KaZeo
+
tepee17
Follow me
Join now
28 Avril 2015, Ste Valérie
Mon profil
Photos anciennes et Stars Amérindiennes
  • In Summer Kiowa Rinehart, F. A. (Frank A.) (photographer)1898
  • Photo de CURTIS EN 1907
  • Eagle-Man-(Yanktonai-Nakota)-1872
  • Horse woman de Curtis
  • Rattlesnake Pete - Cayuse - circa 1900

 
 
 
 
Pourquoi les Premières Nations ?
 
  Depuis mon enfance l'intérêt pour ces Nations qui ont failli disparaitre a été très forte. A l'époque des films hollywoodiens , je n'ai jamais aimé la manière dont les blancs traitaient les "indiens"  . Beaucoup de mes rêves ont été le théatre de ces batailles entre ces guerriers qui défendaient leurs terres contre les blancs et moi très souvent j'étais un indien, j'étais un enfant. Mais la roue a enfin tourné et depuis quelques années ,des reportages, des livres, ainsi que les historiens ,nous font découvrir la réalité de la confrontation des blancs et des Premières Nations , prouvant ainsi la détermination dont a fait preuve les Européens pour s'emparer des terres .Même si maintenant de nombreuses personnes se sont prises de compassion pour les Indiens d'Amérique, il faut savoir qu'à notre époque ,le racisme envers les Autochtones ,est encore très présent , incroyable mais pourtant bien réel .Le monde sera toujours peuplé de fous . Il y a tant de choses encore à apprendre sur leur culture, leurs traditions et ce qui fait mon admiration c'est le respect qu'ils ont pour toute vie qu'il y a sur terre.Saisissez la chance si vous pouvez en rencontrer. Ils sont d'une gentillesse incroyable , pleins d'humour et si vous vous interressez à eux et a leurs coutumes , ils vous les expliqueront . J'ai un réel respect  pour ces Nations car ils le méritent,et je ne souhaite qu'une chose ,c'est que tous les Autochtones d'Amérique du Nord , jeunes et moins jeunes soient surtout fiers de leurs origines et qu'ils retrouvent leurs traditions ancestrales .N'oubliez pas de regarder la galerie photo ,vous y verrez de superbes portraits et des moments de vie des peuples des Premières Nations.
 
  Merci de votre visite et de votre interêt pour les Premières Nations et n'hésitez pas aussi à laisser un commentaire .
 Thank you for your visit and for your interest in First Nations and also feel free to leave a comment.
 
 
séparation11

 

Et surtout un grand merci aux Autochtones d'Amérique du nord  qui viennent sur mon blog c'est ma plus grande récompense, mais aussi merci aux visiteurs de tous les autres pays .

And especially a big thank you for Aboriginal people in North America who come to my blog is my greatest reward, but also thank you for visitors of all other countries

 

Native American Indians

 

 

MITAKUYE OYASIN

skull bar

Mises à jour

Drapeaux des Premières Nations Article 26/04/2015
IMPORTANT : APPEL AUX ARTISAN(E)S POUR LA GRAND... Article 26/04/2015
Kiowa girls. ca. 1887. Photo by Lenny & Sawyers. Photo  

voici quelques uns des nombreux drapeaux des Premières Nations

Crow Nation
Crow Nation
Absentee-Shawnee
Absentee-Shawnee
Cherokee-Nation
Cherokee-Nation
Sioux Tribe
Sioux Tribe
The Haudenosaunee Confederacy
The Haudenosaunee Confederacy
eastern-pequot
Eastern-Pequot
Nation Navajo
Navajo
Cheyenne and Arapaho tribe
Cheyenne and Arapaho tribe
drapeau INNU
Innu (Québec-Labrador)
Pawnee
Pawnee
Mic mac
Mic mac

flags native american tribesCheyenneSiouxNavajoCrowIroquois

Dimanche 26 Avril 2015 à 17h55 dans HistoirePoster un commentaire
avec l'accord de Camille du site mémoire d'encrier --> les Nuits Amérindiennes 
 
les nuits Amerindiennes
 

 à Port-au-Prince, du 6 au 10 mai 2015

Au menu, il y aura des débats, des lectures, une foire du livre amérindien, des conférences, des spectacles, des performances, des concerts et échanges de savoir et de savoir-faire.

Le lancement du numéro spécial de la revue « Littoral », consacrée à la littérature innue, et un colloque intitulé « rencontres des peuples du nouveau monde », en collaboration avec l’Université de Montréal, sont également prévus.

Les lieux, retenus pour les animations à Port-au-Prince sont, entre autres, la Fondation connaissance et liberté (Fokal), la Bibliothèque nationale d’Haïti (Bnh), le Bureau national d’ethnologie (Bne), la Direction nationale du livre (Dnl), le Centre d’art, le Centre culturel « Pyepoudre », le Parc de Martissant et la Bibliothèque Katherine Dunham (à Martissant).

Le spectacle « Les nuits amérindiennes » a été monté pour le lancement officiel de l’événement au palais Montcalm, le vendredi 10 avril 2015, dans le cadre du Salon international du livre de Québec.

Au Québec, des animations seront aussi réalisées dans les librairies et centres culturels, sur tout le territoire, autour de la littérature et des cultures des premières Nations.

L’événement culturel « les nuits amérindiennes » rassemble une cinquantaine d’auteurs des premières Nations et d’Haïti.

« L’enjeu de cette rencontre haïtiano-amérindienne est de revisiter l’Histoire. Haïti et les peuples des Premières Nations vont reconquérir une histoire et un imaginaire, dont ils ont été dépossédés. Nous nous retrouvons enfin, Indiens et Nègres d’Amérique », indique Rodney Saint-Éloi, auteur-éditeur de Mémoire d’encrier, initiateur de l’événement, dans un document transmis à la presse.

 

Fondées à Montréal, en mars 2003, par Rodney Saint-Éloi, les éditions Mémoire d’encrier ont pour mandat de réunir des auteurs de diverses origines autour d’une seule et même exigence : l’authenticité des voix.

du  site --> ALTER-PRESSE 

 

Les nuits amérindiennes en Haïti from Arnait Video Productions on Vimeo.

nuits Amérindiennes2

Port au PrinceHaïtimémoire d'encrierMontréal

Dimanche 19 Avril 2015 à 15h49 dans infos Québec-CanadaPoster un commentaire
123gifs003
 
origine
 
Cliquez sur ce lien  --> ORIGINE  pour la version électronique 
 
et puis la page du site --> tourisme Autochtone.com qui vous donnera de multiples renseignements tout aussi intéressants les uns que les autres.
 
par la même occasion je vous donne le résultat du 4ème congrès international du tourisme Autochtone en cliquant sur ce lien --> CITA2015 
 
 

Québectourisme AutochtoneOrigineQuébec Aboriginal

Samedi 18 Avril 2015 à 13h19 dans infos Québec-CanadaPoster un commentaire

 

Printemps Autochtone d'Art

Programme -->  Dossier de presse 

28 avril au 6 juin 2015 à la Maison de la Culture Frontenac

Grand lancement le 28 avril à 17h30!

 

30 ans d’accomplissement!  Voici ce que célèbre Ondinnok avec sonPrintemps autochtone d’Art DEUX présenté du 28 avril au 6 juin 2015 à la Maison de la Culture Frontenac. Tout entière consacrée aux femmes des Premières Nations, cette seconde édition invite le public à une rencontre avec les artistes, artisanes, commissaire, interprètes, scénographe, chorégraphe, poètes qui participent aux diverses manifestations artistiques de ce multiévénement. Suite au succès du Printemps autochtone d’Art de 2013, Ondinnok renouvelle ce dialogue amorcé avec l’art autochtone contemporain et invite le grand public à découvrir ces artistes audacieux et créatifs.

du site Ondinnok Inc

publié sur mon blog avec l'aimable autorisation de Myriam Baril-Tessier 

Chargée des communications chez Ondinnok

Vendredi 10 Avril 2015 à 11h15 dans infos Québec-CanadaPoster un commentaire
Buffalo Dancer
 
Buffalo Dancer
 
Shadow Horse
 
Shadow Horse
 
Running Deer
 
Running Deer
 
Tender Thorn
 
Tender Thorn
 
Charging Thunder
 
Charging Thunder
 
Red Blanket
 
Red Blanket
 
Taza
 
Taza
 
red dog
 
red dog
 
Walking Red
 
Walking Red
 
Magnifiques peintures de Riel Benn  ( Acrylic on canvas )
 
Biography --> art of the butterfly 

 

Jeudi 09 Avril 2015 à 06h38 dans Peintures,paintings1 commentaire(s)
traités
 
Le principe du wampum à deux rangs esdevenu lbase de 
traités et d'accords entre les Premières nations et les nations européennes.
 
 
 
 
 
 
Jeudi 02 Avril 2015 à 16h04 dans Photos du jourPoster un commentaire
Náásdi Bilagáana Bits’į’yisthtłizhii haalá ‘éí yit’áó t’áá ‘áłtsoní tł’óó’góó siléí bił neildeeh ne’ yididooniił.”

<< Un jour, l’homme blanc demandera à l’homme rouge de l’aider à se souvenir comment re-vivre en harmonie avec la nature >>
 
 
marche
 

La 2ème Marche Navajo a commencé

Par Nihígáál Béé Iiná
21 mars 2015

Nous avons été bénis par la brume sacrée (áha) ce matin du printemps, quand nous avons salué l’aube avec du maïs blanc.
Nous nous sommes embarqués pour la marche de 560 km de TsoodziÅ‚ [Mont Taylor] à Dook’o’osÅ‚id aujourd’hui. Nous nous sommes retrouvés au lever du jour au siège du Chapitre de Baca/Prewitt. C’est le lieu où se terminerait le projet de Pipeline de Pinon, qui devrait faire 200 km. Si ce pipeline était approuvé, çà accroîtrait de 5 à 10 fois la fracturation de terres sacrées par rapport à la situation actuelle.
La zone que nous allons traverser est celle où de l’uranium a été découvert en 1939, plaçant les Diné [Navajo] en première ligne de la chaîne de l’énergie nucléaire. La moitié de l’uranium utilisé dans les bombes larguées sur Hiroshima et Nagasaki a été extraite de notre cher TsoodziÅ‚. A ce jour il y a des centaines de mines d’uranium abandonnées et des milliers de résidus radioactifs qui doivent encore être nettoyés. TsoodziÅ‚ est à nouveau menacé par la mine d’uranium de Roca Honda qui utilisera chaque jour autant d’eau que la ville de Santa Fe !

Si nous tenons à notre langue et notre culture, il n’y a absolument pas de place pour ce type de ‘développement économique’ sur notre terre. Doodá veut dire ‘non’. Prions pour la guérison de notre territoire.
Łeetsoh, Łeejin, Ák’ą́ Łizhin Doodá!

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Contact:
Nihigaal Bee Iina Organizers

nihigaalbeeiina@gmail.com
(949) 536 0988

DES JEUNES FEMMES DINE INSPIRENT DE L’ESPOIR PAR UNE MARCHE DE 560 KM

PREWITT, Nouveau-Mexique, 21 mars 2015 – Ce matin à l’aube un groupe de Diné et leurs supporters sont partis pour un voyage de 560 km à pied, en tant qu’acte de revitalisation culturelle. Cette marche est la deuxième des quatre qui auront lieu cette année. La première s’est terminée fin février, après que de jeunes activistes aient marché sur 360 km de DziÅ‚ Naa’oodiÅ‚íí (Mont Huerfano) à TsoodziÅ‚ (Mont Taylor). Le mouvement, nommé Nihigaal Bee Iina (Notre Voyage pour l’Existence), commencera sa marche près de TsoodziÅ‚ et la terminera à Dook’o’osÅ‚id (les San Francisco Peaks), elle durera environs un mois et demi.

La marche a lieu dans cette région et en ce moment pour plusieurs raisons. D’abord, cette année marque le 150ème Anniversaire de Hwééldi, une période durant laquelle 9000 Diné ont été incarcérés pendant quatre ans dans un camp de concentration à Fort Sumner, au Nouveau-Mexique. La marche veut honorer et célébrer la résilience des ancêtres Diné et être une prière pour que les Diné puissent avoir la même résilience aujourd’hui face à un héritage colonial très difficile.

La marche a aussi pour but de continuer à dénoncer l’extraction de ressources et la contamination disproportionnées dont les Diné ont souffert au profit d’autres, et qui non seulement contribuent aux problèmes environnementaux locaux et mondiaux, mais sont aussi contraires aux valeurs Diné traditionnelles qui demandent de protéger Nihima Nahadzáán (Notre Mère la Terre). Les marcheurs croient que le fardeau imposé aux Diné par le pétrole, le gaz et l’extraction de charbon devraient être dénoncés et combattus en tant que forme d’injustice environnementale, étant donné que la pollution, l’accroissement de la violence et les risques courus par les jeunes femmes à cause de l’arrivée massive de travailleurs liés au boom pétrolier, affectent les Diné quotidiennement.

La marche commence au siège du Chapitre de Prewitt, au Nouveau-Mexique, où le Pipeline de Pinon devrait aboutir pour transporter le pétrole extrait de l’Agence de l’Est de la Nation Navajo. Prewitt est aussi le lieu où l’uranium a été découvert pour la première fois dans Diné Bikeyah (le pays des Navajo). Environs la moitié de l’uranium utilisé pour construire les bombes atomiques de sinistre mémoire qui ont détruit Nagasaki et Hiroshima, au Japon, a été extraite dans cette région. Les marcheurs déplorent et s’opposent à l’exploitation de sites sacrés pour l’énergie et l’armement nucléaires.

Les marcheurs voyageront le long de sections du Transwestern Pipeline, de St. Michaels, en Arizona, à Leupp, et passeront à Church Rock, au Nouveau-Mexique, où a eu lieu, en 1979, le plus grave accident nucléaire de l’histoire de l’Amérique. A l’époque, près de 350 millions de litres de déchets radioactifs se sont déversés dans le Rio Puerco qui traverse de nombreuses communautés Diné. Les marcheurs espèrent qu’en priant et en marchant dans ces zones touchées ils peuvent aider à guérir, inspirer et unir la terre et les gens.

Malgré le poids de tous ces problèmes, les marcheurs veulent aussi apporter de la joie et des rires à chaque communauté visitée, par la musique, l’art et la poésie. Les marcheurs croient qu’une des choses les plus importantes en ce moment est de rassembler les Diné. Par cette unification, les marcheurs croient que les Diné peuvent faire face et surmonter ces nombreux défis et créer des communautés saines sur la base des principes du k’é (parenté, interdépendance) et de hozhó (harmonie intérieure et extérieure, beauté).

Les points de départ visés pour la première semaine sont les suivants et susceptibles de changement : le 21 Prewitt Chapter House, le 22 Smith Lake Chapter House, le 23 Crownpoint Chapter House, le 25 Mariano Lake Chapter House, le 26 Pinedale Chapter House, le 27 Church Rock Chapter House, le 28 Gallup, Nouveau-Mexique.
Tous les gens respectueux sont invités à se joindre à la marche et peuvent appeler le (00 1) 949-536-0988 pour informations.

 

Informations par email : nihigaalbeeiina@gmail.com

marche navajo

 

A l’aube du 21 mars, Nihígaal bee Iiná commenceront leur deuxième marche en commémoration de la déportation des Navajo au camp de concentration de Bosque Redondo. Cette marche ira de Tsoodzil (Mont Taylor, au Nouveau-Mexique) à Dook’o’osliid (les San Francisco Peaks, près de Flagstaff, Arizona)

La marche précédente est allée du Mont Huerfano au Mont Taylor. Voir larticle de Lyla Johnston du 2 janvier 2015 et le communiqué de presse de Nihígáál béé liná du 3 janvier. sur  --> CHRIS- P'S PAGE

 Le long de leur trajet, les marcheurs ont discuté avec des membres des communautés qu’ils traversaient. Ils ont aussi participé aux actions de protestation, par exemple à Pinon, Arizona, dans la Réserve Navajo, une zone menacée par la fracturation hydraulique et le gaz de schistes.

 

Entre les deux marches, ils sont allés dans des écoles pour parler de leurs expériences aux enfants. Ils ont fait du récit de leur voyage un programme de cours et ont été confondus par l’enthousiasme des élèves. Ils ont déclaré: “C’est pour les gosses que nous marchons”.

marche NavajoTsoodzilArizonaNihígáál Béé IináNouveau MexiqueDoodá

Dimanche 22 Mars 2015 à 17h24 dans NewsPoster un commentaire

JE MARCHE SUR LE CHEMIN FINAL VERS MA LIBERTÉ...

PAR LEONARD PELTIER

SITE WEB LEONARD PELTIER.INFO
(TRADUIT DE L'ANGLAIS PAR ISMÈNE TOUSSAINT)

Coleman, Floride, le 14 février 2014

 

Salutations mes amis, mes parents et mes supporters,

 

Je sais que bon nombre d'entre vous se soucient de l'état de ma situation et attendent la mise à jour de ce qu'il se passe. Beaucoup de choses se sont déroulées ces derniers mois et je suis désolé de ne pas avoir écrit depuis un moment. Les décès survenus au cours de l'année dernière ont été difficiles à accepter, ainsi la disparition récente de ma sœur Vivian. Je voudrais remercier profondément chacun d'entre vous pour vos messages d'affection, pour vos prières, et d'avoir également aidé mon fils Chauncey à couvrir les dépenses funéraires ; je suis ému au delà de ce que mes mots peuvent exprimer.

 Nous arrivons à ma 40e année d'emprisonnement. Parfois,  je ne puis honnêtementy croire, parfois, je ne veux seulement pas y croire. Vous avez traversé avec moi beaucoup de périodes sombres. Il ne m'est pas possible de répondrepersonnellement à chacun d'entre vous ; pourtant, je vous assure que je souhaiterais le faire. 

La réalité est que je ne rajeunis pas, je le sens chaque jour dans mon corps. Ma hanche me fait mal, je ne vois pas très bien, mon corps est douloureux et mon diabète ne me rend pas l'existence facile. Je ne dis pas ces choses pour que vous vous désoliez pour moi : je veux seulement partager cela afin que vous compreniez où j'en suis arrivé dans la vie. Lorsque je rassemble dans mon esprit les décès de mes amis et des membres de ma famille avec les maux de mon corps, je ressens une faim d'aller chez moi telle que je n'en ai jamais ressentie durant toutes ces longues années.

Il est temps.

Si seulement je pouvais, pendant un moment, sentir l'herbe sous mes pieds, peindre avec le vent sur mon visage tout en écoutant le rire de mes petits-enfants dans la cour, humer la cuisson d'une tarte aux pommes dans l'air. Quelques choses simples, c'est tout ce dont j'ai besoin.

J'entends dire que bon nombre de mes frères et sœurs autochtones, beaucoup plus jeunes que moi, font un grand travail et cela m'apporte une grande paix de savoir que les luttes auxquelles notre peuple fait face seront toujours menées avec honneur et esprit. Je connais les problèmes auxquels nous sommes tous confrontés et je veux vous encourager à ne jamais abandonner les choses que vous savez être justes.

Je n'abandonne pas non plus.

Être en prison, c'est comme si on vous posait un diagnostic de phase terminale et, tout en ayant cela en tête, j'ai le plaisir de vous annoncer que j'ai retenu les services d'une nouvelle équipe juridique pour représenter mes besoins et mes meilleurs intérêts. Ensemble, nous avons élaboré un «projet de traitement» soigneux afin d'obtenir, espérons-le, la liberté et l'équilibre pour lesquels nous travaillons tous.

J'ignore ce que l'avenir me réserve mais je tiens à ce que vous sachiez que je suis confiant : j'ai la meilleure équipe que je n'aurais jamais pu demander. Je tiens à dire que je trouve l'espoir et que je laisse celui-ci lentement me trouver. Croyez-en votre vieux copain, la vie est différente à soixante-dix ans.

Afin que ce processus ait une chance de marcher, l'on m'a fortement conseillé, et j'approuve cela, que les détails et le travail interne à nos projets demeurent confidentiels. J'ai placé toute ma vie entre les mains de mon équipe juridique. Aucune entité ou personne, en dehors de cette dernière, ne peut parler pour moi, agir en mon nom ou me représenter. Je vous demande à tous d'honorer et de respecter cette décision. Exactement comme un chirurgien pratiquant une opération pour sauver une vie, il est essentiel pour ma liberté que l'on permette à cette équipe d'effectuer ce pour quoi elle est hautement qualifiée, sans aucune interférence extérieure.

Vous entendrez encore parler de moi : comme nous le savons tous, je ne pars encore nulle part.

Je tiens à ce que vous continuiez à soutenir ce que vous savez être juste. Soyez actifs, jouez un rôle actif dans notre monde et soutenez les choses que vous savez avoir besoin d'être soutenues. Levez-vous pour ceux qui ont besoin qu'on se lève pour eux, enseignez et prenez soin de vos enfants et de votre Mère Terre. Aidez-vous les uns les autres afin d'être forts et honorables, gardez et promouvez les traditions, les langues et la culture de notre peuple. Soyez gentils et tendres les uns envers les autres.

Je continuerai à avoir besoin de votre appui, de vos prières, de votre amour et de votre compréhension, tandis que je marche sur le chemin final vers ma liberté.

Nous partagerons autant d'informations que possible lorsque le processus aura avancé. Pour le moment, si vous avez des questions ou des préoccupations quelconques, adresses'il vous plaît vos demandes à notre site web car c'est le seul point de contact officiel pour moi et pour mon équipe.

Dans l'esprit de Crazy Horse

Leonard Peltier

Mitakuye Oyasin (Toutes mes relations)

Site web : www.leonardpeltier.info
Courriel : freedom@leonardpeltier.info

NOTE

1. Leonard Peltier (1944-). Leader, artiste-peintre et prisonnier politique autochtone. Né à Grand Forks (Dakota du Nord, États-Unis), il est membre des Nations lakota-sioux, anishinabé et chippewa, et a une ascendance canadienne-française. Dans les années 1970, il joua un rôle important  au sein de l'American Indian Movement (Mouvement des Indiens Américains) dans le réveil de la conscience autochtone et des revendications socio-économiques et culturelles de son peuple. En 1975, il fut accusé du meurtre de deux policiers fédéraux qui avait eu lieu à Pine Ridge (Dakota du Sud), lors de la commémoration du massacre des Sioux de Wounded Knee (1890), puis condamné sans preuves, en 1977, à deux peines d'emprisonnement à perpétuité. Malgré la pression internationale, il n'a toujours pas obtenu de révision de son procès ni sa libération : il est actuellement détenu au pénitencier de Coleman (Floride).

 

Drapeau Américain
 
LEONARD PELTIER STATEMENT


Coleman, Florida - Saturday, February 14, 2015

Greetings My Friends, Relatives and Supporters:

I know that many of you have concerns about the status of my situation and have been wanting an update about what is going on.  A lot has been happening in the last few months and I am sorry I have not written in a while.  The deaths over this last year have been hard to accept, including the recent loss of my Sister Vivian.  I want to deeply thank everyone for your loving words, prayers and also for helping my son Chauncey pay for her funeral expenses, I am humbled beyond what my words can express.  

 

We are coming up on 40 years of my being in prisons.  Sometimes, I honestly cannot believe it, sometimes I just don’t want to believe it.  You have been here with me through many dark times.  It is not possible for me to respond to each of you personally, I sure wish I could.  
 

The reality is that I am not getting any younger, I feel my body every day.  My hip hurts, I cannot see very well, my body aches and my diabetes makes me feel uneasy a lot of the time. I do not say these things so you’ll feel sorry for me, I just want to share because I would like for you to understand where I am at in my life. When I put the losses of my friends and family together in my mind with the way my body feels, I feel a hunger to go home like I have never felt in all these long years.  

It is time. 

If only for a while, to feel the grass under my feet, to paint with the wind on my face while I listen to the laughter of my grandchildren in the yard, to smell some apple pie cooking in the air.  Some simple things is all I need. 

 

I hear there are many of my Native Brothers and Sisters who are much younger than I who are doing some great work and it gives me great peace to know that the struggles our people face will always be addressed with honor and spirit.  I know about the problems we are all facing, and I want to encourage you to never give up on the things you know are right. 

I am not giving up either.  

Being in prison is a lot like being given a terminal diagnosis, and with that in mind, I am pleased to announce that I have retained a new legal team to represent my needs and best interests.  Together we have developed a careful “treatment plan” to hopefully gain the freedom and balance we have allbeen working for.   

 

I do not know what the future will hold, but you should know that I am confident I have the best team I could have ever asked for.  I want to say that I am finding hope and slowly letting it find me. Take it from this old dude, life is different at 70.

 

I have been strongly advised, and I agree, that in order for this process to have a chance to work, the details and inner working of our plans must remain confidential. I am placing my very life in the hands of my legal team.  We cannot have any entity or person outside of my legal team speaking for me, acting on my behalf, or representing me. I am asking all of you to honor and respect this decision.  Much like a surgeon who performs a lifesaving operation, it is critical to my freedom that they be allowed to do what they are highly skilled at, without any outside interference.  

You will still hear from me, as we all know, I am not going anywhere yet. 

I want you to continue to support what you know is right. Be active, take an active role in our world and support the things you know need to be supported. Stand up for those that need to be stood up for, teach and take care of our children and our Mother Earth. Help one another to be strong and honorable, keep and carry on the traditions, languages and culture of our people. Be kind and caring toward each other.

 

I will continue to need your support, prayers, your love, and your understanding as I walk on this final path toward my freedom. 

We will share as much information as we can as the process moves forward.  In the meanwhile, if you have any questions or concerns, please direct your inquiries to the website as that is the only official point of contact for myself and my team.

In the Spirit of Crazy Horse

Leonard Peltier

Mitakuye Oyasin (Toutes mes relations)

 

Website: www.leonardpeltier.info
E-mail: freedom@leonardpeltier.info

 

© Leonard Peltier - Site web Leonardpeltier.info -

Dimanche 22 Février 2015 à 17h10 dans Pétitions et newsPoster un commentaire
Ornans Pow wow
 
 

 

gif 8
 
le 26-27-28 Juin 2015 
 
gif 8
 
 
Ornans 2015
 
Du site --> 4winds
 
La Ville d’Ornans et l’Association Four Winds s’associent une nouvelle fois pour rendre hommage à la culture amérindienne à travers le « POW WOW – Danse avec la Loue », plus grand rassemblement amérindien organisé en Europe 
 
A l'affiche cette année :   Le célèbre groupe "Northern Cree" 
 
Plusieurs fois nominé au Grammy Music Awards, le groupe est reconnu comme le meilleur groupe de tambour, musique et chants traditionnels amérindiens aux Etats-Unis et au Canada. Les 9 membres du group "Northern Cree" ponctueront le rassemblement de leurs chants puissants. 
 
la suite ici --> 4winds info 
 

Mercredi 04 Février 2015 à 16h05 dans Pow wow Ornans 20151 commentaire(s)
roue médecine
 
Roue Médecine en QUILL ( piquants de porc épics ) qui vient de Porcupine au Powwow de Lower Brulé dans le Sud Dakota ,dans la réserve de Pine Ridge ,que m'a ramené une amie
 
 
La Roue de Médecine selon Wallace Black Elk, Oglala Lakota :

- Le Jaune désigne l’Est, d’où viennent la première lumière du Soleil, la connaissance et le printemps. Nous naissons.

- Le
 noir est là pour symboliser l’Ouest, d’où vient la nuit, et qui évoque l’automne. Nous nous affirmons, nous méditons, nous nous purifions.

- Le
 Rouge représente le Nord, d’où procède l’hiver. Ce qui est virtuel devient réel : nous nous accomplissons.

- Le Blanc 
matérialise le Sud, qui évoque l’été, la chaleur de la Terre et la reconnaissance que nous lui devons. Notre âme se sépare de notre corps.
 
 
- A l'intersection des quatre directions, alors que nous nous dirigeons vers le sud, nous rencontrons les autres. Nous devons alors nous offrir à eux, et partager ce que nous avons acquis à l’est, à l’ouest et au nord.

Pine RidgeQuillPorcupineLakotaSioux

Dimanche 19 Octobre 2014 à 17h05 dans Cadeaux de ma famille ,amis et visiteursPoster un commentaire


casino en ligne

 

free counters

 

Vous pouvez cliquer sur celle ci ,lorsqu'elle s'ouvrira vous pourrez visionner la provenance de chaque visiteur  en vue satellite ou sur mixte  ( les noms des villes s'affichent ) et vous pourrez rapprocher  en cliquant sur les flèches a gauche .

Vendredi 05 Décembre 2008 à 12h37 dans Messages persoPoster un commentaire

 

Pour ceux qui n'auraient pas fait attention on peu arreter la musique de fond sur le coté droit du blog ,pour écouter sans gêne les autres musiques ou vidéos .Mais à chaque changement de page elle se remet en route .

Voici ci dessous l'album et l'auteur de la musique de fond

 

 

L'auteur  c'est -> Carlos Nakai

l'album ->Ancestral Voices

et le titre ->Dreams Children

 
 
Le site -->Carlos Nakaï

 

Carlos Nakaïflute

Mercredi 12 Septembre 2007 à 18h23 dans Messages perso7 commentaire(s)

Vos messages et commentaires sont les bienvenus ( ceux qui seront sans rapport avec le blog seront effacés automatiquement ).

Que vous soyez de France ,du Québec du Canada inscrivez vous aussi à la newsletter  

 Important  --> les mots rouges dans les textes sont tres souvent des liens  --> alors cliquez dessus pour visiter d'autres sites  ou continuer l'article sur la page originale.

blue feather
 
et puis si vous êtes Autochtones d'Amérique du Nord  ,ou touristes passionnés en vacances là bas vous pouvez m'envoyer des cartes postales ou même des petits souvenirs ,je dirais pas non....lol
ça fait toujoiurs plaisir ,qu'on se le dise.
 
 

commentaires messagesvotre avis

Mardi 27 Février 2007 à 18h20 dans Messages perso27 commentaire(s)
Horloge

Fond musical
Newsletter
Statistiques
  • 1 connecté(s)
    1678 commentaire(s)
    Total de 849 756 visiteur(s)
    Mise à jour le 28/04/2015
Ami(e)s sur KaZeo
Moteur de recherche