• Je relaye une fois de plus un article de Radio Canada qui est important et à savoir ,donc n'hésitez pas à en parler à vos connaissances qui auraient l'intention de participer à ce genre de séance ...

    Un Québécois fait des affaires d'or en Europe en se faisant passer pour un chaman innu.

    Voir la vidéoradiocanada.info

     


    votre commentaire
  • Cher L . ( le message m'est adressé )

    La semaine dernière, le directeur juridique de Lakota, Dan Nelson, et moi-même avons accompagné le président de la tribu des Oglala Sioux, Julian Bear Runner, lors d'un voyage à Sioux City pour le tout premier forum présidentiel des États-Unis, Frank LaMere. Nous avons écouté attentivement lorsque plusieurs candidats à l'espoir pour 2020 ont décrit leurs plans pour s'attaquer aux injustices systémiques dans nos communautés, et nous avons profité de l'occasion pour rencontrer de nombreux acteurs clés.


    Chase Iron Eyes (à gauche) avec Bernie Sanders (au centre). Crédit photo: USA Today

    Nous sommes ravis que de nombreux candidats à l'élection présidentielle se soient rendus dans le pays indien pour courtiser nos votes et régler nos problèmes clés, tant en personne que sur leurs plateformes. Pour voir ce qu'ils ont à dire, vous pouvez visionner les vidéos complètes de plusieurs candidats ici.

    En tant que 501 (c) (3), nous ne pouvons approuver aucun candidat ni aucun parti. Cela dit, nous pensons qu'il est essentiel de partager les informations dont nous disposons et de permettre aux gens de voter avec le plus de connaissances possible.

    Je suis constamment inspiré lorsque je travaille aux côtés du président Julian Bear Runner. Il est le deuxième plus jeune président de l'histoire de la nation Oglala et, en tant que protecteur de l'eau à Standing Rock en 2017, il a été arrêté à mes côtés. Lors du Forum, il a profité de sa comparution devant le panneau (avec le maire de la ville de New York, Bill De Blasio) pour mettre au défi les candidats de résister à la construction d’un pipeline en Inde, de lutter contre la méthamphétamine au rez-de-chaussée et de libérer Leonard Peltier.

    Je suis sûr que ce sera le seul moment de la campagne 2020 lorsqu'un candidat à la présidence aura été invité à approuver ouvertement la libération de Leonard - et, à son crédit, De Blasio n'a pas hésité. Je vous encourage à regarder cet échange et le reste des candidats en action.

    C'est une période passionnante et j'espère que vous continuerez à rester informés et à nous soutenir!

    Wopila - Merci, comme toujours, pour votre amitié.

    Chase Iron Eyes
    Avocate principale
    du projet de loi sur le peuple de Lakota

    Projet de loi sur le peuple lakota

     

     

    Projet de droit populaire Lakota
    547 Sud 7e # 149
    Bismarck, ND 58504-5859

    Le projet de droit des peuples Lakota fait partie de l'Institut Romero, un centre juridique et politique à but non lucratif 501 (c) (3). Tous les dons sont déductibles des impôts.

     

     


    votre commentaire
  • ce message a été transmis sur la page facebook de Wes Studi  et demande de partage

    Pour tout ceux qui ont un problème comme moi avec l'anglais ,je l'ai traduit avec google traduction qui est peut être un peu juste mais rend compréhensible le texte

     

    Aniin Boozhoo Wes, bonjour, pourriez-vous aider à promouvoir la page de notre disparue, Pearson?Cette page a un peu plus d'un an et à l'heure actuelle, nous avons plus de mille membres. Nous avons aidé de nombreuses familles autochtones à retrouver leurs proches, à la fois ici dans les États et au Canada. Nous avons choisi le nom MIP pour plusieurs raisons. 1. Il y a beaucoup d'aînés disparus aujourd'hui, hommes et femmes d femmes.2. Il manque beaucoup d'enfants, garçons et filles.Comme vous le savez, nous avons beaucoup de femmes disparues et assassinées, mais ne négligeons pas le fait que nous avons autant d’hommes disparus et assassinés. Nous voulons donc nous concentrer sur tous nos peuples autochtones disparus. S'il vous plaît Wes, nous vous demandons s'il vous plaît de promouvoir nos efforts dans nos tentatives de réunir nos familles autochtones avec leurs proches. Miigwitch et merci.
     
     
     
     

    votre commentaire
  • langage codé

    photo du site The New York State Senate

    Le dernier Mohawk à parler le langage codé utilisé pendant la guerre est décédé

    article sur espace Autochtone de Radio Canada

    espaces-autochtones

    ses funérailles   2019/06/01/last-mohawk-code-talker

     

     

     


    votre commentaire
  • petit retour en arrière ...

    le dernier chef de guerre des Indiens des plaines, est mort en Avril 2016 à l'age de 102 ans ....

    tout le monde se souvient de cette photo historique ou le président Barack Obama lui avait accordé en 2009 la médaille présidentielle d’honneur

    Joe Medicine Crow

    Photo © Jim Young / Reuters / REUTERS

     histoire  lemonde.fr

     

     


    votre commentaire
  • info de Lakota People's 

    reçu et traduit avec google 

    Lakota People's law project

    La réserve de Pine Ridge est inondée! Les conséquences de la tempête hivernale Ulmer, qui a frappé le Midwest le 13 mars, continuent de faire des ravages sur le territoire où je réside maintenant.


    Voir la vidéo
    Notre président de tribu, Julian Bear Runner, a travaillé sans relâche avec un personnel de base pendant deux semaines pour éviter que la catastrophe ne se transforme en apocalypse.J'ai eu l'honneur de servir de directeur de campagne du président Bear Runner l'année dernière, et je suis d'autant plus heureux que nous ayons un chef de file de son caractère pendant cette crise.

    Joignez-vous au président de l'OST, Bear Runner, pour réclamer une déclaration de catastrophe fédérale dans le Dakota du Sud. S'il vous plaît envoyer un email au président Trump aujourd'hui!

    Vous pouvez également aider d'autres manières. Voici une page que nous avons créée, travaillant directement avec le bureau du président de l'OST, et contenant des informations essentielles sur l'aide dont la tribu a besoin .

    Moi-même et d'autres membres de l'équipe du projet de droit populaire des Lakota ont maintenant ouvert un magasin au quartier général tribal de Pine Ridge pour participer à l'effort. Au cours des derniers jours, nous avons constaté que 1 500 citoyens de tribus sont toujours déplacés de leurs maisons et que 75 à 100 structures ont été endommagées par les inondations. 500 personnes n'ont toujours pas accès à de l'eau potable, les systèmes de ponceaux sont bouchés et les routes sont impraticables.

    Pine Ridge fait maintenant face à des millions de dollars de dégâts. La récupération prendra beaucoup de temps.

    Entre temps, la tribu manque cruellement de personnel et de ressources, raison pour laquelle mon équipe est en train de recruter des subventions pour rassembler un groupe encore plus important de professionnels qualifiés: ingénieurs, ouvriers qualifiés, opérateurs de machinerie lourde, rédacteurs de subventions, etc. La force démêlera le réseau compliqué de conditions préalables que doivent remplir la Federal Emergency Management Agency (FEMA) et l'État du Dakota du Sud avant de fournir leur aide. Nous aurons besoin de l'aide de ces institutions pour naviguer dans les eaux à venir.

    Lakota People's law project

    Yo_Park_Pine_Ridge_photo_by_Kimmy_Blanco-sm

    En coordination avec le bureau du président Bear Runner, notre équipe publiera des mises à jour régulières et des communiqués de presse - restez à l'écoute.

    Je m'en voudrais de ne pas signaler que le président Trump - même si beaucoup de nos familles manquent d’eau potable et d’assistance médicale en raison d’une catastrophe liée au climat - a publié un décret le 29 mars dans le but de contourner une injonction du tribunal du Montana contre le Keystone XL oléoduc (KXL) . Comme vous le savez probablement, KXL est censé traverser le territoire du traité non cédé du Dakota du Sud, malgré les protestations de mon peuple.

    L'ordre exécutif de Trump est erroné à tellement de niveaux qu'il est difficile de les suivre tous. Qu'il nous accorde ou non une aide d'urgence en cas d'inondation, nous allons le battre bec et ongles contre KXL.

    Nous vous tiendrons au courant de l'évolution de ce travail de secours suite aux inondations dans les prochains jours. Restez à l'écoute, soyez attentifs aux appels à l'action et priez pour nous.

    Wopila! - Je vous remercie!

    Chase Iron Eyes 
    Avocat principal 
    du projet de loi Lakota People's Law

    Lakota People's law project

    Projet de droit populaire Lakota 

    547 Sud 7e # 149 
    Bismarck, ND 58504-5859

    Le projet de droit des peuples Lakota fait partie de l'Institut Romero, un centre juridique et politique à but non lucratif 501 (c) (3). Tous les dons sont déductibles des impôts.

     vous pouvez voir la page de Lakota People's ici ► lakotalaw.org/resources/oglala-flood-relief

    Dons financiers : www.oglalalakotanation.info  (pour plus d'informations, contactez chase@oglala.org ). 

     

     


    votre commentaire
  • Photographed by Mitch Epstein ▼ 

    Nathan Phillips,

    Nathan Phillips ► wikipedia.org wiki Nathan Phillips (activist)

    De csia-nitassinan ▼

    Nathan Phillips est membre de la nation Omaha et fondateur de la Native Youth Alliance. Il est vétéran de la guerre du Vietnam et était l’un des Water Protectors à Standing Rock. Le 18 janvier 2019 à Washington, D.C., avait lieu l’Indigenous Peoples March. En parallèle de cet événement, des étudiants de la Covington Catholic High School étaient venus manifester, entre autres, contre le droit à l’avortement. Arborant des casquettes "Make America Great Again", ils se sont ouvertement moqués de ce leader spirituel autochtone, alors qu’il chantait le chant de l’American Indian Movement

    sur  censored news ( en anglais )  peltiers-statement-re-nathan-phillips 

    et sur ► informationcradle.com usa nathan-phillips 

     

     

     


    votre commentaire
  •  suite du précédent article 

    beaucoup d'arrestations d'opposants Autochtones à ce projet de gazoduc sur leurs terres

     ► ici.radio-canada.ca

    Les esprits pourraient s'échauffés 

     devspace1.smartmarkit.com

     

     

     


    votre commentaire
  • la Nation Pawnee lance une collecte de fond pour acheter des provisions pour les familles des travailleurs fédéraux touchés par l'arrêt gouvernement 

    sur cette page  aid-for-our-federal-families

     

     


    votre commentaire
  • il faut éviter une crise d'Oka, prévient le chef Simon

     

    Serge Simon, grand chef du conseil mohawk de Kanesatake, en novembre 2016. Photo: La Presse canadienne / John Woods

     

    article ici ► ici.radio-canada.ca/espaces-autochtones

     

     


    votre commentaire
  • le 18 Janvier 2019 

    texte traduit par google ▼ 

    Rejoignez le mouvement et faites partie de l'histoire! Soyez le changement que méritent les peuples autochtones! Il est temps que la vérité soit révélée. 

    Nous rassemblons des influenceurs, des pionniers, des leaders, des médias, des artistes, des célébrités et des personnes qui souhaitent faire la différence et qui croient que les droits des peuples autochtones sont des droits humains et des droits environnementaux. Le 18 janvier 2019 sera une réunion épique et historique avec une voix unie sur une plate-forme majeure qui sera monumentale et percutante et le plus important, les gouvernements seront obligés d'écouter et de noter que nous, les peuples autochtones, ne seront pas ignorés et que nous sommes toujours ici 

     ici ► indigenouspeoplesmovement

     la vidéo ci dessous à été enregistré pendant la marche par Michelle Reed ( notre amie d'Ornans ) qui m'a autorisé à la partager ici ▼

     

    et sur Waging non violence 

    Indigenous Peoples march

    La marche des peuples autochtones le 18 janvier. (Twitter / Jordan Shearer)

    The Indigenous Peoples March was about a lot more than the kids in MAGA hats

    résumé à lire sur cette page ► wagingnonviolence.org

     

     


    votre commentaire
  •  

    Ce n’est pas la première fois que la police de Flagstaff poursuit des activistes pour des actions menées des semaines auparavant. En 2012, j’avais moi-même assisté à une action au bureau de Flagstaff du Service des Forêts. Il n’y avait eu aucun incident ce jour-là. J’avais filmé l’action et ma vidéo le montrait. Deux mois et demi plus tard, des participants ont été arrêtés et mis en examen sur la base des images – muettes – de la caméra de surveillance du Service des Forêts. J’étais le principal témoin, mais j’étais repartie en France. Le procureur a refusé ma vidéo prétendant qu’elle avait pu être changée. Les autres témoins n’étaient plus là, ou leurs souvenirs pouvaient être mis en doute. Il est évident que ces agissements sont délibérés et ont pour but de se débarrasser des témoignages en faveur des accusés.

    Christine Prat

     

    Par Indigenous Action Media
    Mercredi 14 novembre 2018
    Also published on Censored News
    Traduction Christine Prat

    suite de l'article sur cette page  chrisp.lautre.net

     

     


    1 commentaire
  • Le 18 janvier 2019

    Faisons passer le mot !!!! Même si vous ne pouvez pas y aller, partagez s'il vous plaît pour que les gens sachent.

     

     

     


    votre commentaire
  • Anniversaire du CSIA-Nitassinan / octobre 2018

    40 ans de solidarité avec les peuples autochtones des Amériques

    Cette année, l’American Indian Movement (AIM) célèbre ses 50 ans d’existence et de résistance pour la défense des droits des peuples et communautés autochtones en Amérique du Nord. Ce mouvement emblématique va subir la répression de la part des autorités étasuniennes. Sachant que les peuples autochtones n’obtiendraient rien des pays qui les colonisent, les dirigeants de l’AIM et de la Confédération Haudenausonee (Iroquoise) vont décider de se tourner vers la communauté internationale

    suite ici sur ► csia-nitassinan pour l'article et le programme de la journée

     et sur facebook ► facebook.com/events

     

     


    votre commentaire
  • Please share widely it's our turn to fight the black snake! If you would like to help but can't make it physically please dm us. 

    Tomorrow is the day of action against Enbridge's Line 3. Bring banners, signs, flags and drums. Indigenous land defenders and allies from the Great Plains resistance group will be meeting 8 am near the cube at old market square. Drivers are needed and we have gas cards available. Please contact me or comment below if you are able to provide a ride or if you need one. This will be a peaceful protest and we ask allies and activists to help with live-streaming and as legal observers. Indigenous women, elders and youth will be taking part and our men are needed to volunteer for peacekeeping. We expect no problems however understand media will likely be present at some point. Also location of the demonstration will be given in the morning at the rally point. Any updates will be posted here so please follow this post. Megwetch

    traduction en Français par google ▼

    S'il vous plaît partager largement c'est notre tour de lutter contre le serpent noir! Si vous souhaitez aider mais ne peut pas le faire physiquement, veuillez nous contacter.

    Demain est la journée d'action contre la ligne 3 d'Enbridge. Apportez des bannières, des panneaux, des drapeaux et des tambours. Les défenseurs des terres autochtones et leurs alliés du groupe de résistance des grandes plaines se réuniront à 8 heures du matin, près du cube, sur l’ancienne place du marché. Les pilotes sont nécessaires et nous avons des cartes d'essence disponibles. S'il vous plaît contactez-moi ou commentaire ci-dessous si vous êtes en mesure de fournir un tour ou si vous en avez besoin. Ce sera une manifestation pacifique et nous demandons aux alliés et aux militants d’aider en direct et en tant qu’observateurs juridiques. Les femmes, les aînés et les jeunes autochtones participeront et nos hommes devront faire du bénévolat pour le maintien de la paix. Nous nous attendons à aucun problème, mais comprendre les médias sera probablement présent à un moment donné. L'emplacement de la manifestation sera également donné le matin au point de rassemblement. Toutes les mises à jour seront affichées ici, veuillez suivre ce post. Megwetch

    ► facebook.com/pg/INM Winnipeg

    et voir aussi sur cette page facebook.com/groups

     

     

     


    votre commentaire
  • Cher Le....,


    Mère Terre vous remercie de ne pas soutenir les entreprises qui ne respectent pas l'environnement et le droit de tous d'accéder à l'eau potable. Lorsque vous dites non à des pratiques écologiques inadmissibles, vous vivez en votre pouvoir. Vous avez peut-être vu notre appel à #BoycottNestle grâce à notre #NestlePledge. Malheureusement, malgré ses affirmations d’entreprise responsable, Starbucks a signé un contrat de plusieurs milliards de dollars avec Nestlé, et nous avons actualisé notre engagement d’inclure le géant du café.

    Lakota People's

    Parce que la famille de produits Nestlé - la plus grande au monde - englobe autant de boissons et d'aliments, nous sommes convaincus que trouver de bonnes alternatives peut être une tâche ardue. Je suis heureux de vous dire que nous avons fait les recherches pour vous faciliter la vie.

    Nous avons trouvé et fait une courte liste de bonnes marques socialement responsables pour acheter si vous devez nourrir votre chat, cuire une pizza ou vous arrêter pour le café au bord de la route. Nous vous encourageons à l'utiliser et à le partager avec tous ceux qui, selon vous, pourraient se joindre au mouvement pour soutenir de meilleures entreprises. Pendant que vous êtes là, veuillez prendre l'engagement!

    C'est généralement bon pour Unci Maka si vous pouvez acheter des produits fabriqués localement dans les magasins locaux. Parce que ceux-ci peuvent être des articles de luxe qui ne correspondent pas au budget de tout le monde, nous avons fait en sorte d'inclure de nombreuses marques disponibles en ligne ou dans votre supermarché local - du moins jusqu'à ce que Nestlé l'achète également.

    Une autre option consiste à utiliser l'application Buycott, qui vous permet de numériser des éléments en magasin lorsque vous doutez de leur intégrité. Nous soutenons tout ce que vous faites pour retirer des dollars précieux des poches des agresseurs environnementaux.

    Saviez-vous que l’opération Starbucks était la troisième transaction la plus importante de l’histoire de 152 ans de Nestlé? Selon le rapport Global 2017 de BrandZ, Starbucks est la deuxième marque de restauration rapide la plus précieuse, avec une valeur estimée à 44 milliards de dollars. Il n’a pas besoin d’argent, mais il s’agit maintenant d’une «alliance» avec une entreprise responsable d’une dégradation massive de l’environnement et de violations des droits de l’homme.

    Merci pour votre engagement à créer un monde meilleur ensemble. Lorsque nous parlons en un avec nos portefeuilles, nous envoyons un message fort que #EveryDropCounts. Collectivement, nous pouvons augmenter la pression qui crée un changement réel et durable.

    Pilamaya - Ma gratitude pour votre solidarité.

    Projet de loi sur le peuple de Lakota, 
    conseil principal de Chase Iron Eyes


    PS S'il vous plaît assurez-vous de prendre le #NestlePledge et d'utiliser notre liste de marques alternatives socialement conscientes - puis laissez vos amis connaître ces ressources précieuses. Enfin, je sais que beaucoup d’entre nous manqueront Häagen-Dazs et Pumpkin Spice Lattes. Mais Ben, Jerry et Peet vous ont couvert - et ils sont bons du bon côté de l'histoire.

    Projet de loi populaire Lakota 
    547 Sud 7ème # 149 
    Bismarck, ND 58504-5859

    Lakota People's

      lakotalaw.org/our-actions-donate

    Le projet de loi populaire de Lakota fait partie de l’Institut 501 (c) (3) Romero, un centre interconfessionnel de droit et de politique. Tous les dons sont déductibles des impôts.

     

     


    votre commentaire
  • La Nation autochtone Secwepemc (ou Shuswap) se trouve dans la province de la Colombie-Britannique, dans la région nord et est de la ville de Kamloops.

    CANADA, 14-7-2018: KANAHUS MANUEL PLUSIEURS HEURES EN GARDE A VUE. LA LUTTE CONTRE OLÉODUC DE KINDER MORGAN ET SES ‘CAMPS MASCULINS’ CONTINUE

    On July 17, 2018, in Droits sur l'eauPétrole polluant/Oléoduc Keystone XL, DAPL, etc.Premières Nations du Canada,

    by Chris P

    Femmes guérrières SECWEPEMC

     Kanahus Manuel, activiste Secwepemc, a été arrêtée samedi 14 juillet et détenue jusqu’à ce qu’elle signe sous la contrainte, des conditions inadmissibles. Avec d’autres femmes, elle tentait de réoccuper le site de leur ancien village menacé par l’extension de l’oléoduc ‘Trans Mountain’ de Kinder Morgan. Kanahus était venue à Paris en octobre 2017, à l’invitation du CSIA-nitassinan. Vous trouverez ici le texte de son intervention à la Journée Annuelle de Solidarité du CSIA. Elle avait alors également protesté devant les sièges de banques qui financent les oléoducs et devant l’Assemblée Nationale.

    suite de l'article ► chrisp.lautre.net

     

     


    votre commentaire
  • Lakota Peoples



    Dear ..... ,


    In February, you heard from my good friend and colleague, Madonna Thunder Hawk, about our work to green Standing Rock. Today I write to you with an exciting update on that campaign, and some real talk about why this work is so important.

    First, we are so proud that more than 12,000 of you have now signed our petition telling North and South Dakota to pass legislation that will make it easier for both Standing Rock and the Dakotas to GO GREEN. Now we hope you’ll share that petition with your social media networks by using the buttons below.



    As you’ll see when you watch our video, we aren’t waiting for permission from the states or from anyone else to move ahead.

    Spurred by the NoDAPL movement and another harsh winter, we’re pressing forward with strength and determination to provide our people with affordable renewable energy as soon as humanly possible. Over the past few months alone, dozens of people at Standing Rock have had their power shut off due to nonpayment. This is a life-threatening situation because it will remain extremely cold here for another 60 days.

    Here’s the reality: Standing Rock is the third poorest community in the United States, and yet we pay some of the highest electricity rates in the Dakotas. All this, despite our incredible renewable energy potential. The wind blows and the sun shines down on us constantly. But North Dakota is dead last among the 50 states in solar development, and now many of us are literally powerless. That’s why our work to green Standing Rock is so crucial.

    In October 2015, I began fighting the Dakota Access pipeline. Later, as tens of thousands of you traveled to my homeland in solidarity with our struggle, I worked every day at the Oceti Sakowin camp as the official “tribal liaison” for Standing Rock. We may not have defeated DAPL, but our circle grew like a river in springtime, and together we changed the world. Now, the Black Snake carries oil under our sacred water, but I have no choice but to remain hopeful—and I’ll continue to promote needed, positive solutions.

    As our legal team begins to win important judgments defending our relatives, Chase Iron Eyes and HolyElk Lafferty, against the racist forces that seek to limit our freedoms, Madonna and I vow to remain focused on our mission to lead Standing Rock toward its renewable future. I firmly believe we will win on both fronts—but your voice is needed. Please continue to share our news and support our movement.

    Pilamaya—We can’t thank you enough.

    Phyllis Young
    Standing Rock Organizer
    Lakota People’s Law Project

    P.S.  You can empower our movement to bring affordable, clean energy to Standing Rock by sharing our story, and our petition, on Facebook and Twitter. By combining the strength of our voices to expand our circle, we will create new solutions. Many challenges remain, but I know we walk the right path together, and I’m grateful for your support.

    Lakota People's Law Project

     

    pour les dons ► lakotalaw.org/our-actions/lplp-donate

    Lakota People's Law Project
    Romero Institute
    210 High Street
    Santa Cruz, CA 95060
    United States

     

     

    The Lakota People's Law Project is a part of the 501(c)(3) Romero Institute, an interfaith law and policy center. All donations are tax-deductible.

     

     

     


    votre commentaire
  • j'ai noté directement la traduction google

    Nous, le Secwepemc, n'avons jamais cédé, cédé ou abandonné notre titre souverain et nos droits sur la terre, les eaux et les ressources au sein de Secwepemcul'ecw. Nous n'avons jamais fourni et ne fournirons jamais notre consentement collectif, préalable, libre et éclairé - la norme internationale minimale - au projet pipelinier Kinder Morgan Trans Mountain ou aux camps Man Kinder Morgan. 

    Kinder Morgan fait une demande pour un campement Blue River de 1000 travailleurs sur 16 hectares de nos terres où nous récoltons des baies. Nous sommes également opposés aux tapis anti-fraie de Kinder Morgan. Même si Kinder Morgan a reçu l'ordre d'arrêter d'installer ces tapis, nous avons trouvé et retiré des tapis anti-fraie de nos eaux. Le saumon est notre ligne de vie sacrée à travers les générations et nous ne compromettrons pas la santé de notre saumon.

    Kinder Morgan et tout autre projet colonial d'entreprise qui cherche à traverser et à détruire notre nation et notre terre se verront refuser le passage.

    Nous sommes résolument unis contre toutes les menaces qui pèsent sur nos peuples, nos femmes, nos deux-esprits, nos enfants, nos terres, la faune, le saumon, les cours d'eau.

    Les camps pour hommes fournissent des logements temporaires à des milliers de travailleurs masculins, pour la plupart non autochtones, qui sont légalement interdits de faire venir leurs familles dans le secteur des ressources. C'est un modèle cohérent de l'état des colons au cours du siècle dernier. La Compagnie de la Baie d'Hudson a interdit aux femmes européennes d'accompagner et d'inonder les terres autochtones avec des hommes non autochtones qui ont kidnappé, exploité sexuellement, réduit en esclavage et vendu des femmes autochtones.

    Aujourd'hui, partout où les camps d'hommes sont établis, nous faisons face à une augmentation exponentielle de la violence sexuelle. Au fur et à mesure que le développement entraîne la destruction de notre assise territoriale et notre souveraineté alimentaire, il fait également grimper les prix de l'alimentation et du logement. Ceci intensifie encore notre insécurité économique et nous sommes forcés dans des conditions encore plus vulnérables.

    Comme l'a noté James Anaya, ancien Rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, «les femmes autochtones ont signalé que l'afflux de travailleurs dans les communautés autochtones à la suite de projets extractifs a également entraîné une augmentation du harcèlement sexuel et de la violence. viol et agression. "

    La réserve indienne de Fort Berthold dans le Dakota du Nord, par exemple, est l'épicentre du boom pétrolier de Bakken - l'une des plus importantes sources d'extraction pétrolière aux États-Unis. Les taux de violence contre les femmes à Fort Berthold ont triplé. un ans. Le Dakota du Nord a maintenant le huitième taux de viol le plus élevé aux États-Unis. Au plus fort de l'essor des sables bitumineux en Alberta en 2009, la région affichait le taux de violence familiale le plus élevé au pays.

    Il y a actuellement une enquête nationale sur des milliers de femmes et de filles autochtones disparues et assassinées pour enquêter sur les causes systémiques de la violence. Nos femmes, filles et bispirituels disparus et assassinés sont des vies individuelles qui représentent la violence coloniale en cours. Le taux national d'homicides chez les femmes autochtones est sept fois plus élevé que chez les femmes non autochtones au Canada.

    Nous savons que cette violence horrible ne prendra pas fin tant que durera le pillage de nos terres. L'eau de nos terres et l'eau de nos corps créent et soutiennent nos nations. Le système colonial d'extraction des ressources repose sur les violences liées à la destruction de nos terres et à la violation de nos corps.

    L'année dernière, Amnesty International a publié un rapport demandant que l'enquête nationale examine spécifiquement la violence liée au développement des ressources: «En promouvant activement le développement intensif dans le nord-est, les autorités fédérales et provinciales ont mis l'accent sur les avantages, sans tenir compte des conséquences inattendues. pour le bien-être et la sécurité qui ont un impact disproportionné sur la vie des peuples autochtones qui y vivent, en particulier les femmes et les filles autochtones. "

    Nous, en tant que femmes Secwepemc, déclarons que nous ne consentons pas! Nous ne consentons pas à la profanation de notre terre sacrée; nous ne consentons pas aux transgressions sur nos corps sacrés!

    Nous construisons actuellement dix minuscules maisons solarisées sur notre terre pour bloquer Kinder Morgan. Ce faisant, nous fournissons des logements aux familles de Secwepemc, rétablissons nos sites villageois et affirmons notre responsabilité Secwepemc envers nos terres et nos eaux.

    Nous vivons sur nos terres de 180 000 kilomètres carrés de territoire non cédé depuis des temps immémoriaux. Nous détenons collectivement le titre et la gouvernance concernant Secwepemcul'ecw et le consentement collectif du Secwepemc est requis pour tout accès à nos terres, eaux et ressources. Nous nous engageons à maintenir notre compétence collective à l'égard de la terre, de la langue et de la culture de notre peuple, ainsi que de la sécurité et du bien-être de nos femmes, de nos deux-esprits et de nos enfants.

    Nous invitons toutes les femmes, les enfants et les personnes bispirituelles à ajouter votre nom à cette déclaration. 
    https://www.secwepemculecw.org/no-man-camps


    votre commentaire
  •  

    je vous partage ce message reçu ces derniers jours

    Cher Lecaër,


    Mars est le mois de l'histoire des femmes. Comme c'est approprié, étant donné que le mouvement prend forme autour de notre nation. L'effusion de validation pour les femmes aux Golden Globes et aux Oscars est emblématique. Avec "Time's Up" et #metoo, la hausse est réelle et nous ne reviendrons pas. Nous, les femmes Lakota, sommes fières de nos sœurs à travers le pays. Nous célébrons tout le temps parce que nous connaissons et vivons dans notre propre pouvoir depuis des générations.

    Nous, les femmes Lakota, avons longtemps pris la tête de l'activisme autochtone. Ma bonne amie Phyllis Young et moi avons dirigé le Mouvement des Indiens d'Amérique et co-fondé Women of All Red Nations (WARN). Nous, les femmes Lakota, avons commencé et combattu à Standing Rock, où Phyllis a servi de liaison tribale officielle au camp NoDAPL d'Oceti Sakowin. Plus récemment, vous avez entendu parler du travail de Phyllis pour apporter de l'énergie renouvelable à Standing Rock.

    Maintenant, je continue à agir pour le compte de mon peuple. Deux de mes chers amis seront présents en août à Bismarck, pour leur position courageuse contre le pipeline Dakota Access. Ferez-vous don de leurs défenses légales et montrerez votre solidarité? Nous, en tant que femmes autochtones et chefs d'orchestre de ce mouvement, ne pouvons que continuer à diriger avec votre soutien continu.

    Je suis fier d'avoir servi de liaison tribale pour le projet de loi populaire Lakota au cours des 15 dernières années. Je suis fier de tout ce que nous avons accompli en tant qu'organisation, de la protection des enfants et des familles à la protection de la terre. Et je suis fier du travail que nous avons fait, en tant que femmes des tribus, pour inspirer et guider ce travail.

    La culture lakota a toujours été matriarcale. Les grands-mères ont toujours fourni le tissu dur qui tisse nos maisons et nos tribus ensemble. Nous n'avons aucun plan pour arrêter de sitôt. Nous avons démontré un véritable leadership encore et encore. S'il vous plaît soutenir notre capacité à continuer à le faire.

    Wopila - Je vous remercie,

    Madonna Thunder Hawk
    Liaison tribale
    Projet de loi populaire de Lakota

    P.S. Nous continuerons à défendre notre terre et les générations futures, mais nous avons besoin de votre aide. Vous pouvez aider à assurer le leadership fort de Lakota, avec votre soutien financier. Un don ponctuel ou récurrent de tout montant que nous pouvons contribuer à notre plan pour 2018 et au-delà. S'il vous plaît donnez-nous, afin que nous puissions continuer à donner à ceux qui en ont le plus besoin.

    Lakota People's Law Project
    547 South 7th Street #149
    Bismarck, ND 58504-5859
    United States

    Lakota People’s Law Project is a project of the 501(c)(3) Romero Institute, a nonprofit interfaith law and policy center.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique