• Armes et armures des indiens d'Amérique

     

     

     
     

     

    Casse-tête (arme amérindienne en bois) Musée Canadien des civilisations 

    Pour ceux que cela intéresse ,voici un livre sur les armes employées par les Natives.

    ative American Weapons .
    by Colin F. Taylor
    University Of Oklahoma Press    2001  First ed.  

          

       


    Planche réalisée par Karl Bodmer.

    L'équipement offensif du guerrier autochtone se composait essentiellement d'un arc et de flèches ainsi que d'un gourdin.  Celui-ci était soit un casse-tête, pièce de bois sculptée d'un seul tenant, dont la tête, un peu courbée, comportait une boule, soit une hache de guerre faite d'une pierre solidement fixée au bout d'un manche de bois.  On se servait aussi de frondes et, plus rarement, de lances.  Le guerrier amérindien possédait également un attirail défensif, c'est-à-dire une armure, qui lui protégeait le devant et l'arrière du corps, de même que les jambes.  Elle était faite « de baguettes blanches, serrées l'une contre l'autre, tissées et entrelacées de cordelettes fort durement » 4.  La mobilité constituant l'atout majeur à la guerre, l'armure, à l'instar des canots d'écorce, se devait d'être légère.  Son usage était manifestement très répandu chez les Amérindiens partout en Amérique.  Un bouclier plus ou moins imposant, désigné souvent sous le terme de « rondache » , sans doute par affinité avec un petit bouclier rond, de ce nom, en usage en Europe au XVIe siècle, la complétait.

    Toutes ces pièces d'armement étaient surtout utiles pour les batailles en terrain découvert, mais elles servaient probablement aussi pendant les embuscades.  Les armures ainsi fabriquées étaient à l'épreuve des pointes de flèche en pierre, « mais non toutefois de [nos pointes en] fer »
    5, et certainement pas des balles.  L'usage croissant des armes à feu européennes entraînera leur disparition.  Cependant, les boucliers resteront en usage, durant le XVIIesiècle, parmi plusieurs nations amérindiennes, notamment les Hurons, les Iroquois, les Montagnais et les Algonquins.  Armures et boucliers pouvaient comporter des armoiries peintes.  Chez les Hurons, celles-ci indiquaient le village du porteur.  Par exemple, celles du village de Quieunonascaran représentaient un canot.

    Au dessus pipe tomahawk et en dessous bouclier  Sioux  sur  ► artindien.com

    Breastplate ( sur Buffalo2Buffalo )

    Lance de chef de guerre (Cheyenne du Nord, 1870)
     
     
    Couteau Blackfeet, avec étui (1870)

     

    Cliquez sur --> Site Weapons  d'ou proviennent quelque images ci dessous

    Arc et carquois  Lakota sur Art Work

     

    Le couteau vu sur   Stone Edge

    Cliquez sur  armes et armures Ou vous y verrez beaucoup d'armes différentes .

     Gunstock war club Pawnee ou Osage, (1860)

     

    « INTO THE WESTMethode de perlage (beading ) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    max Pacha
    Mardi 9 Octobre à 20:58
    Bonjour,
    Est il possible d'acheter ce genre de "war club"?
    Merci.
    Sincères salutations
      • Mercredi 10 Octobre à 16:11

        bonjour Max 

        je pense que oui , ce sera surement une reproduction comme chez Hudson's Bay ou alors sur cette page facebook ou des natives vendent leurs artisanats ► One Stop Powwow Shop ,il y a la même page mais avec Canada en plus . Il y a de belles choses , beaucoup de bustles ,plumes,bijoux mais pas souvent d'armes .

        salutations 

    2
    visiteur_$torm
    Vendredi 6 Juillet 2007 à 11:49
    hello l ami toujours simpatique de voir l artisanat ,tres beau sujet ,previens moi de la prochaine ceremonie ou envoie moi le lien merci a toi fab et bon courage :)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :