• map
     

    voila des cartes de l'emplacement des nations Amérindiennes.Ils existent de nombreuses cartes détaillées que j'essayerais de vous faire découvrir. (certaines se ressemblent )

     

     

     
    sur ce lien une carte certainement très précise
     
     
     
     

    5 commentaires
  •  

    Le mot "Apache" vient du mot pour Yuma " la lutte contre les hommes "
     
    Géronimo (jur-ahn'-i-moh), ou Goyathlay

     

    Il est devenu le plus célèbre de tous les Apache. Pour eux ,Geronimo incarnait l'essence même des valeurs Apache, agressivité, le courage face à la difficulté.L'un des moments le plus crucial dans la vie de Geronimo était en 1858 quand il est rentré d'une excursion pour commerce au Mexique. Il a trouvé sa femme, sa mère et ses trois jeunes enfants assassinés par les troupes espagnoles en provenance du Mexique.  Cela lui aurait causé une telle haine des Blancs qu'il a juré de les tuer autant qu'il le pouvait.  De ce jour-là, il a pris toutes les occasions possibles pour terroriser les établissements mexicains et peu de temps après cet incident, il a reçu son pouvoir, qui est venue à lui dans des visions.  Geronimo n'a jamais été un chef, mais un homme médecine .
     

     

     
    1886 Géronimo et quelques guerriers .

     

    Geronimo était le chef des derniers Indiens d'Amérique officiellement forcé de capituler devant les États-Unis.
      
    Géronimo et ses hommes construisaient souvent des huttes de branchages circulaires appelés wickups.En cas de retraite rapide les Apaches y mettaient le feu.En 1885 Geronimo et environ 150 Apaches Chiricahuas et Warm Springs s’échappèrent de la réserve de San Carlos et poussèrent jusqu’à la Sierra Madre , au Mexique et sur ce terrain escarpé, aux ravins apparemment infranchissables,ils évitèrent leurs capture jusqu'en septembre 1886

     

    Nous sommes en train de disparaître de la surface de la terre, mais je continue à croire qu'il doit y avoir une bonne raison pour que Yoséné nous ait créés. Il a donné vie à toute une variété d'espèces d'hommes. Ainsi, pour chaque espèce créée, Il désigna un pays particulier. Lorsque Yoséné créa les Apaches, Il leur donna un pays qui se situe a l'ouest. Pour la nourriture, Il leur remit des graines, des fruits et du gibier. Afin de soigner les différentes maladies, Il leur enseigna où trouver ces plantes médicinales. Puis Il leur enseigna où trouver ces plantes et comment les préparer. Il leur accorda un climat doux et tout ce dont ils avaient besoin pour se vêtir et s'abriter...Cela eut lieu au tout début de la création : car Yoséné créa simultanément le peuple apache et son pays. Et quand viendra le jour où les Apaches seront séparés de leur terre, ils tomberont malades et mourront. Combien de temps s'écoulera-t-il pour que l'on dise qu'il n'y a plus d'Apaches?"
     
     
     
     
     
     
     sur cette dernière photo ,ces Apaches dont fait parti Géronimo mais aussi Natchez sont prisonniers et déportés
     
    Cliquez sur le site officiel de  Lipan Apache Tribe 
     
    Cliquez  sur ce site ► The Mescaléro Apache Tribe 
     
    Cliquez sur ce site  White Mountain Apache Tribe 
     
     

     

     

     


    3 commentaires
  • Le  canoë également appelé canot au Canada, est un type d'embarcation légère mue à la pagaie simple, dédiée à la navigation sur les rivières et les lacs. Construit à l'origine par des peuples Nord Amérindiens
     
     
     Les canoës servaient a pêcher , se rendre d'un territoire de chasse a l'autre,transporter des marchandises et aussi a la guerre. Des pagaies aux bords aiguisés étaient parfois utilisées lors des affrontements de canoë a canoë.
    Ces embarcations étaient faite de troncs d'arbres immenses ,dont l'intérieur était brûlé a l'aide de tisons enflammés,( la mise a l'eau de ce genre de canoë taillé dans un seul tronc nécessitait une dizaine d'hommes),de roseaux tressés ou de structures en bois recouvertes d'écorce de bouleau, collée a l'aide de gomme d'épicéa chauffée.Si les canoës convenaient mieux pour les eaux calmes,les embarcations munies d'une proue et d'une poupe relevées résistaient davantage a la force des vagues en mer.Dans le Nord Ouest ,les ornements de la proue des canoës de cérémonies reflétaient l'importance de la famille.Les Chumashs de Californie naviguaient sur des barques en planches de pin;les Inuits (Esquimaux) construisaient de légers kayaks a une ou deux places, en peaux huilées et tendues sur une
    structure de bois flotté,ils traquaient les mammifères marins a l'aide de leurs rapides et silencieux kayaks  
    pleins de renseignements sur les canoës ici --> TRADITION  
     
      The manner of making their boates by Theodor de Bry after a John White watercolor. Native Americans  
     
    The manner of making their boates by Theodor de Bry after a John White watercolor. Native Americans make a dugout canoe with seashell scrapers 1590 La manière de faire leurs Barques par Théodore de Bry d'après une aquarelle John White. Amérindiens font une pirogue avec racleurs de coquillage 1590 .
     

    cette photo vient de--> Native skills buffalo un site ou il y a pas mal de motifs

     Solitary Hunter ( chasseur solitaire ) peinture réalisée par Z.S. Liang 

    Image hébérgée par hiboox.com

    " The Bark Cutters " par Robert Griffing

    mohawks
     
    " AGILE BARK CANOE " de John Buxton
     
    Paul Kane died in 1871   pêche nocturne en canoës  et torches of Paul Kane died in 1871 Ceci est une reproduction photographique fidèle d'une œuvre d'art originale en deux dimensions   Institut Jayhawk -->  Côte nord-ouest Canots   
    une page intéressante avec ses vidéos ici -->  Project Canoe   
     
    canoë   voilà des formes de canoës suivant les différents Peuples Autochtones et régions    histoire et construire un canoë sur ce site thomassondesign       
     

    Les canoës

    Aleut bidara (a skin covered boat) design plan Alaska Peninsula, Alaska in engraving made 1807

    Les canoës

     L’écorce de bouleau, lisse, dure, légère, résistante et imperméable, est la matière idéale pour la fabrication du canot. Comparativement à l’écorce d’autres arbres, celle du bouleau constitue une matière supérieure, puisqu’elle s’enroule autour du tronc plutôt que de le parcourir sur la longueur, ce qui fait en sorte qu’elle est plus malléable. Le bouleau se trouve presque partout au Canada, sauf à certains endroits, comme à l’ouest des Rocheuses, dans la région subarctique, où l’on utilisait de l’écorce d’épinette ou de cèdre, faute de bouleaux. Le savoir-faire des fabricants de canots d’écorce se passe alors de génération en génération. La structure du canot est généralement en bois de cèdre, que l’on fait d’abord tremper dans l’eau pour le modeler afin de former un canot. Les joints sont faits à partir de racines de pin blanc ou d’épinette, qui sont cueillies, fendues et bouillies par les femmes. Les joints sont ensuite imperméabilisés grâce à de la résine d’épinette ou de pin chaude, qu’on applique à l’aide d’un bâton. Pendant le voyage, les rameurs doivent appliquer de la résine presque tous les jours pour garantir l’imperméabilité du canot. Des couleurs, des dessins ou encore des insignes d’entreprises sont souvent peints sur la proue des canots. La forme et la grandeur des canots dépendent de l’utilisation qu’on en fera et des coutumes du fabricant.

    du site  HISTORICA CANADA

     

     

     


    1 commentaire
  •  
     

     

     un superbe site mais en anglais , cliquez sur Wounded Knee
    moment d'histoire d'un massacre inutile,le 29 décembre 1890
    Dans le Dakota du Sud, près de 400 indiens sioux, principalement des femmes et des enfants, sont exterminés par les troupes nord-américaines. Le massacre de Wounded Knee met un terme aux guerres indiennes qui sévissent en Amérique du Nord depuis le début de la colonisation blanche au XVIIème siècle. La photo du dessus a été prise apres le massacre ,il s'agit du chef Big Foot dont le corps a gelé sur place .Big Foot était un chef Amérindien de la tribu des Sioux Minicoujous.Et un diaporama de 
    Guy Loup 
    sur l'histoire de Wounded Knee.

     

     

     


    1 commentaire
  • La photographie prise par Canning en 1911, intitulée « Tué par des Gens du Sang », présente une interprétation stéréotypée du guerrier indien . Trois Gens du Sang y figurent, debout devant le corps étendu d'un acteur qui semble jouer le rôle de l'homme blanc mort, le corps transpercé de flèches. Cette image en dit plus long sur la société blanche et ses attitudes à l'égard des Autochtones que sur les réalités de la vie dans la réserve des Gens du Sang j'ai trouvé cette photo intéressante a publier ,car en effet on y voit bien dans cette prise de vue ce pourquoi on voulait faire passer les autochtones a l'époque J'espère que la propriétaire du site me pardonnera cette copie si elle visite mon blog un jour

     

     


    votre commentaire
  •  
    Tout ce que fait un indien, il le fait dans un cercle

    Il en est ainsi parce que le pouvoir de l'univers opère toujours en cercles et que toute chose tend à être ronde. Dans les temps anciens, lorsque nous étions un peuple heureux et fort, notre pouvoir nous venait du cercle sacré de la nation, et tant qu'il ne fut pas brisé, notre peuple a prospéré. Tout ce que fait le pouvoir de l'univers se fait dans un cercle. Le ciel est rond et j'ai entendu dire que la terre est ronde comme une balle et que toutes les étoiles le sont aussi. Le vent, dans sa plus grande puissance, tourbillonne. Les oiseaux font leur nid en rond, car leur religion est la même que la nôtre. Le soleil s'élève et redescend dans un cercle. La lune fait de même, et ils sont ronds l'un et l'autre. Même les saisons, dans leur changement, forment un grand cercle et reviennent toujours où elles étaient. La vie d'un homme est un cercle d'enfance à enfance, et ainsi en est-il de toute chose où le pouvoir se meut. Aussi nos tentes étaient rondes comme les nids des oiseaux et toujours disposées en cercle, le cercle de la nation, nid fait de nombreux nids où nous couvions nos enfants selon la volonté du Grand Esprit.
     
    BLACK ELK ... ELAN NOIR (1863)
     
     

     


    1 commentaire
  •  

    La traite des fourrures était la base des échanges entre Amérindiens et Français. Les chasseurs autochtones chassaient les animaux a l'aide de pièges pour ensuite traiter les peaux qu'ils échangeaient contre des objets qui les intéressaient et facilitaient leurs vies (fusils,chaudrons entre autre)Les Iroquois ont arrêté la fabrication de nombreuses choses comme la hache de pierre remplacée par des haches en fer ou acier, les piquants de porc-épic ont été remplacé par des perles de verres et les vêtements de cuir par des habits de laine ou coton.Tout un mode de vie commençait a être bouleversé Les Montagnais apprécièrent les échanges avec les Français. Ils les ont aidé a survivre dans le climat froid du Canada. Vers la fin du 16ème siècle le castor a été l'animal le plus chassé car la mode en Europe était le chapeau.Les Mi'Kmaq initièrent les Acadiens a leurs méthodes de chasse et montrèrent comment fabriquer des vêtements. LITTLE CROW chef Sioux Kapiosa devint populaire auprès des différents commercants de fourrure.En haut peinture de Robert Griffing "la traite en hiver" Paramount press .

     

    Fort Laramie painting by Alfred Jacob Miller,

    Walters Art Gallery.

     

     

    Illustration de Francis Back démontrant Champlain et les Amérindiens lors d'une séance de troc
    Francis Back/Musée canadien des civilisations/S94-13213

     

     

    cette vidéo très interessante a été faite pour des élèves de 4ème ,mais peut être visionnée par tous 

     

    Vidéo de la série DVD "500 nations indiennes" Le commerce dans le nord 

     

     


    votre commentaire
  •  
    Aquarelle d'Eugene Leliepvre ,peintre officiel de l'armée .Ce document vient du musée de la Nouvelle France qui ce trouvait au château d'Oléron et qui a été transféré vers Bordeaux ...collection personnelle

     

    Le Gouverneur de la Nouvelle France lève fréquemment des partis de guerre parmi les nations indiennes les plus fidèles.Ces contingents constituent même bien souvent la part la plus importante des effectifs engagés dans une campagne .Au regard en effet de l'action que peuvent mener les quelques milliers d'hommes des compagnies franches ,seul l'appui systématique des contingents indiens peut expliquer que les Français aient pu "tenir" pendant deux siècles , face a un adversaire nombreux et déterminé,Ainsi servent aux cotés des Français en Acadie les Micmacs et les Abenakis, au Canada les Hurons, les Iroquois des missions, les Algonquins ,les Outaouais, au sud des grands lacs, les Illinois,en Louisianne les Chactas, les Tonicas,les Natchitoches .Les guerriers indiens se distinguent par des tenues de guerre particulières et qui varient presque a l'infini La plus habituelle est crane rasé ou presque, plumes d'origine plus ou moins nobles selon que l'on est simple guerrier ou un chef , peintures aux couleurs vives, jambières hautes taillées dans de la peau et maintenues par une lanière a la ceinture ,collier de dents d'ours ou de loup.Quelquefois , une sorte d'armure faite de baguettes d'osier contre la poitrine.Le casse-tête est la plupart du temps remplacé par un fusil de guerre fourni par les dépôts de l'armée.

     

     

    L'Alliance Française-indienne

     

     


    votre commentaire
  • sirop d'érable  
    représentation de la légende Huronne
     
    cliquez sur  Légende du sirop d'érable 
     
     
    peinture des indiens Shippawa du Michigan s'installant pour la saisons des sucres dans une foret d'érables.
     
     
     

    2 commentaires
  •  

    Cherokee - la piste des larmes

     

    Cherokee - la piste des larmes

    painting by Robert Lindneux
     
     
    Pendant l'hiver 1838-1839 encadrée par les tuniques bleus une colonne de 15000 Cherokee sont déportés vers l'ouest appelé maintenant Oklahoma un trajet d'environ 1700KM . En route 4000 personnes décèdent d'épuisement ,de froid et de faim ainsi que de maladie.L'évenement est appelé " Nunna daul tsuny " la piste ou ils pleuraient". Les Cherokee faisaient parti des 5 tribus dites civilisées vivant a l'est du Mississipi .....Séminoles,Choctow,Creek et Chickasaw.
     
     
     

    Map source: National Parks Services

    Trois routes ont été emprunté dont une fluviale .La route du Nord,la plus longue ,la plus dure .

    "La piste des larmes "

     

    the trails of tears
     
     
     
     

    2 commentaires
  • Cheyenne

     
     
    Black Kettle

     Black Kettle ( Moke-tav-a-to en langue Cheyenne ) né en 1813 et mort en 1868 est un chef de la tribu Cheyenne qui tenta de résister à l'implantation des colons

    Les Cheyennes étaient généralement en relations amicales avec les colons blancs, jusqu’à la découverte de l'or dans le Colorado en 1858 ce qui entraîna une ruée de chercheurs d'or sur leurs terres.Un traité fut signé en 1861 et les Cheyennes ont accepté d'aller dans une réserve.Mais le gouvernement des ETATS UNIS ne s'est pas acquitté de ses obligations envers les Cheyennes qui ont été proche de la famine.Les incursions des bandes pour se nourrir eut comme conséquence des expéditions punitives par l'armée.Au printemps 1864 ,les Dogs soldiers ( soldats chiens ,dont on parle dans le film le dernier Cheyenne avec Steve Reevis) attaquaient les blancs furieusement dans les plaines du Colorado, ils volaient les chevaux et tuaients les colons par dizaines.Black kettle qui avait sigé le traité en 1861 compris que les Dogs soldiers m'étaient en danger les membres de son peuple en majorité pacifique ,essaya de les arretér. Il fut reçu en septembre par le gouverneur John Evans et le colonel John Chivington militaire du territoire ou on lui dit que ceux qui voulaient la paix devaient se soumettre et rendrent leurs armes.Les indiens quittèrent la réunion et retournerent a Sand Creek (crique de sable)L'armée avait remplacé le major que ceux ci voulaient rencontrer , par un nouveau commandant qui leur coupa les vivres et leur demanda de déposer les armes. Puis le 29 Nov 1864 Chivington avec 700 hommes pris la direction de Sand Creek ou le campement de Black Kettle était dressé avec un drapeau blanc et un drapeau américain en son centre pour montrer la bonne résolution qu'ils avaient prise.Les Dogs soldiers n'étaient pourtant pas la mais l'attaque sur ces indiens pacifiques fut d'une cruauté féroce.et le canon ne leur lessait aucune chance, puis ce fut les soldats qui ont poursuivi le combat pendant 6 heures tirant sur tout ce qu'ils voyaient.A la fin gisaient 150 corps pour la plupart femmes et enfants.Black kettle qui avait échappé au massacres avec ceux qui avaient pu fuir retrouva sa femme grièvement blessée dans ce qui restait du campement.

    This is a photograph of the Southern Cheyenne Chief Henry Roman Nose. Distinguish from the Northern Cheyenne warrior leader Roman Nose.

    d'autres renseignements ici  Cheyenne 

    ▼ quelques petits mots Cheyenne ▼


    il pleut : éhoo'koho
    c'est bon épéva'e
    j'ai faim : nahaéana
    eau : mahpe
    homme : hetane
    bonjour : pévevoona"o
    oui : héehe'e
    je suis Cheyenne : natséhéstahé
    merci : hahoo ou néa'ese vrai mot Cheyenne qui ce dit a une personne la prononciation est nia'ish......  

     


    1 commentaire
  •  
    Blackfoot Nation  
     
    Les Blackfeet,une tribu indienne des plus puissante.Installés dans une vaste région située entre les rives nord du Saskatchewan maintenant Alberta au Canada et le cours superieur du Missouri maintenant le Montana.Une vie de nomade ,la principal ressource alimentaire était le bison.Ils vivaient dans des tipis facilement démontable pour suivre la migration des bisons.Les femmes suspendaient dans le tipi , des parures et des objets cultuels,puis installaient leur literie,les effets personnels et la batterie de cuisine.Ces tipis étaient transportés sur des travoix ( attelage de 2 perches en V) puis tirés par des chiens ou meme parfois des femmes.Avec l'apparition des chevaux , les travoix ont été aggrandis pour porter des charges plus lourdes...Chez les Blackfeet du Canada , les femmes détiennent les secrets de la médecine et les talismans qui protege la santé.La langue Cheyenne est de la famille Algonquin parlée dans l'Oklaoma et au Montana du sud est.
     
    blackfeet    
     
    La nation des Pieds-Noirs se compose en fait de quatre tribus différentes: le Blackfoot / Siksika,
    Blood / Kainai, Pikuni / Péigans et Pikuni tribus nord-Peigan.
    Situé principalement dans le Nord Ouest des Etats Unis et au Canada  après la migration de la région des Grands Lacs ,les Indiens Blackfeet ont une histoire et une culture riche
     
    Les indiens Pieds-Noirs étaient des chasseurs de bisons légendaires, et ont vécu une vie nomade principalement en suivant leurs déplacements . Jusqu'à ce que le bison a été presque anéantie par la chasse illimitée par les colons blancs, les Indiens Pieds-Noirs ont prospéré sur le buffle et la terre, et par le commerce des peaux de bison et d'autres marchandises avec d'autres tribus indiennes.
    BLACKFOOT
     
     
    Kat-O-Capee   Blackfeet Indian
     
    1900....photographe  John Howard Havelock
     
    BLACKFOOT language  Native language 
     
    et le site officiel de la Nation Blackfeet   mt.gov Montana official state website 
     
    un autre site  legendsofamerica 
     
     
    blackfeet      

     

     


    2 commentaires
  • Sitting Bull, né vers 1831 dans le Dakota du Sud et mort le 15 décembre 1890 dans la réserve indienne de Standing Rock, est un chef de tribu et médecin des Lakotas Hunkpapas (Sioux). Il est l'un des principaux Amérindiens résistants face à l'armée américaine, notable pour son rôle dans les guerres indiennes et très particulièrement la bataille de Little Bighorn du 25 juin 1876 où il affronte George Armstrong Custer.

    sur wikipédia ▲ cliquez sur les mots en bleus▲

    un petit texte de Sitting bull  qui reflète bien la réalité je ne crois pas que cela ait changé depuis ce jour .....▼

    VOYEZ ,MES FRÈRES ,le printemps est venu ;la terre a reçu l'étreinte du soleil ,et nous verrons bientôt les fruits de cet amour!
    Chaque graine s'éveille et de même chaque animal prend vie.C'est à ce mystérieux pouvoir que nous devons aussi notre existence ;c'est pourquoi nous concédons à nos voisins ,même à nos voisins animaux ,même droit qu'à nous d'habiter cette terre.
    Pourtant ,écoutez-moi,vous tous,nous avons maintenant affaire à une autre race-petite et faible quand nos pères l'ont rencontrée pour la première fois,mais aujourd'hui grande et arrogante.Assez étrangement,ils ont dans l'idée de cultiver le sol et l'amour de posséder est chez eux une maladie.Ces gens-là ont établi beaucoup de règles que les riches peuvent briser mais non les pauvres.Ils prélèvent des taxes sur les pauvres et les faibles pour entretenir les riches qui gouvernent.Ils revendiquent notre mère à tous,la terre,pour leur propre usage et se barricadent contre leurs voisins;ils la défigurent avec leurs constructions et leurs ordures.Cette nation est pareille à un torrent de neige fondue qui sort de son lit et détruit tout sur son passage.
    NOUS NE POUVONS VIVRE COTE A COTE.
    Sitting bull,
    chef sioux Hunkpapa

     

    Vidéo mise en ligne par  sbtrailer

    Le 15 Décembre 1890

    La mort de Sitting Bull

    Au cours de son arrestation par les autorités Américaines et de la rixe qui s'ensuit ,Sitting Bull et son fils Crow Foot sont abattus . Le chef Sioux , surnommé " Taureau Assis " est le symbole de la résistance aux blancs ,qui convoitaient l'or de leurs terres .Il mena notamment la bataille de Little Big Horn  le 25 Juin 1876 , ou le général Custer  et le 7ème régiment de cavalerie furent massacrés

    vu sur l'internaute


    Sitting bull - Chef Lakota 1/3 par qsdfgh84

     

    Chief Sitting Bull
     
     
     
     

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique