• Les dirigeants de Lakota défient l'ordre du gouverneur

    Publié dans Covid-19 , Peuples autochtones le 13 mai 2020

     

    Les dirigeants  Lakota défient l'ordre du gouverneur de supprimer les points de contrôle de Covid-19

    Les dirigeants de Lakota défient l'ordre du gouverneur

    Au poste de contrôle Allen eastside sur la réserve indienne de Pine Ridge, les membres de la tribu ont rejoint leurs forces de l'ordre lors d'une fête des mères montrant leur solidarité avec la mesure de sécurité publique. Emma Waters, matriarche de Pine Ridge, âgée de 89 ans, a tiré son fauteuil roulant avec une pancarte imprimée à la main: «C'est notre terre!» Courtoisie / Mato Ota Tiospaye

    EAGLE BUTTE, Dakota du Sud - Les tribus Sioux et Siglo Sioux de Cheyenne River refusent de se plier à un ordre du gouverneur du Dakota du Sud envoyé par Kristi Noem aux deux tribus le 8 mai. faire face à une action en justice.

    Les principaux dirigeants élus des plus grandes tribus de l'État soutiennent que la loi constitutionnelle et conventionnelle établit leur souveraineté tribale et leur autorité pour protéger leur peuple en exploitant les arrêts routiers à l'intérieur de leurs frontières. 

    «Je rejette avec regret votre demande», a déclaré Harold Frazier, président des Sioux de Cheyenne River, dans une lettre de réponse immédiate à Noem. «Je soutiens notre conseiller municipal Ed Widow que le but de nos actions est de« sauver des vies plutôt que de sauver la face ».» Il a ajouté: "Nous ne nous excuserons pas d'être une île de sécurité dans une mer d'incertitude et de mort."  

    Les points de contrôle sont nécessaires en partie en raison de la réponse lente et inefficace du Dakota du Sud à la pandémie de Covid-19, selon le président de la tribu tribale des Sioux Oglala, Julian Bear Runner.

    Le Dakota du Sud est l'un des cinq États qui n'ont pas délivré de mandat de refuge sur place, malgré une augmentation constante des cas confirmés de Covid-19. 

    «En raison de ce manque de jugement et de planification des mesures préventives…, la tribu des Sioux Oglala a adopté des mesures raisonnables et nécessaires pour protéger la santé et la sécurité de nos membres tribaux et des autres résidents de la réserve indienne de Pine Ridge», a écrit Bear Runner à Noem. dans une autre lettre du 8 mai.

     

    suite ici ►  esperanzaproject.com/2020/native-american-culture/lakota-leaders-defy-governors-order-to-remove-covid-19-checkpoints

     

     

     

     

    « POW WOW D'ODANAK covid 19 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :