• Léonard Peltier

    le site  officiel ->  Léonard Peltier

    Nous naissons tous innocents.
    Nous devenons tous coupables.
    Dans cette vie tu deviens coupables d'être toi.
    Être soi-même, c'est ça le Péché "aboriginel", le pire de tous les Péchés.
    C'est un Péché que l'on ne te pardonnera jamais.
    Nous les Indiens sommes coupables, coupables d'êtres nous-mêmes.
    On nous enseigne cette culpabilité dès la naissance.
    Nous l'apprenons consciencieusement.
    Chacun de mes frères et à chacune de mes soeurs je dis, sois fier de cette culpabilité.
    Tu n'es coupable que de ton innocence, d'être toi-même, d'être Indien, d'être humain.
    Être coupable te rend sacré

    Léonard Peltier

     

     

    Extradition de Léonard Peltier du Canada

    Dans les années 1970, la situation sur la réserve de Pine Ridge est intenable pour les Lakota d’Oglala. Victimes de racisme et d’actes de violence de la part des Goons, la police tribale, ils appellent à l’aide l’AIM (American Indian Movement). Les tensions entre celle-ci et le gouvernement fédéral ne cessent de croître. Le 26 juin 1975, une fusillade éclate et deux agents du FBI, Ronald Williams et Jack Coler, trouvent la mort ainsi qu’un jeune militant de l’AIM, Jo Stuntz Killsright . Robert Robideau et Dino Butler, deux membres de l’AIM accusés du double meurtre, sont acquittés. Leonard Peltier, quant à lui, jugé seul coupable en 1977, est condamné à une double peine de prison à vie. Aujourd’hui, il clame encore son innocence

    Pour plus amples informations cliquez -> le monde diplomatique

    Leonard Peltier est un prisonnier de guerre, l'une des nombreuses victimes de la guerre cachée menée par le gouver-nement américain contre l'American Indian Movement (AIM) et ceux qui le soutiennent. Cette opération, conduite par la police secrète américaine - le Bureau Fédéral d'Investigation (FBI) - au milieu des années 1970, eut pour résultat la mort d'un grand nombre de militants, des centaines de blessés et l'emprisonnement des survivants.

    Peltier, un militant de l'AIM, accomplit actuellement deux peines de prison à vie consécutives, au pénitencier fédéral de Leavenworth, Kansas, pour le meurtre présumé de deux agents du FBI, tués le 26 juin 1975 lors d'un échange de coups de feu sur la réserve de Pine Ridge, Dakota du Sud. Les charges pour lesquelles il a été incarcéré, aussi bien que les preuves qui ont entraîné sa condamnation ont été entièrement fabriquées par le FBI.

    Leonard Peltier, un Anishinabe-Lakota, né en 1944 dans le Dakota du Nord, a grandi sur la réserve de Turtle Mountain. En 1958, durant la période où les Etats-Unis ont essayé de "terminer" les réserves et de "reloger" les Indiens dans les ghettos urbains ; il rejoignit ses parents sur la côte pacifique Nord, vivant à Seattle et à Portland.

    Motif d'un tee shirt de solidarité .

    [fichier]


    RENAUD - LEONARD SONG une vidéo de Renaud  pour Léonard Peltier
    envoyé par siouxnavajo

    @@@450@@@250[/fichier]

    [fichier]  

    @@@450@@@350[/fichier]

     cliquez sur --> Oglala -Commémoration

    En 1973, les anciens et les traditionalistes Oglala de Pine Ridge terrifiés par ce qu'il se passait sur leur réserve firent appel à l'A.I.M. pour les protéger des GOONs. Le 28 février 1973, de retour d'un meeting qui s'était tenu près de Pine Ridge, un groupe de quelques centaines de traditionalistes, membres de l'A.I.M. et de sympathisants, se rendit à Wounded Knee où symboliquement, ils occupèrent le village. C'était le début du siège de Wounded Knee où des indiens trouvèrent encore la mort dont Franck Clearwater et Buddy Lamont, des douzaines d'autres furent blessées, d'autre part un certain nombre de sympathisants qui essayait de ravitailler le groupe a disparu. Face à ce groupe, le gouvernement avait déployé une force armée composée d'agent du F.B.I. en armes d'assaut, des GOONs, de Marshals, de Vigilantes. De plus, il est certain que des conseillers militaires ont illégalement participé au siège, avec de l'armement lourd tel des hélicoptères Huey et des blindés contre des fusils de chasse.
    Ce siège pris fin après 71 jours, en mai 1973, avec la promesse du gouvernement de revoir le problème des traités. Un des points positifs pour la Nation Indienne fut que les événements ont étérelatés par tous les médias internationaux et que la condition des Indiens a été présentée à toute la planète.

    Ce texte copié sur ->free peltier

    drapeau

    un drapeau que l'on voit sur des sites Natives pour marquer leurs désaprobations avec cette incarcération.

    Cette affiche d'un Pow Wow en l'honneur  de Léonard Peltier

     

     Voici une des superbes oeuvres de Léonard Peltier

    Merci a Oletha ( Cherokee ) de m'avoir fait parvenir cette photo 

     

    « Reveurs- de -tonnerreLe deuil »

  • Commentaires

    1
    visiteur_Soize
    Mercredi 16 Janvier 2008 à 20:49
    Superbe chanson de Renaud, bravo ?ui pour ces paroles si justes... Je viens de le mettre dans mes favoris sur You Tube pour pouvoir en profiter. Merci ?iouxnavajo et ?oi Fabrice de l'avoir mis sur ton blog.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :