    tres belles images d'une superposition des temps anciens et modernes 

    Soldats Code Talkers Comanches 

     

    Untold Stories Of The Second World War: The Navajo

    The Navajo Code Talkers, Our Heroes


    1 commentaire
  •  

    le site  officiel ->  Léonard Peltier 

    Nous naissons tous innocents.
    Nous devenons tous coupables.
    Dans cette vie tu deviens coupables d'être toi.
    Être soi-même, c'est ça le Péché "aboriginel", le pire de tous les Péchés.
    C'est un Péché que l'on ne te pardonnera jamais.
    Nous les Indiens sommes coupables, coupables d'êtres nous-mêmes.
    On nous enseigne cette culpabilité dès la naissance.
    Nous l'apprenons consciencieusement.
    Chacun de mes frères et à chacune de mes sœurs je dis, sois fier de cette culpabilité.
    Tu n'es coupable que de ton innocence, d'être toi-même, d'être Indien, d'être humain.
    Être coupable te rend sacré 

    Léonard Peltier

     

     

    Extradition de Léonard Peltier du Canada

    Dans les années 1970, la situation sur la réserve de Pine Ridge est intenable pour les Lakota d’Oglala. Victimes de racisme et d’actes de violence de la part des Goons, la police tribale, ils appellent à l’aide l’AIM (American Indian Movement). Les tensions entre celle-ci et le gouvernement fédéral ne cessent de croître. Le 26 juin 1975, une fusillade éclate et deux agents du FBI, Ronald Williams et Jack Coler, trouvent la mort ainsi qu’un jeune militant de l’AIM, Jo Stuntz Killsright . Robert Robideau et Dino Butler, deux membres de l’AIM accusés du double meurtre, sont acquittés. Leonard Peltier, quant à lui, jugé seul coupable en 1977, est condamné à une double peine de prison à vie. Aujourd’hui, il clame encore son innocence

    Pour plus amples informations cliquez -> le monde diplomatique

    Leonard Peltier est un prisonnier de guerre, l'une des nombreuses victimes de la guerre cachée menée par le gouver-nement américain contre l'American Indian Movement (AIM) et ceux qui le soutiennent. Cette opération, conduite par la police secrète américaine - le Bureau Fédéral d'Investigation (FBI) - au milieu des années 1970, eut pour résultat la mort d'un grand nombre de militants, des centaines de blessés et l'emprisonnement des survivants.

    Peltier, un militant de l'AIM, accomplit actuellement deux peines de prison à vie consécutives, au pénitencier fédéral de Leavenworth, Kansas, pour le meurtre présumé de deux agents du FBI, tués le 26 juin 1975 lors d'un échange de coups de feu sur la réserve de Pine Ridge, Dakota du Sud. Les charges pour lesquelles il a été incarcéré, aussi bien que les preuves qui ont entraîné sa condamnation ont été entièrement fabriquées par le FBI.
     

    Leonard Peltier, un Anishinabe-Lakota, né en 1944 dans le Dakota du Nord, a grandi sur la réserve de Turtle Mountain. En 1958, durant la période où les Etats-Unis ont essayé de "terminer" les réserves et de "reloger" les Indiens dans les ghettos urbains ; il rejoignit ses parents sur la côte pacifique Nord, vivant à Seattle et à Portland.

    Motif d'un tee shirt de solidarité .

     cliquez sur Oglala -Commémoration

    En 1973, les anciens et les traditionalistes Oglala de Pine Ridge terrifiés par ce qu'il se passait sur leur réserve firent appel à l'A.I.M. pour les protéger des GOONs. Le 28 février 1973, de retour d'un meeting qui s'était tenu près de Pine Ridge, un groupe de quelques centaines de traditionalistes, membres de l'A.I.M. et de sympathisants, se rendit à Wounded Knee où symboliquement, ils occupèrent le village. C'était le début du siège de Wounded Knee où des indiens trouvèrent encore la mort dont Franck Clearwater et Buddy Lamont, des douzaines d'autres furent blessées, d'autre part un certain nombre de sympathisants qui essayait de ravitailler le groupe a disparu. Face à ce groupe, le gouvernement avait déployé une force armée composée d'agent du F.B.I. en armes d'assaut, des GOONs, de Marshals, de Vigilantes. De plus, il est certain que des conseillers militaires ont illégalement participé au siège, avec de l'armement lourd tel des hélicoptères Huey et des blindés contre des fusils de chasse.
    Ce siège pris fin après 71 jours, en mai 1973, avec la promesse du gouvernement de revoir le problème des traités. Un des points positifs pour la Nation Indienne fut que les événements ont étérelatés par tous les médias internationaux et que la condition des Indiens a été présentée à toute la planète.

     

    Ce texte copié sur ► free peltier

     

    Léonard Peltier

     

    Cette affiche d'un Pow Wow en l'honneur  de Léonard Peltier

     

     Voici une des superbes oeuvres de Léonard Peltier

    Merci à Oletha ( Cherokee ) de m'avoir fait parvenir cette photo 

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  • Cette célébration ne fait pas l'unanimité chez les Natives et pour cause...

    Origine aux États-Unis  (sur wikipdia)

    En 1620, une centaine de pèlerins Puritains britaniques, pourchassés, fuirent vers la Hollande où ils embarquèrent à bord du Mayflower, à destination de la Virginie. En décembre 1620, c'est finalement à Plymouth dans le Massachussets que les 131 colons posèrent le pied sur le Nouveau Monde. En raison de leur peu de connaissances agricoles et d'un hiver particulièrement rigoureux, la moitié d'entre eux ne survécut pas. Au printemps suivant, un indien  Wampanoag du nom de Squanto entra en contact avec les immigrants et, avec sa tribu, leur offrit de la nourriture et leur apprit à pêcher, chasser et cultiver du maïs. Pour célèbrer la première récolte, à l'automne suivant, le gouverneur William Bradford décréta trois jours de prières et de fête. Les colons invitèrent le chef  Massasoit et 90 indiens à partager leur repas, en guise de remerciement pour sceller une amitié durable (avec le résultat malheureux que l'on connaît...) et un pacte commercial. Des dindes sauvages et des pigeons furent servis à cette occasion .

    Deux ans plus tard, la colonie célébrait à nouveau la fin des récoltes mais rendant surtout grâce à Dieu. Cette fête devint très vite simplement religieuse, et toute référence aux Amérindiens fut rapidement oubliée, d'autant qu'après la mort du chef Massasoit qui garantissait la paix, les Wampanoag furent finalement exterminés en 1676.

    sur ce lien vous aurez (en anglais une vidéo de cette fete  ..--> history

    In 1620, a hundred Puritan pilgrims britanic, pursued, fled towards Holland where they embarked on board Mayflower, bound for Virginia. In December 1620, c'est finally with Plymouth in Massachussets that the 131 colonists posed the foot on the New World. Because of their little of agricultural knowledge and d'un particularly rigorous winter, half d'entre them did not survive. Next spring, a Wampanoag Indian of the name of Squanto came into contact with the immigrants and, with its tribe, food offered to them and learned how to them to fish, drive out and cultivate corn. For célèbrer the first harvest, with l'automne according to, the governor William Bradford issued three days of prayers and festival. The colonists invited the Massasoit chief and 90 Indians to share their meal, as a thanks to seal a durable friendship (with the unhappy result that l'on knows...) and a commercial pact. Wild turkeys and pigeons were been used for this occasion. Two years later, the colony celebrated the end of harvests again but returning especially thanks to God. This festival very quickly became simply religious, and any reference to the Amerindians was quickly forgotten, d'autant qu'après the death of the Massasoit chief who guaranteed peace, Wampanoag were finally exterminated in 1676.

    Représentation du premier thanks giving

    [fichier]

    @@@450@@@350[/fichier] regardez cette vidéo...

    un peu plus de renseignements sur ->Pow wow.com 

     


    votre commentaire
  • Ce petit article encore pour vous donnez un peu plus de renseignements sur ce personnage tres sympathique qu'est Steve Reevis ,rencontré en 2005 a Montargis et oui en France,cet acteur que beaucoups connaissent ,se déplace en Europe avec sa famille pour nous montrer leurs danses traditionnelles.Je vais mettre des vidéos trouvées sur you tube,et autres choses au fil du tempsSteve Reevis est né et élevé sur la Réserve indienne Blackfeet dans le Montana .Il a terminé ses études au Collège Flandreau et a assisté au Collège d'Indien Haskell Junior dans Lawrence,au Kansas où il a reçu un diplome dans les arts

    Acteur dans Into the West (difusé sur le cable en France ) 2005
    The Longest Yard 2005
    The Missing ou les disparus 2003
    Highway 395 2000
    Horse Sense (tv movie) 1999
    The Outfitters 1999
    Wild Grizzly 1999
    Crazy Horse (tv movie) 1996
    Fargo 1996
    Follow Me Home (no general release) 1996
    Wild Bill 1995
    le dernier Cheyenne 1995
    Geronimo, An American Legend 1993
    Posse 1993
    Miracle in the Wilderness 1992
    The Doors 1991
    Grim Prairie Tales 1990
    Danse avec les loups1990
    Twins 1988
    War Party (special rider) 1988 et bien sur dans la série Walker Texas

    [fichier]

    @@@450@@@350[/fichier]

    petit intervieuw de Steve mais en Anglais

    [fichier]

    @@@450@@@350[/fichier]

    Pour ceux qui ne connaisse pas voici un extrait du Dernier Cheyenne,film de toute beauté

    [fichier]

    @@@450@@@350[/fichier]

    et sur cette vidéo Steve lors d'un Pow wow aux USA

    Le lien du site officiel du fan club de Steve -->Steve Reevis

    le lien du site officiel de Macile  Reevis ..cliquez sur ->Macile

    A l'âge de sept ans, Macile sous la surveillance de sa grand-mère commençait à coudre. Après la naissance de ses enfants, une carrière aspirait comme designer de mode indienne. Aujourd'hui, elle a un répertoire de cinquante designs différents pour ses vêtements de mode indiens

    « La grande majorité des amérindiens doivent lutter pour survivre. Lutter au point que parfois ils  finissent  par oublier ce qu’est l’espoir ;  au point que parfois ils ne sont même plus capables de songer à s’élever au dessus de leur condition présente »  
    Steve Reeves – indien Blackfoot

     


    1 commentaire
  •  

    un peu de pub avec Graham Greene... sympa non ?

     


    votre commentaire
  • AMERICA un jeu pour pc

    revivez les grandes heures de la conquête de l'ouest avec plus de 50 unités différentes ,et puis 4 camps disponibles (Américains ,Indiens ,Mexicains et Déspérados )

    Contrôlez jusqu’à 100 unités en même temps et affrontez jusqu’à 7 adversaires en réseau.

    Mon fils y joue et a l'air d'apprécier.Pour la partie Amérindienne,construction de tipi chasse aux bisons,canoës,guerrier lanceurs de couteaux, archers flèches enflammés,etc....

     


    votre commentaire
  •  
     

    Voila le genre de motel qu'on peut trouver en Californie

    ( vue sur hotel.com )

    Au texas ......pour les touristes de passage ou pour ceux qui ont la nostalgie

    Pine Wood Holiday Park

    Photo of the Day 5-3-2012 Teepee Village in St. Mary, Montana, photo by Don Slaght    

    Teepee Village in St. Mary, Montana, photo by Don Slaght

     


    votre commentaire
  • L'art contemporain Amérindien


    votre commentaire
  •  


    votre commentaire
  • [fichier]

     les drums et chants de cette vidéo font un moment exeptionnel


    votre commentaire
  • Des fonds d'écrans  sur le site de la boutique de vêtements Aigle à télécharger .

     


    votre commentaire
  •  
     

     Le site de   William Purcell CLIQUEZ ► Lakota Writings

    Quelques graphic's réalisés par William Purcell sur mon blog par son autorisation  :

    Thank you William.

    il crée aussi des bannières

    Un très beau site ,mais un conseil demandez l'autorisation pour copier les photos....déjà par respect 

     

     


    votre commentaire

  • BA amérindiens modernes par TRANBERNACK

     

     voici la bande annonce de "Amérindiens modernes une fierté retrouvée" un documentaire de 52 min de Bertrand charron et Julien giraud.
    Le portrait de deux réserves amérindiennes du Québec .

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique