• à vendre tepee 5,50 m,décoré avec son lot de perches.Contact: 02 35 40 26 33 ou -->http://asso-nations.skyrock

    ou -->http://www.cantewasteoyate.free.fr/


    votre commentaire
  •  

    Li lost flower est en recherche d'un tepee + perches pour une festivitée le 4 juillet 2009 dans le 78 (jouxtant le 95)

    Gracieusement serait un geste d'amitié .

    Soit vous me contactez ,soit vous voyez avec Li ...merci pour elle


    votre commentaire
  •  

    Pine Ridge Enfance Solidarité

    Voila un message que j'ai reçu ,et que je partage avec vous car il s'agit d'aider les enfants Lakota de Pine Ridge.

     

     Bonjour à toutes et à tous
    L'Eté approche et différents programmes se mettent en place pour apporter une aide concrète à la jeunesse lakota de la réserve.

    Faire en sorte que le ciel soit un peu plus bleu, les esprits un peu moins sombres, un sourire sur un visage, une lueur d'espoir dans un regard. tout cela. et pourtant si peu, nous pouvons y contribuer.

     En nous investissant dans ces programmes initiés par notre partenaire, l'association américaine  One Spirit et pour lesquels P.R.E.S  est partie prenante, nous agissons solidairement  vis-à-vis de cette jeunesse à l'avenir incertain.

    Parmi les différents projets présentés, nous en avons choisi 1 pour lequel nous souhaiterions apporter  une aide  conséquente :

    LE PROGRAMME « CHEVAL »

    La culture Lakota est une culture de cheval. Le but du programme « cheval » est d'enseigner à autant d'enfants que possible comment prendre soin d'un cheval et les responsabiliser. C'est ce qu'un Leader Lakota écrit sur le programme cheval.

    "Ces programmes sont développés pour construire la confiance et le respect de soi chez nos enfants. Quand vous apportez  une compétence à un enfant (comme soigner un cheval ou pratiquer l'équitation) sa confiance et son indépendance augmentent. Nous le faisons à travers l'enseignement du soin et du voyage à cheval qui font parties de notre culture et tradition.

    Nous apprenons aux enfants les différents comportements des chevaux, quelle tactique est la meilleure et comment prendre soin de leur monture. Nous leur apprenons aussi comment « travailler »des chevaux et leur enseignons  l'essentiel pour les diriger. Sur des sorties plus longues nous campons et profitons de l'occasion d'être avec les enfants pour leur apprendre à devenir responsable, à se réapproprier nos traditions en incorporant les histoires de notre culture Lakota et leur montrer notre beau territoire à travers ces ballades. Beaucoup reviennent pour la « Crazy Horse et Big Foot rides » et s'intègrent plus facilement  dans les groupes qui participent à ces promenades.

    Cela construit la communauté et l'acceptation d' être une partie de quelque chose. Il aide aussi à garder nos enfants loin des dangers des drogues et l'alcool. Nous les encourageons à participer et rester à l'école. Nous encourageons aussi les familles à soutenir et à participer. Quand les cavaliers arrivent après une longue promenade il y a toujours une cérémonie de reconnaissance et une célébration. "

    C'est vraiment un beau programme à hautes valeurs culturelles, traditionnelles et sociétales pour lequel votre participation sera précieuse. Nous avons besoin de vous et les jeunes lakotas ont besoin de vous. Ensembles, répondons présents.

    Le budget de ce programme est évalué à  $ 9000, qui se décomposent  comme suit :


    Youth Ride support (80 participants @ $50)....4000

    Big Foot Ride support (60 participants @ $50).    3000

    Badlands Ride (July)............. 1000

    Youth horse camp ...............1000

     Si nous sommes plus sensibilisés à ce programme c'est grâce au succès rencontré lors de la Youth Ride de mai 2008, à laquelle notre association avait participé tant financièrement que physiquement et dont le témoignage est visible sur ce blog, à la rubrique : compte rendu complet du voyage sur la rez mai 2008.

    Parallèlement, d'autres programmes sont mis en place :

    -) ateliers de créations artistiques ( pour lesquels PRES a participé dans le passé, par l'achat de tambours réalisés par de jeunes artistes de la réserve).

    -) programme d'échanges multiculturel

    -) programme sportifs ( achat d'équipement et de matériels pour le Baseball et le Football ).

    -) programme d'initiation à la photo et à son univers.

     

    Pour ces programmes, le détail des différents budgets est disponible sur demande.

    Comme toujours, vous pouvez envoyer vos dons par PAYPAL, en vous rendant sur notre site : www.pres-asso.org

    .ou régler par chèque bancaire ( à l'ordre de PRES) ( indiquez au dos le nom du programme).

    Envoyer à l'adresse :

    Pine Ridge Enfance Solidarité

    Philippe Creveau

    Azur St Roch B1

    5 bd Pierre Semard

    06300 Nice

    Enfin, n'oubliez pas que tout don est déductible à hauteur de 66 % sur votre déclaration de revenus en 2010.

    Il est primordial de nous mobiliser et d'aller « au-delà des mots ». Seuls comptent les actes et rien ne peut être entrepris si nous n'avons pas les moyens financiers de réaliser ces programmes. Pour cela votre aide est incontournable et nous vous en remercions par avance.

    Vous pouvez relayer cet appel en le faisant suivre sur Internet, auprès de vos connaissances, ou en l'insérant dans des blogs communautaires : Myspace, Facebook etc.

    Bien Cordialement

     

     

    Philippe Creveau,

    Président de Pine Ridge Enfance Solidarité

     

     


    votre commentaire
  • Il y avait aussi une belle  exposition de CHRISTIAN VALLET et de GERARD BACHELIER du clan du bison


    votre commentaire
  •  
    Le lien du site ► Rez Kast 
     

    Rezkast - Un site de partage de musique indienne traditionnelle et de vidéos

    Rezkast est un site Internet plus petit, créé par le Centre Technologique Tribal du Coeur D'Alene, dont le but est de diffuser les messages multimédias des native americans et de constituer une alternative à YouTube. Nombreuses sont les vidéos échangées sur ce site qui parlent d'activisme, de culture, de langue et d'inspiration.

    Ce texte et ce lien viennent du site Global Voices

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires