• Les Miamis

    Les Miamis

    LES MIAMIS


    Leur nom est issu de l’Algonquin-chippewa Omaugeg signifiant « hommes de la péninsule ». Mais les Blancs les nommaient Twight Wees, de leur nom Twah twah. Semi nomades, agriculteurs et chasseurs de bisons ils parlaient algonquian. Venant du Wisconsin, leur première installation, ils occupèrent ensuite le Nord de L’Indiana et de l’Illinois. Ils constituaient des tribus plus ou moins autonomes. (Weas, Piankashows etc. ). Après le départ de leurs alliés français, ils suivirent les initiatives de Joseph Brandt, Tecumseh, et Little Turtle, lui-même Miami dans la résistance et la lutte contre la spoliation de leurs terres. Leurs descendants occupent une réserve dans l’Oklahoma avec les Peorias. Seulement 600 personnes étaient encore recensées en 1990.. (recherche de Robert Manenq)

    Les Miamis


    Crédit: Ohio Historical Society  

    En tant que chef de guerre de la nation de Miami, Michikinikwa (Little Turtle) a présidé la plus grande défaite jamais subie par les troupes américaines aux mains des Amérindiens. Le 3 novembre 1791, Michikinikwa et ses guerriers battirent le général Arthur St. Clair à Fort Recovery, tuant et blessant près de 900. En 1794, Little Turtle était une voix pour la paix et, en 1795, il rejoignit d'autres chefs indiens pour signer le Traité De Greenville.

     

     

    « 2ème série d'anciennes photos artisanat personnel »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :