•  
    Cree
     
    Ornans
     
    programme 2
     
    programme
     
    édito
     
    arène
     
    Nations invitées
     
     

    votre commentaire
  • regalia
     
    le 31 Mai  2015
     
    Musée Amérindien Musée Mashteuiatsh 
     
     

    votre commentaire
  •  

    white buffalo calf woman
     
     

    ou la légende de la femme Bison Blanc cliquez --PPS 


    votre commentaire
  • Tecumseh
     
    Shawnee Chief Tecumseh
    Tecumseh, chef des Shawnee, faisait partie de la résistance indienne jusqu'à sa mort au Canada à la bataille de Thames en 1813.
     
    La langue Shawnee fait partie de la famille des langues Algonquiennes

     à l'époque de la Nouvelle-France, la transcription de leur nom en français était les « Chaouanons »

     

    Shawnee village
     
      Village Shawnee
     
     
    Traditionnellement, les Shawnees vivaient dans des maisons recouvertes d'écorce regroupées en grands villages près des champs de maïs.
    Beaucoup de Shawnees ont combattu comme des alliés avec leurs partenaires commerciaux Français pendant les premières années de la Guerre Française et Indienne ( Aka guerre de sept ans )
     

    Plusieurs centaines de Shawnees du Missouri quittèrent les États-Unis en 1815 et, avec quelques Shawnees du Delaware, établirent des colonies au Texas, alors contrôlé par l'Espagne. Ces traditionalistes avaient décidé de quitter les Grands Lacs pour échapper à l'assimilation et perpétuer leur autonomie. Toutefois cette tribu, qui fut nommée Absentee Shawnee (« Shawnee absent »), a été de nouveau expulsée en 1839, alors que le Texas avait gagné son indépendance trois ans plus tôt. Elle s'installa alors en Oklahoma, près de l'actuelle ville de Shawnee et y a été rejointe en 1845 par les Shawnee du Kansas qui partageaient leurs visions et croyances traditionnelles.

    À l'origine les Shawnees étaient répartis en cinq tribus :

    •  Chalahgawtha, plus fréquemment nommée Chillicothe
    •  Hathawekela
    •  Kispokotha
    • Mequachake
    • Piqua

     

    shawnee
     
    site officiel Shawnee Tribe 
     
     voici une page pour les jeunes ,étudiants ou enseignants ► Bigorrin.org 
     
     

     

     


    votre commentaire
  • Canada First People
     
    Une nouvelle carte très bien détaillée des Premières Nations du Canada ,en Anglais bien sur . Il est un peu difficile de lire les inscriptions .
     

    1 commentaire
  • Né à Torreon, Coahuila, Mexique, artiste autodidacte, Ricardo Chavez-Mendez a déménagé à Albuquerque, Nouveau-Mexique à l'âge de 28 ans. L'utilisation de l'aérographe pour le détail dans son travail plus tôt lui a valu le surnom de " Dali de la Désert "Airbrush par action Magazine, une comparaison  qu'il savoure.Ricardo est vraiment un artiste extraordinaire .
     
     ▼ Peintures à l'huile sur toile de Chavez Mendes
    Publiées ici sur mon blog avec son autorisation
     
    Ceremonial Red
     
     ▲ Ceremonial Red
     
    Mystic Dancer  
     
    ▲ Mystic Dancer  
     
    Cérémonial Rhythm
     
    ▲ Cérémonial Rhythm  
     
    on Sacred Ground Chavez Mendes
     
      ▲ On Sacred Ground série 5
    le modèle de cette peinture se nomme Bonnie Jo Hunt, c'est une grande chanteuse Amérindienne et auteur ici au Nouveau-Mexique. Renseignements donnés par  Ricardo Chavez Mendez que je remercie beaucoup.  
     
    On Sacred Ground 2 
     
    On Sacred Ground série 2  
      
    Three Moon Eagle  
     
    ▲ Three Moon Eagle  
     
    on Sacred Ground serie 4  
     
    on Sacred Ground série 4
      le site pour d'autres peintures Ricardo Chavez Mendez    ou sur  fine art America 
     
     
          
     
     

    votre commentaire
  • avant

    votre commentaire
  •  

    native américan times
     
    Une autre revue consacrée aux Premières Nations

    NATIVE OKLAHOMA qui est  est une publication de Native American Times

    un magazine qui parle de toute l'actualité des Premières Nations dans l'Oklahoma

    -- Inter-Tribal --

    Native

    Native Oklahoma2

    une revue en fichier PDF de  Septembre 2013  téléchargement gratuit et vous avez la possibilité de voir d'autres numéros en téléchargement.  
    Ci dessous voici les deux numéros que m'a envoyé gracieusement Lisa Snell
    qui est Publisher | Editor Writer | Designer à  Native Américan Times
     
     
    février 2015 
     
    revue2
     
     
      le site ► Native Oklahoma    Un grand merci encore à Lisa qui m'a aussi autorisé à publier cet article. 
     
     
      oklahoma-flag-animated  
     
     
         

    votre commentaire
  • journée Nationale des Autochtones
     
     

    Capsule promotionnelle Journée nationale des Autochtones

    Posted by Centre d'amitié autochtone de Val-d'Or / Val-d'Or Native Friendship Centre on mardi 12 mai 2015

    votre commentaire
  • Walela
     
     
    un super CD très agréable à écouter 
     

    votre commentaire
  • en Arizona   en Arizona (Navajo) photo de Chuck Jason    Tao Light  un très bon photographe  
     
       

    votre commentaire
  • Caddo Nation flag
    Caddo Nation flag
     
    Chickasaw Nation
    Chickasaw Nation
     
    Flag of the Mescalero Apache Tribe
    Flag of the Mescalero ApacheTribe
     
     Kootenai Tribe flag
    Kootenai Tribe flag
     
    Nez Perce Tribe
    Nez Perce Tribe
     
    Northern Arapaho
    Northern Arapaho
     
    Nunavut flag
    Nunavut flag
     
    Oglala flag
    Oglala flag
     
    osage flag
    Osage flag
     
    Salish flag
    Salish flag
     
    Seneca-Cayuga Tribe of Oklahoma
    Seneca-Cayuga Tribe of Oklahoma
     
     seminole  tribe flag
    Seminole  tribe flag
     
    Apalachee tribe
    Apalachee tribe    
     
     

    votre commentaire
  • signes4
     
    1472918_579855238820811_4309369071857868920_n
     
     
     
    signes2
     
    voici quelques planchettes des signes qu'utilisaient les Amérindiens des Plaines de différentes Nations pour communiquer entre eux
     
    signes 3
     
     
    et sur ce site  la parole du geste
     
    un travail titanesque de Vincent Rouard
     
     
     

    6 commentaires
  • Les débuts de la traite des fourrures au 16ème siècle 

    Lors du xvie siècle, les Français débarquent en Amérique. Une fois sur les côtes, ils y trouvent plusieurs tribus autochtones algonquiennes. Ceux-ci vivent de chasse, de pêche ainsi que de la trappe. Les Français commencent à établir un réseau d'échanges avec les autochtones vivants sur ces lieux. L'activité qui solidifie la fondation et la suivie de la Nouvelle-France et assurément la traite des fourrures. Ce système était basé sur le troc impliquant les peuples autochtones et les colonisateurs plutôt que sur une économie monétaire. Les Français obtiennaient des peaux et des fourrures contre des objets d'utilisées courante tel que des miroirs, des outils, de l'alcool, etc. En effet, les fourrures, qui sont faciles à obtenir pour les Algonquins, ne sont pas aussi aisées à obtenir pour les Français. Les Algonquins pensaient berner les Français en leur remettant de vieilles fourrures qu'ils disaient de qualités communes à leurs yeux

    ( sur wikipédia )

    Au Canada les Peaux-Rouges vendent des fourrures aux français

     
     
    Les tribus autochtones convoitent des étoffes et des bijoux, des chaudières, des couteaux et des haches. D'ailleurs, les haches représentent tout un progrès sur leurs instruments de pierre. Très vite, les outils de pierre sont remplacés par le fer.

     

    Le commerce des fourrures s'exerce par le moyen du troc. Les Autochtones échangent les fourrures contre des biens et produits européens. Au début, ils ne sont pas très exigeants. Tout est nouveau et tout les fascine : on a souvent évoqué l'image de quantités impressionnantes de peaux échangées contre des bouts de miroir et quelques couvertures. Mais les Autochtones ne tardent pas à reconnaître ce qui leur est le plus utile et deviennent plus exigeants. À part les couvertures et les miroirs, il faut aussi leur fournir des chaudières, des aiguilles, des ciseaux, des outils, ustensiles et autres objets en métal, des vêtements, du tissu, des chandelles, etc. Dans le jeu complexe des alliances qui se font et se défont entre les Européens et les tribus autochtones, les Français en viennent à échanger également des armes contre les fourrures, dans le but d'amener certaines tribus à les assister dans les différents conflits armés qui les opposent aux Anglais et à leurs propres alliés autochtones. Très souvent, l'eau-de-vie (alcool) s'ajoute également à la longue liste de produits que les Autochtones demandent en échange des fourrures. La question de l'eau-de-vie et de son usage par les Autochtones a suscité beaucoup de débats au cours du Régime français, et même après. Officiellement, le trafic de l'eau-de-vie est généralement interdit mais en réalité, il est fort répandu. Aux dires de nombreux observateurs, il cause beaucoup de tort car les Autochtones se soûlent et commettent des actes de violence. Les coureurs de bois sont souvent accusés des mêmes méfaits.

     

    troc
     
    image trouvée sur facebook
     
    renseignements complémentaires --> HEC 

    votre commentaire
  • Regardez et écoutez cette vidéo 

    c'est tout simplement superbe

    suivez nous --> https: //www.facebook.com/NativeAmeric ...

    La danse est comme rêver avec nos pieds ,c'est une expression verticale d'un désir horizontal, être créatif,c'est être en amour avec la vie. Vous pouvez être créatif que si vous aimez assez ,que si vous souhaitez améliorer la beauté de la vie, que vous souhaitez lui apporter un peu plus de musique ,un peu plus de poésie ,un peu plus de danse .Dansons dans le soleil ,personne ne se soucie si vous ne danser pas bien .Juste se lever et danser.


     


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires