• Bracelets trouvés en vide-grenier. Je pense en provenance du Canada

     

     

     


    votre commentaire
  •  
    PROGRAMME DEFINITIF
      
      
    JEUDI 10 ET VENDREDI 11

    ARRIVEE DES AMIS ,INSTALLATION DES TIPIS INVITES


    SAMEDI 12 JUILLET 11H

    INAUGURATION OFFICIELLE

    SAMEDI 12 JUILLET 19H

    BARBOQUE PARTY AVEC EN CONCERT LIMEUR TEUTCHE

    DIMANCHE 13 JUILLET

    OUVERT AU PUBLIC --> 2 € PAR ADULTE   ET -->1 € PAR ENFANT

    17H CONCERT DE JACKY GALLOU POUR LES ENFANTS
    19H ANIMATION LUCKY
    19H15 LEVER DES DRAPEAUX DES NATIONS
    19H30 ANIMATION CONCERT COUNTRY AVEC MACSON ET SON GROUPE
    (RESTAURATION BISON ET BUVETTE°
    20 H SPECTACLE EQUESTRE AVEC NAICHE
    20H 30 PREMIER SPECTACLE DE DANSES AMERINDIENNES
    21H DIFFERENTES INTERVIEWS DES NATIVES ET AUTEURS PRESENTS
    21H30 SPECTACLE EQUESTRE AVEC NAICHE
    22H CONCERT MACSON
    22H45 DANSES AVEC LES NATIVES
    23H15 ROUND DANCE SEMINOLE WINDS
    23H30 EMBRASEMENT DU SITE PAR LES ARTIFICIERS ET LECTURE DU CHEF SEATTLE

     
     
     
    LUNDI 14 JUILLET

    PORTES OUVERTES DE 14H A 19H
    ANIMATIONS SUR LE PLAN D'EAU

     
     


    DES HEBERGEMENTS SONT PREVUS AUTOUR DU SITE A BRULON
    LA CIRCULATION SERA INTERDITE DES 19H (cause baptemes en Harley)DES PARKINGS SERONT MIS EN PLACE EN AMONT DU SITE DES TIPIS
    IL RESTE PLUS QUE QUELQUES PLACES EN TIPIS (réservées à nos clients invités qui sont venus aux tipis depuis 5 a
    ns )

     

    et donc pour les indianistes qui veulent venir avec leur tipi peuvent le faire mais doivent nous le confirmer par mail----> les.tipis@aliceadsl.fr
     
     
    blue barre

    votre commentaire
  •  LE PROGRAMME DES FESTIVITES A BRULON 

    blue feather
     
    PROGRAMME DEFINITIF
      
     
    JEUDI 10 ET VENDREDI 11

    ARRIVEE DES AMIS ,INSTALLATION DES TIPIS INVITES
     

     gif

    SAMEDI 12 JUILLET 19H

    BARBOQUE PARTY AVEC EN CONCERT LIMEUR TEUTCHE 

    gif

     
    DIMANCHE 13 JUILLET

    OUVERT AU PUBLIC 2 € PAR ADULTE  ET 1 € PAR ENFANT

    17H CONCERT DE JACKY GALLOU POUR LES ENFANTS
    19H ANIMATION LUCKY
    19H15 LEVER DES DRAPEAUX DES NATIONS
    19H30 ANIMATION CONCERT COUNTRY AVEC MACSON ET SON GROUPE
    RESTAURATION BISON ET BUVETTE
    20 H SPECTACLE EQUESTRE AVEC NAICHE
    20H 30 PREMIER SPECTACLE DE DANSES AMERINDIENNES
    21H DIFFERENTES INTERVIEWS DES NATIVES ET AUTEURS PRESENTS
    21H30 SPECTACLE EQUESTRE AVEC NAICHE
    22H CONCERT MACSON
    22H45 DANSES AVEC LES NATIVES

    23H15 ROUND DANCE SEMINOLE WINDS
    23H30
    EMBRASEMENT DU SITE PAR LES ARTIFICIERS ET LECTURE DU CHEF SEATTLE
     
    gif

    LUNDI 14 JUILLET
    PORTES OUVERTES DE 14H A 19H
    ANIMATIONS SUR LE PLAN D'EAU
     

     

    blue feather
     
     Pour ceux qui veulent venir avec leur tipi peuvent le faire mais doivent nous le confirmer par mail

     

     

    votre commentaire
  •  

    Pointe rajoutée a une des flèches ramenéees de Valdivienne.Elle est maintenue avec du tendon.


    2 commentaires
  •  
     

    Vidéo mise en ligne par -->TheRusty

     

    [fichier]

     

    @@@450@@@350[/fichier]

     

    3 commentaires
  • Rick Mc Collum

    Buffalo Woman

    Rick Mc Collum

    Blue Shirt Dancer

    Rick Mc Collum

    Lakota Braves

    Rick Mc Collum

    Men of Men - Pawnee

     Rick McCollum a grandi dans Tahlequah, Oklahoma, capitale de la nation Cherokee,
    "Mon père et mes oncles étaient des éleveurs,mes amis étaient des Autochtones "
    l'un des domaines dans la peinture qui m'a vraiment intéressé est la peinture de Pow wow.Je veux transmettre en quelque sorte un événement culturel important. Beaucoup de gens pensent que le Pow wow est juste des groupes d’Indiens qui dansent mais c'est une célébration de l'identité et du patrimoine qui donne vie aux traditions du passé et qui puise ses racines dans mille ans d'histoire

    site officiel --> Rickmccollum

    Rick Mc Collum

     

     


    1 commentaire
  •  

     

    L'arc est une arme destinée à lancer des flèches. Il est constitué principalement d'une pièce courbe flexible qui emmagasine et restitue l'énergie comme un ressort, et d'une corde qui permet le bandage de l'arc (tension du « ressort »), puis la transmission de l'impulsion à la flèche lors de la détente. Wikipédia

     

    Vers environ 5000 ans avant Jésus  Christ, un Amérindien a l'idée de lier des tendons d'animaux a un morceau de bois pour créer le premier arc et flèche.  L'invention a été une des plus grandes réalisations de l'Homme, elle est aussi importante que la découverte et l'utilisation du feu. Avec un arc et des flèches le chasseur pouvait plus facilement chasser les animaux pour l'alimentation et  a permis pour la première de tuer de loin. Certains éléments de preuve existe que les arcs ont plus de 50000 ans 

    site qui vous donne les méthodes et les références de livres sur la fabrications des arcs  Bonjean 

    photo du site  uiowa  avec d'autres renseignements mais en Anglais 

    Gall (Pizi, Gaul), a Hunkpapa Sioux; three-quarter- length, seated. holding bow and arrow, Fort Buford, North Dakota.
    Photographed by
    David F. Barry, 1881.
    American Indian Select List number 99.  (sur le site archive gouvernementale )

    vu sur la page de   Ernest Thompson Seton 

     

     


    votre commentaire
  • De tous les temps et chez tous les peuples, les jeux ont toujours fait partie de la vie des gens. Lorsque les Français ont immigré en Nouvelle-France, ils ont vite remarqué que les Amérindiens avaient des jeux différents des Européens.

    Les enfants amérindiens avaient plus de jeux d'’adresse que de jouets et les Amérindiens étaient de grands joueurs. Ils étaient même des passionnés du jeu. Les perdants aux divers jeux de hasard devaient souvent laisser aller leurs vêtements, leurs armes ou divers autres objets de la vie quotidienne.

    Un de ces jeux de hasard utilisaient de petits os, lissés et aplatis, peints en noir d’un côté et en blanc de l’autre. Chaque joueur choisissait une couleur. Ensuite, on faisait sauter les osselets dans un grand plat et on les déposait par terre en tenant le plat entre les deux mains. Celui qui voyait sa couleur sur le dessus du plus grand nombre d’'osselets était déclaré gagnant.

    Ce jeu, et d’'autres dans le même genre, occupait parfois des journées entières. Certains jeux avaient des règles si compliquées que les Français n’'arrivaient pas toujours à les comprendre. La plupart des jeux étaient pratiqués autant par les femmes que par les hommes. Les jeux s'’accompagnaient de gestes rituels qui différaient selon les sexes.

    Ainsi, il existait un jeu de noyaux dont les règles ressemblaient à celles du jeu d'’osselets. Toutefois, en lançant les noyaux, peints noir d’un côté et blanc de l’autre, les femmes remuaient les bras comme pour chasser les mouches, tandis que les hommes criaient comme des gens qui se battent : « Noir ! Noir ! », ou « Blanc ! Blanc ! », jusqu’à ce que les noyaux soient retombés.

    Les bébés amérindiens avaient des jouets bien particuliers aux yeux des Blancs. Vers 1691, le père Récollet a raconté que les Amérindiens amusaient les bébés en faisant sonner autour d’'eux un énorme hochet. Pour fabriquer ce hochet, ils attachaient plus de vingt griffes ou argots d'’animaux à un bâton de 30 centimètres. Ils décoraient ce bâton d’ « aiguilles » de porc-épic teintées rouge et blanc.

    Des jouets étaient aussi attachés au berceau de l’enfant. Ainsi, sur un demi-cercle de bois d’environ 10 cm de large fixé au lit, on attachait des petits bracelets ou autres objets qui bougeaient en faisant du bruit. Selon les souvenirs des Français, les bébés amérindiens jouaient volontiers avec des marchandises (porcelaine, grelots, etc.) reçues des Blancs en échange de peaux de castors.

    Lorsque les enfants grandissaient, on leur donnait des jouets pour qu'’ils deviennent habiles dans leur futur métier : pour les garçons, le tir à l’'arc et l’'art de la guerre ; pour les filles, la confection de vêtements, la cueillette ou la préparation de nourriture.

    En Nouvelle-France, il semble que les jeunes Amérindiennes n’'aient pas eu de poupées avant l’'arrivée des Français au 17e siècle. Pourtant, ce jouet était connu ailleurs depuis la plus haute antiquité, même chez les peuples les plus primitifs.

    Les petits Amérindiens passaient des heures dans les bois à jouer « à la cachette » ou à chasser les oiseaux et les écureuils. L'’hiver, ils glissaient sur les pentes enneigées dans de petites traînes formées de deux planches minces d’environ 15 centimètres de largeur chacune sur deux mètres de longueur. Le bout des planches étaient courbé à l’avant et des courroies étaient fixées le long des côtés.

    Les Amérindiens, jeunes ou adultes, jouaient à la crosse. C’'était, en fait, le seul sport qu’ils pratiquaient. Chaque équipe se composait d’'environ 40 joueurs. Ils se servaient de bâtons recourbés pour envoyer une balle dans le but de l’'équipe adverse. La distance entre les buts pouvait atteindre deux kilomètres.

    Les fillettes se fabriquaient une sorte de ballon en gonflant une vessie. Elles lançaient cette vessie en l’air et passaient de longues minutes à se la renvoyer les unes aux autres. Les Amérindiens avaient beaucoup d’autres jeux. Mais ces quelques exemples nous montrent que, été ou hiver, les adultes et les enfants amérindiens ne manquaient pas d’imagination pour occuper leurs loisirs et apprendre par le jeu

    Du site --> Histoire et culture régionale du Québec

     


    votre commentaire
  •                                                      

     


    votre commentaire
  •  
     

    Fete des pères =  un gif sympa et puis un cerf volant que mon fils a gagner dans un jeu a l'école :(il la fait exprès , mais c'est lui qui s'en servira ,il faut le dire ) merci beaucoup les enfants

     

     


    1 commentaire
  • vidéo mise en ligne par lanigyrl1


    votre commentaire

  • votre commentaire
  •  
     

     Ce n'est pas d'Amérique du Nord  mais du Sud  c'est  de l'artisanat des Pataxos (prononcer Patachos) une tribu côtière du Brésil .Le geste est grandiose, des Amis avec qui je fais du footing ont été en vacances la bas et ont pensé a moi tout de suite .Cet artisanat est fait sur place ,et là aussi il sert a subvenir aux besoins essentiels de la tribu et tous les produits dont ils se servent sont naturels. . Merci mes amis

     
     
     

    Photos prises par mes amis dans le village Autochtone

     

     


    votre commentaire
  •  
     
    Blackfeet Stories
     
     
    Denikas World
     
     
    Denikas Harvest
     
    Little Wildflower
     
    Little Wildflower
     
    Le site officiel ici  Karen Noles

    Voici une artiste ( et oui une femme qui peint des modèles Native Américans aux traits magnifiques) dont il m'a été difficile de choisir pour mettre en avant quelques unes de ses oeuvres tellement la beauté du réalisme sur chaque toile remarquable..Je n'ai pas réussi a copier la biographie traduite en Français  car texte et photos protégées ,mais ses oeuvres sont rencontrées un peu partout sur le net  malgré l'interdiction de son avocat ( je me suis renseigné auprès de Karen Noles ) Donc allez sur son site il y a sa biographie et pleins d'autres peintures .

     


    2 commentaires
  •   

    Practice  

    Le site officiel  Alfredo artist

    Pour Alfredo ,la peinture est une partie de son enfance aussi importante que d'apprendre a marcher et parler. Ses anciens souvenirs sont de peindre des portraits des membres de sa famille. Une de ses premières réussite ,une série d'aquarelles de sa mère , a l'age de six ans . Né et élevé au Mexique  dans une famille de neuf enfants . Alfredo utilise son talent pour compléter les besoins de  revenus de sa famille . Maintenant vivant en Californie , il remporte plusieurs grands prix des plus prestigieuses organisations .Le travail de  Rodriguez est également parus dans les livres  "La peinture occidentale aujourd'hui " par B. Hassick et " Artiste contemporain occidental " par Peggy et Harold Samuels, Alfredo a également fait l'objet de reportages dans des magazines tels que " Art de l'Ouest " "Infomart "  " Western Horseman " et " International Fine Art Collector " Ses oeuvres ont également été utilisés pour illustrer  les manuels de Bobbie Kalman "Les Nations Des Plaines " " Les Nations du Sud Ouest " "Natimes Homes " " La vie dans un camp des plaines " et " La vie du Navajo "

    Pour la suite de la biographie allez sur le site officiel ,mais je tenais a vous présenter quelques unes de ses œuvres qui sont magnifiques ......

    Bald Eagle Feathers

     Little Red Flower

     Eagle Feathers

     

    Vision Seekers

     


     


    16 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires