• Un concours de danse hip hop hoop est organisé pour honorer Nakotah et en sa mémoire 

    vidéo de Nakotah 2019 ▼

     

     

     


    votre commentaire
  • Cher .... ,

    Bonjour à nouveau des premières lignes! Je suis heureux d'annoncer que, grâce en grande partie à votre soutien, les choses sont beaucoup plus calmes ici que vous ne le pensez. Nous sommes à la fin du rallye moto annuel de Sturgis, le plus grand rassemblement sans protection dans notre pays depuis le début de la pandémie. Mais à cause du procès de Cheyenne River contre l'administration Trump et parce que vous avez envoyé 28000 e-mails au gouverneur du SD, Kristi Noem et aux agences fédérales, nos points de contrôle COVID sont toujours opérationnels. Ils gardent les motards - et la contagion qu'ils auraient pu provoquer - hors de nos frontières! 

    Dieu merci, car COVID-19 est déjà assez mauvais ici tel quel. Avec près de 200 cas confirmés à Pine Ridge, environ 100 à Cheyenne River et un décès à Standing Rock, le Lakota People's Law Project dépense des dizaines de milliers de dollars en équipement de protection individuelle, berceaux, tipis, cuisinières et autres fournitures pour aider à la effort de quarantaine. Mais nous avons encore besoin d'aide supplémentaire, maintenant. Pouvez-vous participer aujourd'hui pour nous assurer que nous avons ce dont nous avons besoin pour assurer la sécurité de nos communautés?

     

    Vidéo des points de contrôle
    Dans ma nouvelle vidéo, vous découvrirez comment nos points de contrôle assurent la sécurité de nos nations tribales, alors même que le rallye moto de Sturgis descend et que la pandémie se développe.

    Notre combinaison de plaidoyer gouvernemental et d'organisation à la base a un impact. Et nous devons continuer, car nous ne pouvons pas permettre à Oceti Sakowin de souffrir comme nos parents Diné - la Nation Navajo - ont si tragiquement. Avoir 250000 motards descendus sur nos terres, la plupart ne portant pas de masques, ne fait que rendre notre situation plus difficile. 

    En attendant de nouvelles mesures du Congrès sur le COVID-19, nous resterons vigilants face à l'intimidation abjecte et à l'incompétence de cette Maison Blanche. Veuillez garder les yeux ouverts la semaine prochaine pour notre message commun avec la tribu Standing Rock Sioux en faveur de la loi sur les droits de vote des Amérindiens. Nous aurons besoin de toutes les voix autochtones disponibles pour être entendues en novembre.

    Wopila tanka - mes sincères remerciements pour votre solidarité tout au long de cette crise!

    Madonna Thunder Hawk
    Cheyenne River Organisateur
    The Lakota People's Law Project

    PS Veuillez contribuer ce que vous pouvez aujourd'hui pour aider Lakota Law à continuer de financer l'aide au COVID sur les nations tribales du Dakota du Sud. Vos dons fournissent désormais de vrais matériaux dans les tranchées qui limitent la propagation des coronavirus et sauvent des vies. Merci beaucoup!

     

    Projet de loi populaire de Lakota
    547 South 7th Street # 149
    Bismarck, ND 58504-5859

     

    Le Lakota People's Law Project fait partie de l'Institut Romero, un centre de droit et de politique à but non lucratif 501 (c) (3). Tous les dons sont déductibles des impôts.

     je rajoute cette vidéo ,car celle que j'ai reçu dans la news ne s'ouvre pas  Les Natives sont obligés d'agir par eux mêmes  s'ils ne veulent pas que la pandémie progresse chez eux

     

     

     


    votre commentaire
  • Fête des Innus

     

    Cette année, la Fête des Innus sera spéciale en raison de la pandémie. Afin d'éviter les rassemblements, la procession telle que nous la connaissons sera différente cette fois-ci, elle se fera en voiture et radio-diffusée à la Radio communautaire Ntetemuk Inc. Et pour cette raison, le spectacle sera également diffusé en direct sur la page du Secteur Culture du Conseil des Innus de Pessamit Pessamit ilnu-aitun mak ilnu-aimun ou raccourci @PessamitCulture. Nous vous invitons à cliquer sur "J'aime" afin d'être abonné à notre page. Des détails concernant la procession, l'horaire des spectacles et des feux d'artifices suivront prochainement. Bonne Fête des Innus! Tshima milu-pamuteiamiaiek(u) kassinu!

    (de la page facebbok Pessamit ilnu-aitun mak ilnu-aimun)

     


    votre commentaire
  • Snake Indians

    Ma-wo-ma , un chef du XIXe siècle d'environ 3 000 Indiens Snake , portrait par Alfred Jacob Miller et résidant au Walters Art Museum .

    Ma-wo-ma, dont le nom était quelque peu trompeur car il se traduit par «petit chef», était le chef des quelque trois mille Indiens serpents, dont beaucoup venaient au rendez-vous. Il était "résolument supérieur à tous les égards à tout Indien que nous avions rencontré", a déclaré Miller. «C'était un homme de principe élevé, en qui vous pouviez faire confiance. Miller et Ma-wo-ma étaient tous deux des artistes, ni très appréciés du travail de l'autre: «J'ai remarqué que les quatre pattes des chevaux étaient d'un côté», a observé Miller à propos de l'une des peintures de Ma-wo-ma. "Cela est né d'un manque de connaissance de la perspective. Il les a également colorés avec le bout du bâton d'un pinceau au lieu du bout des cheveux, - n'ayant probablement pas vu avant un article de ce genre ... Un commentaire courant a été maintenu pendant qu'il procédait au dessin. Il y avait un peu plus de «moi» que ce que le bon goût aurait pu dicter, mais il s'est assis avec une grâce extrême sur notre excellente amie Ma-Wo-Ma. Et l'interprète si loin d'adoucir sans aucun doute exagéré - comme une telle gentry a coutume de le faire. "Ma-wo-ma a critiqué le travail de Miller pour être trop semblable à" l'espèce d'art vulgaire et familière "qu'il pouvait voir dans son" look verre."

    Snake Indians est un nom collectif donné aux tribus amérindiennes du Nord Paiute , Bannock et Shoshone .

    Le terme a été utilisé dès 1739 par le commerçant et explorateur français Pierre Gaultier de Varennes, sieur de la Vérendrye quand il a décrit avoir entendu parler des Gens du Serpent («peuple serpent») des Mandans. C'est probablement la première mention écrite du peuple Shoshone. Le terme «serpents» est également utilisé pour désigner les Shoshones par les explorateurs britanniques David Thompson et Anthony Henday [1]

    Ce terme était largement utilisé par les immigrants américains sur le sentier de l' Oregon dans les vallées de la rivière Snake et de la rivière Owyhee dans le sud de l' Idaho et dans l' est de l'Oregon . [2] [3] Le terme "serpent indien" a plus tard inclus les tribus nordiques de Paiute trouvées dans les bassins entre les montagnes de Cascade et ces vallées dans l'Oregon et le Nevada du nord et la Californie du nord-est . Ces personnes étaient les adversaires des Volontaires de Californie , de l' Oregon et de Washington et de l'armée américaine , dans la guerre du serpent . ( cliquez sur les mots en bleus)

    Snake Indians

    Carte du territoire habité par les tribus indiennes Snakes

    By Noahedits - Own work, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=79909997

     

     

     


    votre commentaire
  • voilà une chanson de Freddy Cluney, Scott-Pien Picard (Innu )

    que je vous partage ,c'est contemporain et très sympa à écouter 

     

     

     


    2 commentaires
  •  

     


    votre commentaire
  • Nakotah Larance

    C'est avec une profonde tristesse que je vous annonce le décès de Nakotah dans un tragique accident le 12 juillet près de l'Ohkay Owingeh Pueblo au Nouveau-Mexique. 

    histoire de Nakotah sur le New York Times  https://www.nytimes.com/2020/07/19/arts/nakotah-larance-dead.html

     

    Page facebook ou il y a un petit message de sa famille  fans of Nakotah Larance

     

     


    2 commentaires
  • Pour la première fois, Vision Maker Media organisera une célébration en ligne de cinq semaines des films autochtones américains, alaska et autochtones du monde entier, du 31 août au 5 octobre 2020. Inscrivez-vous aux mises à jour sur les films , questions et réponses, prix et plus encore ! http://ow.ly/ZqFD50AvlJi

     

     


    votre commentaire
  •   

    CONFERENCE.
     . Mercredi 23 septembre 19:30-21:30 – PARIS.

    Conférence, débat précédé par la présentation du film, Le Chant qui Guérit la terre.

    Pour tout renseignement:  L’agora
    Adresse: 64 rue du Père Corentin 75014 Paris
    Contact: contact@agora.paris
     
    https://www.agora.paris/le-chant-qui-guerit-la-terre 

    https://navajo-france.com/7-avril-19h30-a-lagora-projectiondebat-chant-guerit-terre/  

     

     


    votre commentaire
  • les horaires sont pour le soir 17h30 à 18h30 kinawit

     

     

     

     


    votre commentaire
  • étant abonné à Lakota People's, j'ai reçu cette news que je vous partage car c'est une bonne nouvelle pour nos amis.

    Cher ...., (moi)

    J'ai une excellente nouvelle: ce matin, le juge du tribunal de district James Boasberg a ordonné la fermeture du Dakota Access Pipeline (DAPL) dans les 30 jours! Dans cette décision capitale, le juge Boasberg a conclu que le Corps des ingénieurs de l'Armée de terre n'avait pas pleinement pris en compte les impacts environnementaux du pipeline de pétrole brut d'Energy Transfer, et qu'il y avait trop de problèmes de sécurité pour permettre son fonctionnement continu. Bien que cette ordonnance ne ferme DAPL que pendant 13 mois pendant que le corps d'armée effectue des évaluations environnementales et des plans de sécurité supplémentaires, il y a de fortes chances que lorsque l'huile est vidangée dans 30 jours, cette huile ne coule plus! 

    Les actions de la société mère de DAPL, Energy Transfer Partners, ont perdu 7% aujourd'hui.

    Nous félicitons la tribu Sioux de Standing Rock, la tribu Sioux de Cheyenne River et leur équipe juridique à EarthJustice pour des années de dévouement et de persévérance dans cette lutte pour démêler le serpent noir. Et nous sommes fiers du mémoire d'amicus que notre équipe juridique a soumis en amont de cette décision. Nous sommes également ravis que le juge Boasberg ait cité bon nombre des questions que nous et nos alliés avons soulevées depuis le début de la lutte contre le NoDAPL. Premièrement, qu'il est tout simplement faux de procéder à une évaluation environnementale d'un pipeline après sa construction. Deuxièmement, les capacités de détection des fuites de DAPL sont si médiocres qu'il pourrait y avoir plus de 6000 barils de pétrole par jour sans détection, et le bilan abyssal de la sécurité des pipelines d'Energy Transfer augmente encore ce risque. Troisièmement, qu'il n'y a pas de plan de nettoyage approprié pour un déversement en hiver, lors de la congélation des hivers Dakota, la réponse est la plus difficile. Boasberg est même allé encore plus loin, concluant que la baisse de la demande de pétrole due à la pandémie de COVID-19 rend la fermeture du pipeline désormais moins nocive pour l'économie du Dakota du Nord.

    Alors qu'est-ce qui vient ensuite? Premièrement, Energy Transfer doit drainer et arrêter DAPL avant le 6 août. L'Army Corps of Engineers dispose alors de 13 mois pour étudier plus avant les fuites potentielles de pipelines et les dangers qu'elles présentent. Cette décision pourrait encore être portée en appel devant la Cour fédérale de district de DC, mais notre analyse nous indique qu'il est peu probable qu'un tel appel aboutisse. 

    Merci à chacun d'entre vous pour votre soutien inlassable et pour votre séjour tout au long de ce voyage.

    Wopila tanka - Merci d'être avec nous pour protéger notre eau, notre terre et nos familles!

    Madonna Thunder Hawk
    Cheyenne River Organisateur
    The Lakota People's Law Project

    PS Cela a vraiment été une semaine de bonnes nouvelles: hier encore, le pipeline de la côte atlantique, qui devait aller de la Virginie-Occidentale à la Caroline du Nord, a été annulé. Dans une déclaration conjointe, Dominion Energy et Duke Energy ont cité les retards continus, les augmentations de coûts attendues et les défis juridiques des groupes environnementaux et autres comme des menaces à la viabilité du projet. La tendance à s'éloigner des combustibles fossiles se renforce de jour en jour, grâce à votre activisme et au soutien de tant d'autres comme vous. 

    Projet de loi populaire de Lakota

     

     

    Lakota People's Law Project
    547 South 7th Street # 149
    Bismarck, ND 58504-5859

     

    Le Lakota People's Law Project fait partie de l'Institut Romero, un centre de droit et de politique à but non lucratif 501 (c) (3). Tous les dons sont déductibles des impôts.

     

     

     


    votre commentaire
  • Article en parution retardée suite au confinement.

     

    © Carole Du Sault

    UN VENT DE POÉSIE SOUFFLE SUR LA JOURNÉE LOUIS-RIEL

    UN MESSAGE DE CAROLE DU SAULT,  DESCENDANTE D'AMBROISE-DIDYME LÉPINE1, BRAS-DROIT DE LOUIS RIEL (1840-1929)

    Le 21 février 2020 – Il y a des journées fériées au Canada, plus précisément au Manitoba, qu’au Québec nous ne célébrons pas. Mais pourquoi pas chez-nous me direz-vous ? Quelle est cette journée qui pourrait bien nous garder d’aller travailler ou de nous scolariser ? 

    Lundi dernier, le 17 février, était donc célébrée, toujours le troisième jour de ce mois, là-bas au Manitoba, la journée annuelle en l’honneur de la vision de Louis Riel. Je passerai rapidement sur son histoire mais il faut savoir qu’en plus d’avoir été le fondateur de ce territoire, le président du gouvernement provisoire et le chef de la Nation métisse, il fut un poète de talent, depuis ses jeunes années de liberté jusqu’à sa pendaison annoncée.

    Je ne m’aventurerai pas plus loin sur ses traces, mais je vous inviterai à lire la grande auteure et spécialiste de Louis Riel : Ismène Toussaint.

    Voici également un extrait des Poésies de jeunesse de Louis Riel, qui ont été rééditées en 2019 aux Éditions du Blé, à Saint-Boniface (Manitoba) : 

    « Le Sang Sauvage en moi rayonne :
    Et je louange mes aïeux.
    Vous m’avez chanté la Huronne
    Sur le ton le plus gracieux (...)
    Ton âme est forte
    Tu fais du bien
    Mon cœur t’escorte
    O Canadien !
    Quoique sur les bords du grand fleuve
    Les tribus aient dû s’effacer,
    Et qu’un Sang fort à toute épreuve
    Un jour ait pu les remplacer;
    Ce qu’il en reste est sans vengeance
    De le céder au nom français :
    Ce nom a toute préséance
    En faisant aimer ses succès. »

    Ouvrages d'Ismène Toussaint :


    © Michel Bazinet

    Louis Riel, Journaux de guerre et de prison, suivi de Chronologie métisse 1604-2006 (Éditions Stanké, Montréal, 2005) – Louis Riel, le Bison de cristal (Éditions Stanké, Montréal, 2000) – Gabriel Dumont, Souvenirs de résistance d'un immortel de l'Ouest (avec Denis Combet ; Éditions Cornac⁄Brûlé, Québec, 2009).

    NOTE

    1. Ambroise-Didyme Lépine (dit « Farget » ; 1840-1923). Chasseur de bisons, agriculteur et leader métis canadien-français. Né à Saint-Boniface, dans la colonie de la rivière Rouge, il fut nommé le 10 février 1870 adjudant-général dans le gouvernement provisoire de Louis Riel (1844-1885), qui s'opposait à la mainmise des autorités canadiennes-anglaises sur les terres métisses. Le 18 février suivant, il brisa la tentative de « coup d’état » qui avait été organisée par le docteur John Christian Schultz, pharmacien orangiste et membre du parti extrémiste Canada First. En tant que président de la cour martiale, c’est lui qui condamna à mort, le 4 mars, l’extrémiste orangiste Thomas Scott – et non Riel, comme on l'a souvent écrit. Après la fondation de la province du Manitoba (15 juillet 1870), puis la chute du gouvernement métis, le 24 août 1870, Lépine s’enfuit avec Louis Riel aux États-Unis. Mais il revint au Manitoba le 5 octobre 1871 pour prêter main-forte à l’arrestation des Féniens (indépendantistes irlandais-américains luttant contre l'impérialisme de l'Angleterre sur le continent), qui menaçaient d’envahir le territoire. Après avoir accompagné de nouveau Riel aux États-Unis, il regagna sa ferme manitobaine en 1872 et fut appréhendé par la police. Condamné à mort le 13 octobre 1874, il vit sa peine commuée en deux ans de prison ferme par Lord Dufferin, le gouverneur général du Canada, mais ne put bénéficier de l’amnistie qui fut accordée aux Métis le 12 février 1875. À sa sortie de prison en 1876, déchu de ses droits civiques, il ne joua plus de rôle majeur dans son milieu : il s’engagea dans le spectacle de « Buffalo » Bill Cody, le Wild West Show, qu’il accompagna même en Europe dans les années 1880. En 1889, il revint dans son pays natal et vécut à partir de 1902 près de chez l’un de ses fils, à Farget (Saskatchewan). Il termina son existence à Saint-Boniface. (Note d'Ismène Toussaint)

     

     

    © Carole Du Sault

     

     


    votre commentaire
  •  

    Lakota Country

    Cher Fabrice,

    Dans le pays de Lakota, et en particulier ici dans le Cheyenne River Oyate , nous nous préparons maintenant au pire, car l' administration Trump a demandé à la Cour suprême (SCOTUS) de lever les restrictions de permis sur le pipeline Keystone XL (KXL) .

    Une décision prise en avril par le juge de district américain Brian Morris du Montana a invoqué la loi sur les espèces en voie de disparition pour limiter le passage du KXL sur les voies navigables nationales. Cette décision, heureusement, a mis le pipeline en retard et a gardé mon peuple en sécurité pendant la pandémie de COVID-19, mais tout pourrait changer dès la semaine prochaine.

    Lakota Country


    Photo credit: Julia Peter

    Malgré des décisions récentes et quelque peu surprenantes de maintien des droits des LGTBQ et des communautés d'immigrants, la Cour ne peut être invoquée pour continuer à statuer en faveur des personnes - ou de l'environnement - avec sa majorité conservatrice actuelle. 

    Nous attendons une décision de SCOTUS avant sa sortie de session - au plus tard, début juillet. La juge Elena Kagan, qui supervise le 9e district, a fixé aujourd'hui la date limite pour la présentation de tous les arguments juridiques. Sans sa surveillance diligente, la Cour aurait peut-être déjà donné son feu vert. Maintenant, les groupes environnementaux qui ont apporté le costume ont au moins une chance de se battre.

    Mais la réalité est que nous ne pouvons pas miser sur une troisième agréable surprise. Comme je vous l'ai écrit plus tôt cette semaine, les compagnies pétrolières sont capables de trouver tous les essais disponibles pour contourner la procédure de pipeline appropriée. Cela inclut de faire appel à leurs amis dans l'administration Trump et au ministère de la Justice de Bill Barr pour essayer d'appeler des faveurs de dernier recours de la plus haute cour du pays.

    Comme vous vous en souvenez probablement, KXL amènera deux camps pour hommes - des logements temporaires pour les travailleurs du pétrole - près de nos frontières de réservation. Ces tanières destructrices de machisme mettent en danger nos familles en exacerbant l'épidémie de femmes et de filles autochtones disparues et assassinées. À l'ère du coronavirus, les contacts avec les travailleurs des pipelines pourraient entraîner encore plus de risques, une des principales raisons pour lesquelles nous avons mis en place des points de contrôle de santé et de sécurité sur les routes entrant dans nos réserves.

    Nous nous préparons donc à nouveau à nous battre. Nous maintiendrons nos points de contrôle à tout prix. Et, bien sûr, nous continuerons à engager des alliés d'autres groupes environnementaux et nations tribales (par exemple, nous travaillons déjà avec un militant des Pieds-Noirs au Montana pour enquêter sur les travaux de construction en cours près de la frontière canadienne). Nous restons vigilants et je vous demande de rester prêt à nous aider dans l'éventualité où SCOTUS reviendrait à son modèle troublant de permettre à cette Maison Blanche corrompue et raciste.  

    Wopila tanka - Merci d'être avec nous pour protéger notre eau, notre terre et nos familles!

    Madonna Thunder Hawk
    Cheyenne River Organisateur
    The Lakota People's Law Project

     

    Lakota Country

    Lakota People's Law Project
    547 South 7th Street # 149
    Bismarck, ND 58504-5859

     

    Le Lakota People's Law Project fait partie de l'Institut Romero, un centre de droit et de politique à but non lucratif 501 (c) (3). Tous les dons sont déductibles des impôts.

     

     

     


    votre commentaire
  • Little Bighorn

    En souvenir de cette grande bataille qui a été victorieuse pour les Premières Nations

    Photo affichée avec la permission de OYATE GRAFFIX

    que je remercie.

     

     


    votre commentaire
  •  

    La Journée nationale des Autochtones, le 21 juin, est une journée de célébration officielle visant à reconnaître les précieuses contributions des Premières nations, des Inuits et des Métis du Canada à la société canadienne ainsi qu'à honorer leurs cultures. La Journée nationale des Autochtones coïncide avec le solstice d'été (le jour le plus long de l'année), qui revêt un symbolisme important pour beaucoup de peuples autochtones.(de calendrier.live)

     en ces temps un peu compliqués voici un petit message du gouvernement Canadien ici ► gc.ca

    Cette semaine à Parole autochtone, Melissa explique les changements qu'elle a constaté dans le narratif entourant la Journée nationale des Autochtones, célébrée chaque année le 21 juin au Canada.

    Une autre célébration importante

     Nous célébrons la Journée nationale des peuples autochtones et les jeunes entrepreneur-e-s autochtones qui créent des entreprises prospères dans les collectivités de tout le pays.

     

    et voilà une autre manière de faire la fête  

     

     


    votre commentaire