• Québec Amérindien

    nations
     
    Québec
     
    carte des Nations Autochtones du Québec 
     
     
    Les Abénakis

    " Kuaï Kuaï " ( bonjour )

    Les Abénakis font partie de la famille linguistique algonquienne. Au Québec, ils sont plus de 2 000, près de 400 vivent sur réserve. Leur territoire est situé sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, en face de Trois-Rivières. Il existe deux communautés abénaquises au Québec : Odanak et Wôlinak.

    Autrefois, les Abénakis vivaient de la chasse, de la pêche, de la trappe, de la cueillette de petits fruits et de la culture du maïs, du haricot, de la courge, de la pomme de terre et du tabac.

    3 génerations d'Abénakis

    cliquez sur ->musée des Abénakis

     Les Algonquins 

    " Kwé " ( bonjour ) 

    Les Algonquins font partie de la famille linguistique algonquienne. Au Québec, ils sont plus de 9 000, dont un peu plus de 5 000 vivent sur réserve. Leur territoire se situe dans la région de l'Abitibi-Témiscamingue. Il existe neuf communautés algonquines au Québec : Eagle Village-Kipawa, Hunter's Point, Kitcisakik, Kitigan Zibi, Lac-Simon, Pikogan, Rapid Lake, Timiskaming et Winneway.

    Autrefois, les Algonquins vivaient principalement de la chasse, de la pêche et de la cueillette, mais s'adonnaient également à l'agriculture.

    Saviez-vous que le mot d'origine algonquine « achigan » signifie
    « celui qui se débat » ?

     
     voici une manière Algonquine de faire un noeud .

    Couple Algonquin

    Le thé de cèdre, un breuvage traditionnel algonquin, est toujours une boisson populaire au café de la réserve Pikwakanagan aux abords du lac Golden.

    Les Cris

    " Wachiya " ( bonjour )

      "Eeyou Astchee" 
     (signifie "Notre Territoire")

    Les Cris font partie de la famille linguistique algonquienne. Au Québec, ils sont plus de 14 800, dont plus de 13 000 vivent sur réserve. Les Cris ont signé la Convention de la Baie-James et du Nord québécois. Leur territoire se situe dans le bassin de la baie James et en partie près de Chibougamau. Il existe neuf communautés cries au Québec : Chisasibi, Eastmain, Mistissini, Nemiscau, Oujé-Bougoumou, Waskaganish, Waswanipi, Wemindji et Whapmagoostui.

    Autrefois, les Cris étaient principalement nomades et se nourrissaient de gibier et de poisson.

    Saviez-vous que les communautés cries connaissent un essor économique important dans les secteurs du transport routier et aérien, de la construction et du tourisme eth no-culturel ? Saviez-vous également que plus de 30 % des Cris au Québec tirent encore aujourd'hui leurs revenus des activités traditionnelles reliées à la chasse, à la pêche et au piégeage ?

    Bataille de Cut Knife Hill, le 2 mai 1885. (du site Patrimoine militaire canadien )


    Trois cent cinquante milices canadiens, dirigés par lieutenant-canadien Otter, ont attaqués un camp de Cris des plaines, à l'aube du 2 mai 1885. Surpris, les Cris ont quand même livrés une dure bataille sous le chef de guerre, Fine Day. Alors que les Canadiens se sont retirés plus tard dans la journée, les Cris ont cessé leur poursuites envers leurs adversaires, sous l'influence du chef Poundmaker. Quelques historiens croient qu'Otter et ses hommes, peu expérimentés, aient été sauvés du massacre. Cette image idéalisée de la bataille, est tirée d'une série s'intitulant, « The Canadian Pictorial and Illustrated War News ».

    Les Hurons-Wendat

    " Koey Koey Ataro " (Bonjour l'ami)

    Les Hurons-Wendat font partie de la famille linguistique iroquoienne. Au Québec, ils sont + de 3 000, dont un peu plus du tiers vivent sur réserve. Leur territoire se situe tout près de la ville de Québec. Il existe une seule communauté huronne-wendat au Québec : Wendake.

    Autrefois, les Hurons-Wendat vivaient principalement de l'agriculture et du commerce du maïs et du tabac.

    Saviez-vous que les Hurons-Wendat ont fait découvrir le maïs soufflé aux Européens ? Les Hurons lui donnaient le nom de « ogarita », tandis que les Français l'appelaient « blé fleuri ».

    cliquez sur ->Huron Wendat

    cliquez sur ->Nation Huronne Wendat

     

    Un village huron au XVIe siècle

    Les Innus

     " Kuei Kuei " ( bonjour )

    Tshima minu-takushinieku nitshinat  ( bienvenu chez nous )

    Les Innus, aussi appelés Montagnais, font partie de la famille linguistique algonquienne. Au Québec, ils sont plus de 15 600, dont plus de 11 000 vivent sur réserve. Il s'agit de la nation la plus populeuse de la province. Leur territoire s'étend de la Côte-Nord au Lac-Saint-Jean. Il existe neuf communautés innues au Québec : Betsiamites, Essipit, La Romaine, Mashteuiatsh, Mingan, Natashquan, Pakua Shipi, Matimekosh–Lac-John et Uashat–Maliotenam.

     

    Autrefois, les Innus avaient un mode de vie traditionnel nomade. Ils utilisaient la peau et les os des animaux pour se fabriquer des vêtements et des armes.

    Saviez-vous que les Jésuites ont établi leur première mission chez les Innus en 1632

    Un lien  a voir ->musée

    et un autre ->Tradition vivante site Innu

    Groupe innu devant une tente, QC, vers 1881
    Jules-Ernest Livernois
    Vers 1881, 20e siècle

    Les Atikamekw

    "Kwé" (bonjour )

     NITASKINAN qui signifie "Notre terre" dans la langue ATIKAMEKW
             
    ASKI veut dire "terre" et le préfixe "NIT" signifie "notre" 
             Le suffixe "NAN"
    indique le collectif.

    Les Atikamekw font partie de la famille linguistique algonquienne. Au Québec, ils sont plus de 6 000, dont la majorité vit sur réserve. Leur territoire se situe entre ceux des nations innues, algonquines et cries, soit dans les régions de Lanaudière, de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Il existe trois communautés atikamekw au Québec : Obedjiwan, Wemotaci et Manawan. Coucoucache est également une réserve atikamekw, mais n'est pas habitée.

    Au XVIIe siècle, leur position géographique favorisait le troc avec les nations voisines. Les Atikamekw vivaient principalement de la chasse au gibier, de la pêche et de la culture du maïs.

    Saviez-vous que le mot
    « atikamekw » signifie « poisson blanc » ? Saviez-vous aussi que ce sont les Atikamekw qui ont découvert le sirop d'érable

    lien du site  ->Nitaskinan

    Canot Atikamekw .......vers 1900 Québec

    en écorce de bouleau

    musée Canadien des civilisations 

    Les Malécites

    " Kwé " (bonjour )

    Les Malécites font partie de la famille linguistique algonquienne. Au Québec, ils sont 764, mais seulement 2 d'entre eux résident sur réserve. Leur territoire est situé dans le Bas-Saint-Laurent, près de Rivière-du-Loup. Il existe deux communautés malécites au Québec : Cacouna et Whitworth.

    Autrefois, les Malécites étaient semi-nomades. Ils vivaient de la chasse et de la pêche, mais cultivaient aussi le maïs.

    Saviez-vous que, jusqu'au XVIe siècle, les Malécites vivaient au Nouveau-Brunswick ?

    Voici le lien d'un site Micmacs Malécites ,il vous faut Quicktime car il y a pleins de vidéos très inintéressantes contemporaines -site a voir absolument

    Gabriel Acquin avec une pagaie, Première Nation malécite (vers 1860)
    (Gracieuseté :
    The 22nd (Cheshire) Regiment Museum
    http://www.chester.ac.uk/militarymuseum
    numéro MM024082)

    Les Micmacs

    " Welta'sualul " (bonjour )

    Les Micmacs font partie de la famille linguistique algonquienne. Au Québec, ils sont plus de 4 900, dont plus de 2 400 vivent sur réserve. Leur territoire est situé en Gaspésie. Il existe trois communautés micmaques au Québec : Listuguj, Gesgapegiag et Gaspé (Gespeg). Cette dernière n'a toutefois pas le statut de réserve.

    Autrefois, les Micmacs étaient nomades et vivaient de la pêche, de la chasse, de la trappe et de la cueillette de petits fruits.

    Saviez-vous que le mot « gaspé » signifie « au bout de l'extrémité » ?

    Guerrier micmac, vers 1740
    Ce guerrier micmac des années 1740 est armé d'un mousquet de fabrication française et porte une chemise européenne. Reconstitution par Francis Back.

     

    chant national des Micmacs
     
     
    Les Mohawks :

    " Kwé Kwé " (bonjour )

    Les Mohawks font partie de la famille linguistique iroquoienne. Au Québec, ils sont plus de 11 400, dont plus de 8 700 vivent sur réserve. Leur territoire se situe en périphérie de Montréal. Il existe trois communautés Mohawks au Québec : Kahnawake, Kanesatake et Akwesasne. Une partie de cette dernière se trouve en Ontario. Doncaster est également une réserve Mohawk, mais n'est pas habitée.

    Autrefois, les Mohawks vivaient principalement de l'agriculture, de l'échange commercial de produits agricoles et artisanaux, de la chasse, de la pêche ainsi que de la cueillette.

    Saviez-vous que les Mohawks se faisaient autrefois engager dans de nombreuses compagnies de transport à titre de pagayeurs ? Grâce à leur aptitude à affronter les rapides et à faire face aux eaux agitées, ils ont, entre autres, permis à une expédition britannique de remonter le Nil jusqu'à Khartoum, au Soudan.

    Des guerriers Mohawks attaquent le groupe du père Jogues, 1646
    Le père Isaac Jogues, le frère Jean de la Lande et des Hurons convertis sont attaqués par des guerriers Mohawks sur la rivière Richelieu en octobre 1646. Capturés et emmenés à un village iroquois, ils sont tués le 18 octobre. À cause des Iroquois, les déplacements sur la plupart des cours d'eau sont très dangereux et la petite garnison française ne peut rien y faire.

    Les Naskapis :

    " Waachiyaa " ( bonjour )

    Les Naskapis font partie de la famille linguistique algonquienne. Au Québec, ils sont près de 600, dont la majorité vivent sur réserve. Les Naskapis ont signé la Convention de la Baie-James et du Nord québécois en 1978. Leur territoire se situe au Nord de Schefferville, à proximité du Labrador. Il n'existe qu'une seule communauté naskapie au Québec : Kawawachikamach. Autrefois les Naskapis étaient un peuple nomade qui tirait sa subsistance presque entièrement du caribou, de la chasse au phoque et aux oiseaux migrateurs ainsi que de la pêche blanche. L'agriculture était impraticable sur ces terres nordiques.

    Saviez-vous que les Naskapis ont déjà habité à Kuujjuaq et qu'ils ont vécu une grande famine en 1949 ? 

    The Kawawachikamach Band of the Naskapi Nation, Quebec

    Site officiel ->Naskapi

    Les Inuits

    Les Inuit font partie de la famille linguistique esquimau-aléoute. Au Québec, ils sont plus de 10 000, dont plus de 9 500 vivent dans les villages nordiques. Les Inuit font partie des signataires de la Convention de la Baie-James et du Nord québécois (CBJNQ). Quatorze communautés inuites sont situées sur le territoire du Nunavik et deux dans le bassin de la baie James. Leurs noms : Akulivik, Aupaluk, Chisasibi, Inukjuak, Ivujivik, Kangiqsualujjuaq, Kangiqsujuaq, Kangirsuk, Killiniq, Kuujjuaq, Kuujjuarapik, Puvirnituq, Quaqtaq, Salluit, Tasiujaq et Umiujaq.

    Avant l'arrivée des Européens, les Inuit du Nunavik étaient des nomades et survivaient grâce aux ressources de la terre et de la mer. Ils modifiaient leur alimentation au gré des saisons.

    Saviez-vous que plusieurs anthropologues considèrent les Inuit comme un des peuples les plus inventifs de la terre ? Ils ont entre autres mis au point des lunettes protectrices faites d'os, de bois de cerf et d'ivoire afin de se protéger des reflets aveuglants du soleil sur la neige.

    Femme Inuit 1907

    Lucassie Tookalak, 1985
    Photographie: Cheryl Lean.

    Photo trouvée sur le site --> Musée Canadien des civilisations

    un site  ->Autochtones du Québec   Affaires Indiennes et du Nord Canada

    un lien aussi interressant d'une boutique + histoire ,contes et légendes etc...en Francais

    Cliquez sur ->Oki Art

    UN JEU DE QUESTIONS CLIQUEZ ICI--> HISTOIRE DE LA NOUVELLE FRANCE

    artisanat des premieres Nations ->Musée virtuel

    carte des communautés Autochtones du Québec --> Autochtones du Québec 

    Québec Amérindien

     

    « Des enfants AmérindiensLe Caribou »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    8
    Cabri
    Lundi 4 Juillet à 20:48

    Je ne trouvais pas beaucoup d'information sur les Mohawks, ce que je viens de lire m'a beaucoup informer. J'ai besoin de savoir, mon père Mohawk et ma mère Quécoise, 1949, Si d'autre informations, me ferais plaisir, maintenant je sais dire bonjour Kwé Merci à vous tous.

      • Mardi 5 Juillet à 16:38

        Bonjour Cabri

        je ne peux rajouter d'autres informations sur les Mohawks sur cet article qui est déjà très long,mais sur internet je suis sûre que vous trouverez ce que vous chercher. En tout cas je suis content de vous avoir apporté quelques renseignements. Je vous invite à revenir sur mon blog .A bientôt 

    7
    maria teresa zambran
    Dimanche 30 Août 2015 à 16:47
    Merci de me faire connaître plus sut votre culture. Le site est très intéressant et bien documenté. Félicitations. Maria Teresa
      • tepee17 Profil de tepee17
        Mercredi 2 Septembre 2015 à 15:54
        merci Maria
    6
    sabe
    Dimanche 23 Septembre 2012 à 20:19

    WOW ! Quel site impressionant.. cette belle musique nous offre une ambiance naskapis! MERCI POUR TOUT! ON VOUS AIMEEEEEEES!

     

    -Sabouuuchka (mon nom naskapis) alias castor des bois

      • tepee17 Profil de tepee17
        Samedi 29 Septembre 2012 à 17:19
        merci beaucoup
    5
    visiteur_veroniquelb
    Lundi 18 Août 2008 à 00:08
    je vais revenir aussi tres bien fait ce blog j adore je suis fan des amerindiens je ne saurais expliquer pourkoi mais ils me facine
    4
    visiteur_biker06
    Lundi 12 Mai 2008 à 19:05
    je vais revenir car beaucoup beaucoup de choses ?ire. Ton site est remarquable
    @ + Pat
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :