•  

     KWE À la rencontre des peuples autochtones - Exhibitions Events in Quebec |  AllEvents.in

    Du 18 Juin au 4 Juillet 2021

    place Jean-Béliveau à ExpoCité.

    La cérémonie d'ouverture se déroulera ce vendredi à 13h, elle sera retransmise en direct sur notre page Facebook. Plusieurs dignitaires prendront la parole dont notre porte-parole officiel, Dr. Stanley Vollant. En raison des restrictions sanitaires, nous ne pouvons pas inviter le public sur place mais nous nous reprendrons certainement en 2022!

    page facebook  facebook.com/kwequebec/

     Programmation  kwequebec.com

     

     Vidéo de 2018

     

     

     


    votre commentaire
  • info vu sur Trail Times

    104 « tombes potentielles » détectées sur le site d'un ancien pensionnat au Manitoba

    La nation dakota de Sioux Valley s'efforce d'identifier et de rapatrier les élèves enterrés près de l'ancien pensionnat de Brandon

    article de SARAH GROCHOWSKI

    "Ils ne seront jamais oubliés, chaque enfant compte", déclare la chef de Sioux Valley Jennifer Bone dans une déclaration vidéo le 1er juin. 

    La Société des survivants des pensionnats indiens est là pour aider les survivants et leurs familles au 1-800-721-0066, 1-866-925-4419 pour la ligne de crise 24-7.

    La nation dakota de Sioux Valley au Manitoba s'efforce de retrouver les élèves enterrés au pensionnat indien de Brandon, qui a fonctionné de 1895 à 1972.

    suite de triste article ici ► trailtimes.ca news 104-potential-graves-detected-at-site-of-former-residential-school-in-manitoba

     

    je rajoute ceci  qui pourrait intéresser les visiteurs de mon blog

    Ils ont trouvé 104 autres corps au pensionnat Brandon au Manitoba, en plus des 215 corps trouvés à Kamloops il y a quelques semaines. #215 enfants c'est maintenant #319 enfants et ça compte.
    Pour tous mes amis non-natifs sur mon mur qui se sentent obligés de soutenir la communauté autochtone dans cette période difficile. Je vous encourage à consulter cet article | https://thediscourse.ca/.../non-indigenous-people-heres...
    Voici l'article d'actualité qui détaille cette dernière découverte |https://www.trailtimes.ca/.../104-potential-graves.../

     

     

     


    2 commentaires
  •  

    La programmation pour la journée de La Grande Marche Pacifique de Trois-Rivières.

     ► ici.radio-canada.ca solidarite-autochtone-joyce-echaquan-manifestation-trois-rivieres

    et aussi à Sept Iles ▼ 

     Justice pour JOYCE

    Justice pour JOYCE

        

       

     


    1 commentaire
  • Canada ►les restes de 215 enfants retrouvés

    De France info 

    France Télévisions

    les restes de 215 enfants retrouvés sur le site d'un ancien pensionnat

    Cet ancien pensionnat a été créé il y a plus d'un siècle pour assimiler les peuples autochtones à la société dominante.

    Les restes de 215 enfants ont été retrouvés enfouis sur le site d'un ancien pensionnat au Canada, selon une communauté amérindienne locale. Un expert a repéré ces restes humains à l'aide d'un géo-radar sur le site de cet ancien pensionnat, situé près de Kamloops et créé il y a plus d'un siècle pour assimiler les peuples autochtones à la société dominante, a annoncé jeudi 27 mai la communauté autochtone Tk'emlups te Secwepemc dans un communiqué (document PDF en anglais)"Certains n'avaient que trois ans", a affirmé la cheffe Rosanne Casimir. Selon elle, la mort de ces enfants, dont on ignore la cause et à quand elle remonte, n'a jamais été documentée par la direction du pensionnat. Une enquête est en cours pour tenter de faire la lumière sur cette horrible découverte.

    Un "sombre chapitre de notre histoire"

    "J'ai le coeur brisé", a réagi le Premier ministre canadien Justin Trudeau sur Twitter. "C'est un triste rappel de ce sombre chapitre de notre histoire. Je pense à tous ceux qui sont touchés par cette nouvelle bouleversante", a écrit le dirigeant, qui a fait de la réconciliation avec les premiers peuples du Canada l'une de ses priorités depuis son arrivée au pouvoir en 2015.

     L'ancien pensionnat géré par l'Eglise catholique, au nom du gouvernement canadien, était l'un des 139 établissements du genre mis en place dans le pays à la fin du 19e siècle et qui ont existé jusque dans les années 1990. Quelque 150 000 enfants amérindiens, métis et inuits y ont été enrôlés de force, où ils ont été coupés de leurs familles, de leur langue et de leur culture. Plusieurs ont été soumis à des mauvais traitements ou à des abus sexuels, et au moins 3 200 y sont morts, la majeure partie de tuberculose, selon les conclusions en 2015 d'une commission nationale d'enquête.

    Canada ►les restes de 215 enfants retrouvés

     Canada ►les restes de 215 enfants retrouvés

    Imaginez que vous venez d'avoir récemment votre 4 ème anniversaire et qu'il y a un coup à la porte. Qui est-ce ? Un soldat qui exige que vous fréquentiez un pensionnat loin de chez vous. Si vos parents ont résisté, ils ont été battus et arrêtés. Après le développement du système des pensionnats, il était obligatoire pour les enfants aussi jeunes que 4 ans d'y assister jusqu'à 18 ans. Il est interdit aux enfants autochtone de pratiquer leur propre culture ou religion. Le personnel de l'école est même allé jusqu'à baigner ces enfants dans des produits chimiques toxiques pour les faire ressembler plus aux Européens. Leurs cheveux longs ont été coupés et les seins des jeunes filles ont été attachés pour qu'elles aient honte de leur corps maturité. Vous ne pouviez parler que l'anglais ou vous seriez sévèrement punis. Leurs langues ont été percées à plusieurs reprises avec des aiguilles s'ils parlaient autre chose que l'anglais. Parmi les autres punitions, mentionnons le choc électrique, le fait d'être mis dans des cages, le brûlage des mains, les fouilles publiques devant d'autres enfants, et la force de nourrir son propre vomi lorsqu'ils sont malades. Si des lettres ont été écrites à la maison, c'était en anglais, donc les parents ne savaient même pas comment les lire. Les garçons et les filles ont été victimes de violences sexuelles et les filles enceintes ont été forcées de se faire avorter et même de prier pour le pardon de leurs agresseurs. Les décès d'étudiants étaient si fréquents que les cimetières faisaient généralement partie des plans architecturaux de l'école. En rentrant chez eux, ces enfants étaient tellement perdus qu'ils n'ont pas pu communiquer avec leurs propres familles. C ' est pourquoi nous les Amérindiens devenons si défensifs quand quelqu'un dit : ′′ Laissez tomber, c'est arrivé par le passé." Cette période traumatisante de l'histoire ne doit pas être ignorée. 
     En mémoire des 215 enfants décédés trouvés à l'école indienne Kamloops. Qu' ils trouvent la Paix.

    Canada ►les restes de 215 enfants retrouvés

    Kenneth Deer (facebook)

    Ici à Kahnawake, les gens mettent des paires de chaussures devant l'église catholique à la mémoire des 215 enfants dans la fosse commune dans un pensionnat à Kamloops, en Colombie-Britannique.

    Dans bon nombre de communautés ce geste se répète en mémoire de ces enfants

    Cette terrible affaire à été reprise aussi par de nombreux médias 

    dont la Presse  lapresse.ca/actualites/2021-05-28/ancien-pensionnat-autochtone/les-restes-de-215-enfants-retrouves-en-colombie-britannique

    le journal de Montréal  journaldemontreal.com/2021/05/28/les-restes-de-215-enfants-autochtones-decouverts-en-colombie-britannique

     

    Canada ►les restes de 215 enfants retrouvés

     

    Canada ►les restes de 215 enfants retrouvés

     ancien pensionnat de Pointe-Bleu

     

     

     


    2 commentaires
  • Pow Wow International De Wendake

    Début de l'événement : 17 Septembre 
    et se termine le 19 Septembre

    sur facebook ► powwowwendake

    Bonjour Québec  bonjour Quebec pow-wow-international-de-Wendake 

     

     


    votre commentaire
  • L'hôtel-musée Premières Nations prépare tout un programme pour sa réouverture au mois d'avril. Reportage de Tifa Bourjouane.

     


    votre commentaire
  • Two men seen removing red dresses hanging on trees along Vancouver Island Highway (VIDEO)
     
     
    VICTORIABUZZ.COM
    Two men seen removing red dresses hanging on trees along Vancouver Island Highway (VIDEO)
    Video has emerged of two men seen removing red dresses, a sym
     
    l'article et la vidéo ici ► victoriabuzz.com
     
     
     
     

    votre commentaire
  •  Voilà je tenais à vous partager ce message , pour vous montrer ce que les Premières Nations subissent encore à notre époque. Ca me révolte ,comment des enfants peuvent ils se sentir bien dans leur peau en étant confronté à ce genre de situation ?

    Je sais que c'est pas toujours facile, mais il ne faut pas faire attention à ces idioties .La roue tourne ...

    Soyez fiers de vos origines 

    Peut être une image de 1 personne, position debout et plein air

    Petite tranche de vie !! Hier, ma fille

    Amelia Deschenes Washish

    rentre de l'école en pleurs! Pourquoi!? Parce qu'elle avait un trop plein...une écœurant ite aiguë d'entendre des paroles d'enfants dire...se moquer d'elle...de se faire rabaisser...se faire traiter de noms...se faire intimider...parce qu'elle porte mon nom de Famille.. WASHISH!!! 7 jeunes sur 25 de sa classe qui la fait vivre des émotions fortes de ce genre!! 7 jeunes donc 14 parents...qui ont sûrement un jour dit quelque chose sur les Premières Nations à la maison ou les grands- parents de ses jeunes ...allez savoir où ses jeunes ont appris à agir contre les Premières Nations !!! Pourquoi je dis 14 parents...parce que je ne crois pas que ces 7 jeunes ont appris cela à l'école...que portait le nom de Washish est synonyme de laideur...de pas bonne...une moins que rien...etc. Parce que l'éducation commence à la maison aussi!! ! Pourtant...ces 7 jeunes auraient pu se moquer d'elle à cause qu'elle porte le nom de Deschênes...car ça désigne un arbre!! Ben non...aucune intimidation sur son nom de famille québécoise DESCHÊNES mais bien qu'elle se nomme WASHISH...un nom de famille des Premières Nations! Pourtant, le sirop d'érable que tu manges a été fabriqué par les Premières Nations bien avant Jacques Cartier débarque ici...et que les Colons se sont accaparés pour faire profit...il y en a des exemples où on peut dire...une chance que les Premières Nations été ou sont encore là !!! Oui, l'école va régler ce problème...mais je trouve la solution n'est pas à l'école...mais bien dans chaque foyer du Québec où le RACISME existe...dans les livres D'HISTOIRE que l'Éducation prône où l'histoire des Premières Nations ne tient qu'à 2 pages des manuels d'histoire...il faut que ça CHANGE vraiment !! Et ce n'est pas VRAI que je vais me taire et m'abstenir de ne pas le dire sur les réseaux sociaux!! Ma fille Amé vit du RACISME dans un milieu où elle devrait se sentir en sécurité ! Oui ...il y a du RACISME au Québec en 2021! Et je continuerai d'éduquer ma fille dans les valeurs ancestrales que j'ai reçu et d'être fière d'être une Première Nation...d'être une Innue!!!

     

     

     


    votre commentaire
  • Nos racines, notre identité: coup d’envoi de la 6e Semaine autochtone Mitig

     

    Du 15 au 20 mars, l’Université de Montréal célèbre les cultures autochtones et sensibilise sa communauté aux réalités des Premiers Peuples.

    Racisme systémique, cuisine, art, itinérance: de nombreux sujets seront abordés à cette 6e Semaine autochtone Mitig. Créé en 2015, cet évènement permet de mettre en lumière le patrimoine, les cultures et les savoirs des communautés autochtones, en plus d’amorcer la discussion sur des enjeux relatifs aux Premières Nations et de nouer des liens avec la population étudiante.

    suite de l'article sur la page ► nouvelles.umontreal 

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique