•  

    Voila je viens de rejoindre les abonnés de Big Bear. Une revue trimestrielle pour les passionnés de reconstitutions historiques , il y a les dates de camp des adresses de magasins,et des petites annonces etc ....et de belles photos de camp ou peut être vous êtes allez 

     

     


    votre commentaire
  •  
    Mitakuye Oyasin
     
    Une belle photo de Ladon 2005 , Francais et Native Américans pour une journée pas comme les autres, et le lien du site de l'organisateur du powwow Fabrice Dubail qui est en bleu et blanc a gauche sur la photo cliquez sur -->Schachka Association

    1 commentaire
  •  

     

    2 jetons de machines a sous en haut ,avec le portrait a gauche de chef Joseph et a droite le portrait de Black Hawk
    En bas a gauche piece de 1 Dollar une Amérindienne et son enfant 2000 Sacajawea ,l'indienne Lemhi Shoshone
    au milieu la fameuse Five cents 1926 avec le bison sur l'autre face.
    et a droite one cent de 1905
     
     
    Histoire de la piece de 5 cents par Alain Provencher.
     
    5 cents  
     
    Une de mes pièces américaines favorites est assurément le 5 cents à tête d'indien, émis entre 1913 et 1938. Une belle pièce certes, mais c'est surtout à cause de sa petite histoire que je m'y suis attaché.

    Ce «nickel» est connu chez nos voisins du sud autant sous le terme «buffalo type» que «Indian type» . Cela prouve que ses deux côtés furent très appréciés par le grand public. On doit cette pièce à Monsieur James Earle Fraser, sculpteur de son métier . Artiste accompli, il maniait également très bien le pinceau et c'est ainsi qu'il en profita pour peindre de nombreux tableaux d'indiens alors qu'il séjourna durant une longue partie de sa vie dans les états du Dakota.

    L'avers de la pièce nous montre une tête d'Indien à l'expression aussi digne et noble que celle ornant le chandail de l'équipe de hockey, les «Blacks Hawks» de Chicago. Pas surprenant que lorsque nous étions enfants, ce dossard était - et est encore aujourd'hui - l'un des plus populaires de la ligue. Mais revenons-en à notre pièce.

    Vous serez sans doute surpris d'apprendre que ce visage amérindien est en fait un type composite. En effet Monsieur Fraser s'inspira de trois guerriers autochtones pour réaliser son oeuvre. Il y avait assurément Irontail (Queue-de-Fer) * et Two Moon s (Deux-Lunes). Le premier était un Sioux Oglala. Il combattit en 1876 au cours d'une bataille opposant les amérindiens aux troupes du Général Custer. Quant à Two Moons, il était un chef Cheyenne. Fait amusant, c'est à l'époque où ces deux individus participaient au spectacle de l'ouest monté par le célèbre Buffalo Bill, que Fraser fit leur portrait.

    En ce qui concerne le 3e Indien, que nous ne savons pas grand-chose sur lui. Certains croient qu'il s'agissait de Two Guns White Calf (Veau Blanc à Deux Fusils) mais il est plus probable qu'il s'agissait de John Big Tree (John Gros-Arbre)


    Attardons-nous à présent au revers de cette pièce qui, lui aussi, a ses petits secrets. On y voit un magnifique bison d'Amérique (buffalo). Indéniablement, l'artiste a voulu immortaliser la beauté sauvage et indomptée des grands espaces américains. .. malheureusement, il n'en est rien. Je n'irais pas jusqu'à dire qu'il y a supercherie, mais son modèle n'a jamais de sa vie brouté les pâturages des vastes prairies.

    Ce bison plus grand que nature avait pour nom Black Diamond. Il est né en captivité au jardin zoologique de New York et sa mère, tout comme nos trois comparses de l'avers, était elle aussi accoutumée au «show business», ayant appartenu au cirque de Barnun & Bailey.

    Black Diamond pesait près d'une tonne et était d'une docilité déconcertante en dépit de sa taille. Ce superbe animal sédentaire (disons qu'il n'avait pas le choix) servit plusieurs fois de modèle à de nombreux artistes. Il eu une vie bien «remplie» j usqu'à la fin. En effet, lorsqu'il mourut, à l'âge respectable de 22 ans, on empailla sa tête et sa peau fut transformée en tunique!
    séparation2Sacagawea  
    Pour la piece de 1 dollar ,il sagit de Sacagawea son courage et son endurance lui vaudront l'admiration de tous lors de l'expédition Lewis et Clark et lui ouvriront les portes de la légende
     
    Sacajawea, Sacagawea également écrit (1788-1812) était une  Indienne  Shoshone qui a guidé et a agi en tant qu'interprète et négociateur pour Meriwether Lewis et William Clark sur leur expédition exploratoire. Elle a voyagé avec eux du Dakota du Nord à la côte de l'Orégon et  retour 

    statue de Sacagawea
     
    Sacagawea est devenu une partie importante de la légende de Lewis et Clark dans l'imagination du public américain 
    En 2000 l'United States Min a émis une pièce en son honneur ,représentant Sacagawea et son fils 
     Jean Baptiste Charbonneau. Parcequ'il n'existait pas de portrait de Sacagawea, son visage a été modélisé sur celui d'une femme de notre temps de Nation Shoshone - Bannock, cette femme s'appelle  Randy'L He-dow Teton 
     
    histoire du modèle pour la pièce de 1 dollar  Randy'L He-dow Teton  
     
    11049447_878402645560225_6475422495888399612_n   L'expédition devait permettre l'étude des tribus Amérindiennes de la flore, de la faune et de la géologie de ces contrées. un peu d'histoire  ,cliquez ici   Sacagawea  ou ici  Biography 
     
     

    2 commentaires
  •  
     

     

     
    voici deux montages réalisés par une amie avec les tours de la Rochelle sur fonds Amérindiens.Merci a toi pour ce travail 
     
     

    1 commentaire
  •  

    Le mot "Apache" vient du mot pour Yuma " la lutte contre les hommes "
     
    Géronimo (jur-ahn'-i-moh), ou Goyathlay

     

    Il est devenu le plus célèbre de tous les Apache. Pour eux ,Geronimo incarnait l'essence même des valeurs Apache, agressivité, le courage face à la difficulté.L'un des moments le plus crucial dans la vie de Geronimo était en 1858 quand il est rentré d'une excursion pour commerce au Mexique. Il a trouvé sa femme, sa mère et ses trois jeunes enfants assassinés par les troupes espagnoles en provenance du Mexique.  Cela lui aurait causé une telle haine des Blancs qu'il a juré de les tuer autant qu'il le pouvait.  De ce jour-là, il a pris toutes les occasions possibles pour terroriser les établissements mexicains et peu de temps après cet incident, il a reçu son pouvoir, qui est venue à lui dans des visions.  Geronimo n'a jamais été un chef, mais un homme médecine .
     

     

     
    1886 Géronimo et quelques guerriers .

     

    Geronimo était le chef des derniers Indiens d'Amérique officiellement forcé de capituler devant les États-Unis.
      
    Géronimo et ses hommes construisaient souvent des huttes de branchages circulaires appelés wickups.En cas de retraite rapide les Apaches y mettaient le feu.En 1885 Geronimo et environ 150 Apaches Chiricahuas et Warm Springs s’échappèrent de la réserve de San Carlos et poussèrent jusqu’à la Sierra Madre , au Mexique et sur ce terrain escarpé, aux ravins apparemment infranchissables,ils évitèrent leurs capture jusqu'en septembre 1886

     

    Nous sommes en train de disparaître de la surface de la terre, mais je continue à croire qu'il doit y avoir une bonne raison pour que Yoséné nous ait créés. Il a donné vie à toute une variété d'espèces d'hommes. Ainsi, pour chaque espèce créée, Il désigna un pays particulier. Lorsque Yoséné créa les Apaches, Il leur donna un pays qui se situe a l'ouest. Pour la nourriture, Il leur remit des graines, des fruits et du gibier. Afin de soigner les différentes maladies, Il leur enseigna où trouver ces plantes médicinales. Puis Il leur enseigna où trouver ces plantes et comment les préparer. Il leur accorda un climat doux et tout ce dont ils avaient besoin pour se vêtir et s'abriter...Cela eut lieu au tout début de la création : car Yoséné créa simultanément le peuple apache et son pays. Et quand viendra le jour où les Apaches seront séparés de leur terre, ils tomberont malades et mourront. Combien de temps s'écoulera-t-il pour que l'on dise qu'il n'y a plus d'Apaches?"
     
     
     
     
     
     
     sur cette dernière photo ,ces Apaches dont fait parti Géronimo mais aussi Natchez sont prisonniers et déportés
     
    Cliquez sur le site officiel de  Lipan Apache Tribe 
     
    Cliquez  sur ce site ► The Mescaléro Apache Tribe 
     
    Cliquez sur ce site  White Mountain Apache Tribe 
     
     

     

     

     


    3 commentaires
  • Livre en anglais sur la nation Sioux trouvé chez un bouquiniste, les photos sont superbes ,les costumes de chaque membre de la nation sont  bien representées (cavalier,homme ,femme, enfants) dans des années differentes.


    votre commentaire
  •  
    Rectification après un commentaire de Li (merci de m'avoir donné ces renseignements utiles pour les visiteurs), il s'agit de Bob Tofoya ► Pueblo, lors d'un Pow wow a Disneyland.
     
     
     

    1 commentaire
  •  
    encore une belle photo d'une des danseuses  (Cheyenne) 
     
      Women's Jingle Dress "la danse des clochettes" des femmes tire son nom des robes ornées de cônes métalliques que portent les danseuses. La robe est faite de tissu décoré de centaines de cônes métalliques appelés clochettes. Les danseuses portent des robes à la hauteur du genou, décorées de multiples rangs de clochettes et dansent au rythme du tambour du pas le plus léger possible pour les faire tinter . Le son des clochettes doit s'arrêter précisément avec le son du tambour. Dans une des mains la danseuse tient un éventail de plumes ou une aile et l'autre main posée sur la hanche tient un sac. Les pas de cette danse sont similaires  de la danse du châle. voir aussi le commentaire
     
     
     
     

    2 commentaires
  •  

    L'ours est aussi un des animaux totems chez les amérindiens , il symbolise la protection ,sa force est l'introspection .L'ours nous fait comprendre que chaque être détient la capacité de faire le calme, d'entrer dans le silence et de savoir. Sa fourrure était utilisée pour s'habiller ,sa graisse servait de combustible pour l'éclairage. il était chassé surtout lors de son hibernation. Un collier de griffes d'ours doit donner force et courage aux guerriers. Une lithographie de Georges Catlin 1835-1837 représente la dance de l'ours dans laquelle les Sioux portent des masques a tête d'ours et effectuent une danse qui imite les mouvements de l'animal ,ce rituel permet aux danseurs d'accéder aux pouvoirs des grands esprits et de porter chance a la tribu ( image ci dessous ).L'ours noir environ 800000 individus dans les forets d'Amérique du nord il a été appelé ainsi par les premiers colons en raison de la couleur de son pelage de 55kg a 300kg plus petit que l'ours brun … le male de 82 a 700kg et la femelle de 60 a 350kg pour une hauteur de 1.5 a 3m vitesse d'environ 50kmh il est aussi très bon nageur .il passe pour le plus dangereux de l'Amérique du nord. Les Algonquins du Canada l'appelle "GRAND PERE"

    bear dance catlin
     
    Lithographie de George Catlin ▲

     

    Canada, Grizzly Mom and Cubs photo du site First People

    TOTEM ...L'ours nous entraîne à écouter notre voix intérieure et à adopter un rythme plus naturel.

    Il vous enseigne que toute chose va à son rythme et suis le cours des choses. Vous devez vous aligner sur ce mouvement, vous n'éprouverez plus de frustrations et remporterez plus de succès.

    Au début de l'hiver, l'ours se retire dans sa tanière et parvient à vivre de ses réserves en sombrant dans le sommeil. Vous devez vous aussi vous concentrer sur ce changement de rythme et ralentir vos activités extérieures. Vous devez mûrir vos projets, et, au printemps venu les exposer en plein jour.

    Pour plus de renseignements sur votre animal Totem allez sur ► Moonbeam

     L'ours, un ancien esprit animal vénéré dans de nombreuses traditions 

    L'ours comme animal de l'esprit ou totem est l'un des plus anciens animaux adorés. Vestiges d'ours ont été trouvés dans de nombreux sites archéologiques en Europe en particulier, où les os d'ours et des crânes ont été trouvés avec des ossements humains datant de la Grèce antique et Néanderthalien , l'ours était un animal totem associé à la déesse Artémis et Diana , déesses de la fertilité. En revanche, pour les Celtes, l'ours l'ours serait représentent le soleil. Il est intéressant, en Sibérie, le nom utilisé pour désigner les femmes chaman est le même que le mot «ours. En Amérique du Nord, dans la tradition inuite, l'animal de l'esprit de l'ours est également reliée à la tradition et les femmes chamanique.

    Pour les Inuits, l'ours est un pouvoir ou totem animal fort. Dans certaines croyances, il est dit que si un chasseur inuit accepte d'être mangé par un ours, il peut se réincarner comme un chaman et mener l'esprit de cet animal. L'ours polaire est considéré comme le "Sage enseignants" car il montre comment survivre dans des conditions difficiles. 

    L'ours, un animal de l'esprit symbolique de la force et le courage 
    L'esprit de l'ours est une source importante de soutien dans les moments de difficulté. Il fournit courage et une base stable pour relever les défis. Lorsque l'ours se présente comme un guide spirituel dans votre vie, ce est peut-être temps de se présenter à vos croyances ou votre vérité. Cet animal de pouvoir se fournir du soutien et de force. 
    L'ours est également un guide pour prendre le leadership dans votre vie ou dans la vie d'autres personnes. 
    Depuis l'ours est souvent associée à des chamans dans de nombreuses traditions, cet esprit animal peut symboliser capacités de guérison et entrer dans le rôle du guérisseur. Si l'ours se présente dans votre vie, il peut également être temps de prendre soin de vos propres besoins pour la guérison, que ce soit au niveau physique, émotionnel ou spirituel.

     

    bear

     

     

     


    1 commentaire
  •  
     
     
     
     

    Photo tirée de la série Into the West

    Photo prise a Bain de Bretagne 2009

    Très respecté par les amérindiens l'aigle est un grand oiseau de proie de 180cm a 225cm il est l'oiseau le plus grand du ciel et celui qui vole le plus haut et le plus loin donc plus pres du pere créateur.Les plumes d'aigles avaient une grande valeur symbolique pour les indiens des plaines.Lorsque l'on reçoit une plume d'aigle, c'est un cadeau et la plus grande distinction honorifique.Chaque plume portée par un guerrier symbolise un acte de bravoure ,c'est aussi un symbole de sagesse ,elles representent le courage et detiennent la puissance des esprits, ainsi que l'autorité et le pouvoir.Le commerce des plumes d'aigles est interdit en Amérique du nord .Seuls les amérindiens ont le droit d'en posseder.L'aigle est le méssagé qui permet la communication entre ce monde et celui des esprits ou du grand esprit et il favorise l'epanouissement de tout etre.

     

    Plume d'aigle sur Pow Wow.com

     La plume d'aigle est un accessoire rituel indissociable et indispensable, elle est aussi utilisée lors de cérémonies religieuses.
    Bien entendu, l'aigle ne peut être chassé. Les rares plumes d'aigle qui sont encore utilisées de nos jours proviennent d' oiseaux morts retrouvés le long des routes ou sous les pylônes électriques

    Magnifique photo de ce nid avec un petit aiglon

    La danse de l'Aigle interprété par l'American Indian Dance Théatre


    3 commentaires
  • Le  canoë également appelé canot au Canada, est un type d'embarcation légère mue à la pagaie simple, dédiée à la navigation sur les rivières et les lacs. Construit à l'origine par des peuples Nord Amérindiens
     
     
     Les canoës servaient a pêcher , se rendre d'un territoire de chasse a l'autre,transporter des marchandises et aussi a la guerre. Des pagaies aux bords aiguisés étaient parfois utilisées lors des affrontements de canoë a canoë.
    Ces embarcations étaient faite de troncs d'arbres immenses ,dont l'intérieur était brûlé a l'aide de tisons enflammés,( la mise a l'eau de ce genre de canoë taillé dans un seul tronc nécessitait une dizaine d'hommes),de roseaux tressés ou de structures en bois recouvertes d'écorce de bouleau, collée a l'aide de gomme d'épicéa chauffée.Si les canoës convenaient mieux pour les eaux calmes,les embarcations munies d'une proue et d'une poupe relevées résistaient davantage a la force des vagues en mer.Dans le Nord Ouest ,les ornements de la proue des canoës de cérémonies reflétaient l'importance de la famille.Les Chumashs de Californie naviguaient sur des barques en planches de pin;les Inuits (Esquimaux) construisaient de légers kayaks a une ou deux places, en peaux huilées et tendues sur une
    structure de bois flotté,ils traquaient les mammifères marins a l'aide de leurs rapides et silencieux kayaks  
    pleins de renseignements sur les canoës ici --> TRADITION  
     
      The manner of making their boates by Theodor de Bry after a John White watercolor. Native Americans  
     
    The manner of making their boates by Theodor de Bry after a John White watercolor. Native Americans make a dugout canoe with seashell scrapers 1590 La manière de faire leurs Barques par Théodore de Bry d'après une aquarelle John White. Amérindiens font une pirogue avec racleurs de coquillage 1590 .
     

    cette photo vient de--> Native skills buffalo un site ou il y a pas mal de motifs

     Solitary Hunter ( chasseur solitaire ) peinture réalisée par Z.S. Liang 

    Image hébérgée par hiboox.com

    " The Bark Cutters " par Robert Griffing

    mohawks
     
    " AGILE BARK CANOE " de John Buxton
     
    Paul Kane died in 1871   pêche nocturne en canoës  et torches of Paul Kane died in 1871 Ceci est une reproduction photographique fidèle d'une œuvre d'art originale en deux dimensions   Institut Jayhawk -->  Côte nord-ouest Canots   
    une page intéressante avec ses vidéos ici -->  Project Canoe   
     
    canoë   voilà des formes de canoës suivant les différents Peuples Autochtones et régions    histoire et construire un canoë sur ce site thomassondesign       
     

    Les canoës

    Aleut bidara (a skin covered boat) design plan Alaska Peninsula, Alaska in engraving made 1807

    Les canoës

     L’écorce de bouleau, lisse, dure, légère, résistante et imperméable, est la matière idéale pour la fabrication du canot. Comparativement à l’écorce d’autres arbres, celle du bouleau constitue une matière supérieure, puisqu’elle s’enroule autour du tronc plutôt que de le parcourir sur la longueur, ce qui fait en sorte qu’elle est plus malléable. Le bouleau se trouve presque partout au Canada, sauf à certains endroits, comme à l’ouest des Rocheuses, dans la région subarctique, où l’on utilisait de l’écorce d’épinette ou de cèdre, faute de bouleaux. Le savoir-faire des fabricants de canots d’écorce se passe alors de génération en génération. La structure du canot est généralement en bois de cèdre, que l’on fait d’abord tremper dans l’eau pour le modeler afin de former un canot. Les joints sont faits à partir de racines de pin blanc ou d’épinette, qui sont cueillies, fendues et bouillies par les femmes. Les joints sont ensuite imperméabilisés grâce à de la résine d’épinette ou de pin chaude, qu’on applique à l’aide d’un bâton. Pendant le voyage, les rameurs doivent appliquer de la résine presque tous les jours pour garantir l’imperméabilité du canot. Des couleurs, des dessins ou encore des insignes d’entreprises sont souvent peints sur la proue des canots. La forme et la grandeur des canots dépendent de l’utilisation qu’on en fera et des coutumes du fabricant.

    du site  HISTORICA CANADA

     

     

     


    1 commentaire
  •  
     

     

     un superbe site mais en anglais , cliquez sur Wounded Knee
    moment d'histoire d'un massacre inutile,le 29 décembre 1890
    Dans le Dakota du Sud, près de 400 indiens sioux, principalement des femmes et des enfants, sont exterminés par les troupes nord-américaines. Le massacre de Wounded Knee met un terme aux guerres indiennes qui sévissent en Amérique du Nord depuis le début de la colonisation blanche au XVIIème siècle. La photo du dessus a été prise apres le massacre ,il s'agit du chef Big Foot dont le corps a gelé sur place .Big Foot était un chef Amérindien de la tribu des Sioux Minicoujous.Et un diaporama de 
    Guy Loup 
    sur l'histoire de Wounded Knee.

     

     

     


    1 commentaire
  •  
    voici le suivant apres les Sioux maintenant les Apaches et les détails des tenues sont toujours aussi superbes

    votre commentaire
  •  
    Un autre livre de Anna Lee Walters ..."l'esprit des indiens"
    ...traditions, objets,costumes,armes,civilisation.
    Chemise parées de coquillages;sacs et pochettes tissés;mocassins aux longues franges ornés de perles;parures de plumes d'aigle royal;colliers de griffes d'ours grizzly;paniers finement tressés.
    Autant d'objets qui , il y a 100 ans a peine accompagnaient l'existence quotidienne des Sioux des Crow ou des Apaches.Aujourd'hui ultimes témoins de ces peuples chassés de leurs territoires puis exterminés par la conquete de l'ouest .Pres de 250 objets authentiques nous parlent ici des indiens.Elles aident a comprendre l'esprit qui les habitait , celui d'un monde ou faire naitre la beauté ou l'harmonie n'etait pas une fin en soi , mais l'expression meme de la vie.
     

    1 commentaire
  • La photographie prise par Canning en 1911, intitulée « Tué par des Gens du Sang », présente une interprétation stéréotypée du guerrier indien . Trois Gens du Sang y figurent, debout devant le corps étendu d'un acteur qui semble jouer le rôle de l'homme blanc mort, le corps transpercé de flèches. Cette image en dit plus long sur la société blanche et ses attitudes à l'égard des Autochtones que sur les réalités de la vie dans la réserve des Gens du Sang j'ai trouvé cette photo intéressante a publier ,car en effet on y voit bien dans cette prise de vue ce pourquoi on voulait faire passer les autochtones a l'époque J'espère que la propriétaire du site me pardonnera cette copie si elle visite mon blog un jour

     

     


    votre commentaire