•  
     
    bâton de parole
     
     Celui qui tient le bâton a droit a la parole pendant que les autres assis autour du cercle doivent écouter et attendre leur tour de parler.Le bâton de parole est un objet sacré en ce sens qu'il apprend le respect de soi et des autres.Celui qui tient le bâton de parole n'en profite pas pour s’éterniser en bla bla , les plumes ou le symbole de l'aigle lui rappellent d'utiliser son coté spirituel (pas dans le sens religieux mais dans celui d’être a l’écoute de son esprit, de son cœur).Ses paroles seront donc claires et concises car elles seront les mots du cœur...La douceur de la fourrure nous pousse a nous exprimer sans agressivité,mais avec tendresse et compassion.Les 4 couleurs (rouge, blanc, noir et jaunes) nous rappelle la base de la philosophie Amérindienne l'union des races,et l’égalité des hommes.
     
     
     

    2 commentaires
  •  
    Encore deux petits capteurs de reves que j'ai réalisé 
     
    Une  légende raconte qu'il y a bien longtemps, lorsque le monde était encore jeune, un vieux et sage chef Lakota se rendit sur une haute montagne où il eut une vision. Dans cette vision, Iktomi, le Grand Sage, Enseignant de la Sagesse, lui apparut sous la forme d'une araignée. Iktomi s'adressa à lui dans un langage sacré. Et pendant qu'il parlait, Iktomi l'Araignée s'empara de l'anneau de sagesse du vieux Lakota qui était orné de plumes, de crins de cheval, de perles et d'offrandes, et commença à tisser une toile.
    Il parla au vieux Lakota des cycles de la vie: comment nous commençons tous notre existence en tant qu'enfants, puis traversons l'enfance et l'âge adulte. Finalement, nous atteignons un âge avancé où il faut s'occuper de nous comme on le fait des enfants, complétant ainsi le cycle. "Mais", dit Iktomi tout en continuant à tisser sa toile, "dans chaque existence il y a de nombreuses forces ; certaines sont bonnes et d'autres mauvaises. Si tu écoutes les bonnes forces, elles te guideront dans la bonne direction. Mais si tu écoutes les mauvaises forces, elles te mèneront dans la mauvaise direction et risquent de te nuire. Donc ces forces peuvent aider, ou au contraire interférer avec l'harmonie de la Nature." Et pendant que l'araignée parlait, elle ne cessait de tisser sa toile.

    Lorsque Iktomi s'arrêta enfin de parler, il donna sa toile au vieux Lakota et dit: "cette toile est un cercle parfait avec un trou au centre. Utilise cette toile pour aider ton peuple à atteindre ses objectifs, faire un bon usage de ses idées, de ses rêves et de ses visions. Si vous croyez dans le Grand Esprit, la toile attrapera les bonnes idées tandis que les mauvaises s'en iront par le trou." Le vieux Lakota fit alors part de sa vision à son peuple et depuis, les indiens accrochent des attrape-rêves au-dessus de leur lit pour faire le tri de leur rêves et de leurs visions. Les bons sont capturés par la toile de la vie et accompagnent les gens, mais le mal présent dans leurs rêves tombe par le trou situé au centre de la toile et disparaît à jamais de leur vie.
     

    2 commentaires
  •  
    flèches
     
    Voila une flèche Navajo perlée et une flèche médecine .Le petit sac contient des herbes sacrées.Elle assure la bonne augure pour la famille ou le lieu.Elle s'utilise pour purifier le corps de le personne.On utilise aussi cette flèche durant certains rituels par les "Medecin men".
     
     

    2 commentaires
  • Mon bustle touche a sa fin.

    celui avait été acheté au "comptoir Indien " qui apparemment n'existe plus.

     


    votre commentaire
  • 7
     
    8
     
     
    9
     
    assiettes réalisées par le médailler Franklin
     
    6
     
     
     

    7 commentaires
  • voici une glace publicitaire trouvée dans une brocante.
    c'est une pub pour les jean's Apache
     

    3 commentaires
  •   
    Katchina
     
    Les figures des ancêtres ou Katchina,sont symbolisées chez les indiens Hopis par des poupées sculptées ornées de plumes qui sont utilisées lors des divers rituels.Ces figurines sont taillées dans du bois (pin ou cottonwood) Elles représentes aussi des animaux,des démons ,la force créatrice soleil et même la mort...
     
     
     Cette Kachina vient de Californie (cadeau d'amis
     
    Plate VIII from 'Dolls of the Tusayan Indians' by Jesse Walter Fewkes, published Leiden , 1894
     

    autres renseignements de Mato Sapa

    KACHINA (Egalement appelées KATSINAS, KATCHINAS, TINU etc) (nom masculin)
    Il faut bien se rappeler que Bien que le plus souvent vendus en tant qu’objets d’art, les spectaculaires poupées kachina conservent pleinement un rôle religieux précieux, en particulier dans l’éducation des enfants. Les Amérindiens Hopis utilisent les poupées Kachina afin d’instruire leurs enfants dans les voies de la tradition et des valeurs Hopi. Elles sont données aux enfants lors d'une cérémonie. (Certaines ventes, notamment aux enchères, peuvent atteindre le montant de plusieurs milliers d’euros –[entre trente et quarante mille ou plus Euros] pour chaque poupée.) Ces ventes sont régulièrement interdites à la suite d’interventions du peuple Hopi qui désapprouve de voir éparpillées ses valeurs religieuses ou traditionnelles, ce que j’approuve personnellement ) J’ai eu plusieurs fois l’occasion de publier sur ce sujet, soit concernant pour leur fabrications en racines de peupliers (cottonwood), au début plates ( on les appelle alors des planches) et plus tard sculptées et en volume, leurs attributions, les fêtes très spécifiques dans lesquelles elles sont utilisées, leur lieu de résidence dans lequel elles se retirent après les fêtes d’équinoxes, leurs enseignements) J’essaierai prochainement de vous synthétiser un article sur le sujet … car elles sont nombreuses, entre 300 et sans doute plus prés de 400 aujourd’hui…. Leur corps est toujours peint au départ en kaolin, ensuite, même si leurs morphologie peut varier selon les sculpteurs (il existe souvent de nombreux exemplaires), les couleurs définies pour les décorer, par contre sont toujours les mêmes, codifiées et définies pour le décor local. 

     

     


    2 commentaires
  •  

    Voila mon dernier capteur de rêves que j'ai realisé .La toile est faite d'un seul fil comme la tradition..Pour ceux que cela interresse je vais exposer a Lagorg a coté de la Rochelle 17000 le DIMANCHE 19 MARS 2006.Que les passionnés viennent nombreux.Chez les Objiway la légende du capteur de rêve dit qu'une araignée appelée "Asibikaashi" protégeait les enfants de la tribu en tissant sa toile au dessus de l'endroit ou ils dormaient.Les mauvais reves ,les mauvaises pensées ou les mauvaises vibrations restaient accrochés dans la toile et étaient détruits par le soleil au matin .Au fil du temps la tribu s'est aggrandie et les Objibway ont du se disperser sur leur territoire .Comme l'araignée n'était plus capable de parcourir tous les wigwams,elle demanda aux femmes de la nation de l'aider dans sa tache. C'est pourquoi que l'on vit apparaitre le capteur de reves que les femmes tissaient dans un cerceau de bois a l'aide de fibres végétales et animals.
     

    1 commentaire
  • Des couteaux avec bien sur des motifs Amérindiens dont 1 que ma femme ma offert pour mon anniversaire même si elle est un peu trop envahie a la maison par ma passion
    Les enfants participent aussi a la confection de mes capteurs.Tout le monde met la main a la pâte.
     

    3 commentaires
  •  ma passion ma fait découvrir la possibilité de faire un peu d'artisanat amérindien, je pense avoir obtenu un résultat encouragant pour le début ... Mon reve rencontrer des natifs qui pourraient m'apprendre l'artisanat
      

    3 commentaires
  • 2005i
     

     

     L'éte 2005 a été pour moi l'occasion d'assister a un pow wow organisé par Schachka ( Fabrice lui aussi ) association a coté de Montargis Un des danseurs présent n'etait autre que l'acteur Steve Reevis accompagne de sa femme Macile Reevis et de leurs enfants . Il a joué dans Danse avec les loups, le dernier Cheyenne et bien d'autres films .Une famille tres sympa et chaleureuse . Le contact a été rapide malgré la barrière de la langue  .Les drums ont resonné et les danses se sont enchainées . 
     

     


    1 commentaire
  • 2005e
     
    Présentation au public de Steve Reevis et de sa femme Macile au Pow Wow de Ladon 2005

    votre commentaire
  •  
    Les danses ont débuté par la grande entrée  .Comment ne pas avoir les frissons quand les tambours résonnent ? C'est toujours un grand moment .Le public a été invité a participer a la fin du pow wow pour la round dance , je peux vous dire que je n'ai pas résisté , de plus je tenais la main de Macile Reevis, quel honneur pour moi . ( cela parait enfantin, mais quand la passion rejoint la réalité , on ressent les choses différemments )

    2 commentaires
  • 1
     
    2 
     
    3
     
    4
     
    Dans ces assiettes on retrouve la nature et les animaux avec lesquels vivaient en harmonie les Amérindiens et ce respect que transmettent encore de nos jours les Natifs à leurs enfants pour la terre ( terre mère ) .Ce respect devrait être enseigné partout dans le monde
     
    5
     
     
     

    2 commentaires
  • 2005b
     
     photo du pow wow 2005 a Ladon pas loin de Montargis....Steve et sa petite famille
     

    votre commentaire