• GON 2018

    Le plus grand Pow wow 

     Albuquerque

     

    publié par Gathering of Nations

    d'autres vidéo de cet événement sur leur page ► Gathering of Nations Powwow

     


    votre commentaire
  • quelques très anciennes diapos ramenées par des amis lors de leur voyage aux Etats Unis en Arizona et dont ils m'ont fait cadeau

     je les ai projeté et reprise en photo d'ou la qualité médiocre.

    Arizona

    Arizona 

    Katchina Doll Maker

    Arizona

     

    Arizona

     

    Arizona

    Monument Valley

    documentation

     Hopi Dance

    documentation

     Pueblo Potter

    documentation

    Kaibab Trail 

     


    votre commentaire
  • pour les renseignements de ces conférences cliquez ici ► conférence

     


    votre commentaire
  • Voici le travail réalisé par Antoine ,des centaines de perles et beaucoup d'heures de travail pour un résultat magnifique.

     

     

     


    votre commentaire
  • vous pouvez agrandir l'image et aussi monter et descendre sur le côté 

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Pow wow Québec

     

     


    votre commentaire
  • vu sur Espace Autochtone

     L'éveil culturel passe par le tannage de peau d'orignal à Waswanipi

    Rhonda Oblin Cooper lors d'un atelier de tannage de la peau d'orignal à Waswanipi.    Photo : Susan Bell/CBC

     

    Des dizaines de Cris de Waswanipi, une communauté du Nord-du-Québec, se réunissent régulièrement pour s'éveiller aux pratiques ancestrales de leur nation et les perpétuer.

    Traduit d'un texte de Betsy Longchap et Susan Bell (CBC)

    Ayant grandi à Montréal, à plus de 700 km de Waswanipi, Rhonda Oblin Cooper n’avait jamais préparé une peau d’orignal, un savoir-faire que ses ancêtres ont pourtant maîtrisé pendant des milliers d’années.

    Maintenant âgée de 42 ans et installée dans cette communauté crie de 2000 âmes, Rhonda s’initie à cette pratique depuis deux ans dans le cadre d’ateliers organisés par le centre communautaire.

    Elle apprend les diverses techniques et les transmet à Tyra, sa fille de 16 ans.

    suite de l'article sur ce lien ► radio-canada.ca/espaces-autochtones

     

     


    votre commentaire
  • Origine

     cliquez pour visionner le magazine  tourismeautochtone.com

    le lien du site de tourisme Autochtone pour tous les autres renseignements ► Tourisme Autochtone

     

     


    votre commentaire
  •  Mark Anthony Jacobson est un maître artiste Woodland qui travaille et vit actuellement en Colombie-Britannique. Né à Sioux Lookout, Ontario Canada, en 1972, Mark Anthony Jacobson commence à peindre à l'âge de 13 ans. En dessinant les symboles traditionnels dans le sujet de ses peintures .Il est d'origine Ojibway et suédoise

     

    The Majestic Heron Teaching Dignity and Nobility

     Bear Medicine - Nourishment of the Soul

    Kingdoms of the Spirit

    Elk Medicine

    Chief of the Water Clan

    Bear spirits in Transcendence

    Guardianship of the Inner Garden

     Biography ► Mark Anthony Jacobson

     voilà encore un artiste dont je vous partage les œuvres toutes en couleurs et très traditionnelles que je verrais bien sur les murs de chez nous.

     


    votre commentaire
  • « Il y a des centaines d’années de cela, vivait une jeune fille qui brodait à merveille. Aucune femme, dans aucune autre tribu, n’avait son talent. Elle savait arranger les piquants de porc-épic en motifs colorés et décorait aussi bien un vêtement ou un sac, qu’un carquois ou même un tipi. Un jour, elle commença un ensemble de daim blanc pour homme : tunique de guerre, guêtres, mocassins, gantelets, un costume complet. Elle mit des semaines à broder de piquants chacune des pièces et à border le tout de franges en poils de bison d’un effet superbe. Or elle habitait chez ses parents et sa mère s’étonna fort. La jeune fille n‘avait pas de frères, ni de soupirant : pourquoi alors confectionner un costume d’homme ? Comme si la chose n’était pas déjà assez étrange, voilà qu’elle se mit, à peine achevé le premier costume, à en attaquer un second, puis un troisième. Elle travailla une année entière à tailler et broder sept tenues d’hommes, dont une, en dernier, toute petite. La mère l’observait toujours, perplexe. Enfin, quand la jeune fille eut fini son septième costume, elle dit à sa mère : « Quelque part, à de longs jours de marche d’ici, habitent sept frères. Un jour le monde entier les admirera. Puisque je suis fille unique, je veux les prendre pour frères et c’est pour eux que j’ai fait ces habits. »

     


    votre commentaire
  • Nothing changed

    Rien n'a changé 

     


    votre commentaire
  • April 2018

    toujours de jolies modèles Féminins pour de superbes calendriers

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires