• Abénakis

     Voyez comment les Abénakis vivaient avec les colons français au 17ème  siècle

    Les Abénaquis sont un peuple amérindien faisant partie de la famille linguistique et culturelle algique. Avant la colonisation, ce peuple habitait le territoire qui s'étendait à l'Est de la rivière Hudson jusqu'à l'Atlantique, couvrant ainsi l'actuelle Nouvelle-Angleterre1. Il y avait alors deux tribus majeures d'Abénaquis : les Abénaquis de l'Ouest et les Abénaquis de l'Est. Au début du xxieme siècle, ils sont présents en Acadie et dans les états américains du Maine, Vermont, du New Hampshire et au Québec. Ils ont obtenu des terres pour s'installer à l'intérieur des frontières du Québec.

     suite sur Wikipédia ► wikipedia

    drapeau Abenaki 

    Abénakis

    à voir ► fort-odanak

     dictionnaire en ligne permettant du Français à l'Abénakisdictionnaire Abenakis

     

    Abénaquis ou Abénakis

    ABENAQUIS ou ABENAKIS, nom d'une confédération algonquine qui habitait le long du littoral du Maine actuel: Wabun, lumière blanche, aki, terre, région : « Ceux de la terre du levant », eu égard aux Algonquins de l'ouest.

     

    Champlain orthographiait Abénaquiouiels et Abénaquioit; les missionnaires jésuites adoptent la forme Abénaquiois, racine du terme usité jusqu'à nos jours. Quand un groupe de ces indigènes émigra vers Québec, le nom désigna ceux de la région de Kénébec et de Pentagouet.

    I - Division de la confédération.

     

    À l'origine, elle comprenait un grand nombre de ramifications secondaires, énumérées dans leur histoire par l'abbé Maurault.

     

    1° Les Kanibesinnoaks, ou « Ceux situés près des lacs », que les Français nommèrent, par abréviation, les Caniba;

     

    2° Les Patsuikets, ou « Ceux du pays de la fraude », qui s'introduisirent chez eux par ruse, en sortant des régions qui s'étendent entre le Connecticut et la Merrimac ( Mourôtenak , rivière très profonde);

     

    3° Les Sokouakiaks, ou « Ceux de la terre du Midi », Sakaquiois ou Sokokisdes Français, occupant le pays du New Hampshire;

     

    4° Les Narantsouaks ou « Ceux qui voyagent par eau », qui habitaient les hauteurs de Kénébec et les régions lacustres;

     

    5° Les Pentagoëts ou Penaouhskets, ou « Ceux de la région pierreuse », qui campaient à l'embouchure et en amont du fleuve, nommé des FrançaisPentagouët et des Anglais Penobscot;

     

    6° Les Etemankinaks, ou « Ceux du pays des peaux de raquettes », les Eteminquois ou Etchemins des Français, qui demeuraient sur les rives de la rivière Sainte-Croix et du haut Saint-Jean, contrées peuplées d'orignaux et de caribous;

     

    7° Les Sarasbegoniaks, ou « Ceux de la rivière du clinquant », qui vivaient sur les rives de la rivière Saint-Jean, où roulaient des parcelles d'or. Les descendants des Etchemins-Souriquois sont dénommés Malécites, ou « Ceux qui sont de Saint-Malo »; d'après Maurault, leurs ancêtres étaient en partie des trafiquants malouins. Les Micmacs parlaient un idiome fort différent.

     

    suite sur  ► faculty Marianopolis Histoire du Quebec

     

     

    « Round Dance Montréal Un héros de guerre autochtone qui a combattu sur deux fronts »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :