• nations
     
    Québec
     
    carte des Nations Autochtones du Québec 
     
     
    Les Abénakis

    " Kuaï Kuaï " ( bonjour )

    Les Abénakis font partie de la famille linguistique algonquienne. Au Québec, ils sont plus de 2 000, près de 400 vivent sur réserve. Leur territoire est situé sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, en face de Trois-Rivières. Il existe deux communautés abénaquises au Québec : Odanak et Wôlinak.

    Autrefois, les Abénakis vivaient de la chasse, de la pêche, de la trappe, de la cueillette de petits fruits et de la culture du maïs, du haricot, de la courge, de la pomme de terre et du tabac.

    3 génerations d'Abénakis

    cliquez sur ->musée des Abénakis

     Les Algonquins 

    " Kwé " ( bonjour ) 

    Les Algonquins font partie de la famille linguistique algonquienne. Au Québec, ils sont plus de 9 000, dont un peu plus de 5 000 vivent sur réserve. Leur territoire se situe dans la région de l'Abitibi-Témiscamingue. Il existe neuf communautés algonquines au Québec : Eagle Village-Kipawa, Hunter's Point, Kitcisakik, Kitigan Zibi, Lac-Simon, Pikogan, Rapid Lake, Timiskaming et Winneway.

    Autrefois, les Algonquins vivaient principalement de la chasse, de la pêche et de la cueillette, mais s'adonnaient également à l'agriculture.

    Saviez-vous que le mot d'origine algonquine « achigan » signifie
    « celui qui se débat » ?

     
     voici une manière Algonquine de faire un noeud .

    Couple Algonquin

    Le thé de cèdre, un breuvage traditionnel algonquin, est toujours une boisson populaire au café de la réserve Pikwakanagan aux abords du lac Golden.

    Les Cris

    " Wachiya " ( bonjour )

      "Eeyou Astchee" 
     (signifie "Notre Territoire")

    Les Cris font partie de la famille linguistique algonquienne. Au Québec, ils sont plus de 14 800, dont plus de 13 000 vivent sur réserve. Les Cris ont signé la Convention de la Baie-James et du Nord québécois. Leur territoire se situe dans le bassin de la baie James et en partie près de Chibougamau. Il existe neuf communautés cries au Québec : Chisasibi, Eastmain, Mistissini, Nemiscau, Oujé-Bougoumou, Waskaganish, Waswanipi, Wemindji et Whapmagoostui.

    Autrefois, les Cris étaient principalement nomades et se nourrissaient de gibier et de poisson.

    Saviez-vous que les communautés cries connaissent un essor économique important dans les secteurs du transport routier et aérien, de la construction et du tourisme eth no-culturel ? Saviez-vous également que plus de 30 % des Cris au Québec tirent encore aujourd'hui leurs revenus des activités traditionnelles reliées à la chasse, à la pêche et au piégeage ?

    Bataille de Cut Knife Hill, le 2 mai 1885. (du site Patrimoine militaire canadien )


    Trois cent cinquante miliciens canadiens, dirigés par lieutenant-canadien Otter, ont attaqué un camp de Cris des plaines, à l'aube du 2 mai 1885. Surpris, les Cris ont quand même livrés une dure bataille sous le chef de guerre, Fine Day. Alors que les Canadiens se sont retirés plus tard dans la journée, les Cris ont cessé leur poursuites envers leurs adversaires, sous l'influence du chef Poundmaker. Quelques historiens croient qu'Otter et ses hommes, peu expérimentés, aient été sauvés du massacre. Cette image idéalisée de la bataille, est tirée d'une série s'intitulant, « The Canadian Pictorial and Illustrated War News ».

    Les Hurons-Wendat

    " Koey Koey Ataro " (Bonjour l'ami)

    Les Hurons-Wendat font partie de la famille linguistique iroquoienne. Au Québec, ils sont + de 3 000, dont un peu plus du tiers vivent sur réserve. Leur territoire se situe tout près de la ville de Québec. Il existe une seule communauté huronne-wendat au Québec : Wendake.

    Autrefois, les Hurons-Wendat vivaient principalement de l'agriculture et du commerce du maïs et du tabac.

    Saviez-vous que les Hurons-Wendat ont fait découvrir le maïs soufflé aux Européens ? Les Hurons lui donnaient le nom de « ogarita », tandis que les Français l'appelaient « blé fleuri ».

    cliquez sur ->Huron Wendat

    cliquez sur ->Nation Huronne Wendat

     

    Un village huron au XVIe siècle

    Les Innus

     " Kuei Kuei " ( bonjour )

    Tshima minu-takushinieku nitshinat  ( bienvenu chez nous )

    Les Innus, aussi appelés Montagnais, font partie de la famille linguistique algonquienne. Au Québec, ils sont plus de 15 600, dont plus de 11 000 vivent sur réserve. Il s'agit de la nation la plus populeuse de la province. Leur territoire s'étend de la Côte-Nord au Lac-Saint-Jean. Il existe neuf communautés innues au Québec : Betsiamites, Essipit, La Romaine, Mashteuiatsh, Mingan, Natashquan, Pakua Shipi, Matimekosh–Lac-John et Uashat–Maliotenam.

     

    Autrefois, les Innus avaient un mode de vie traditionnel nomade. Ils utilisaient la peau et les os des animaux pour se fabriquer des vêtements et des armes.

    Saviez-vous que les Jésuites ont établi leur première mission chez les Innus en 1632

    Un lien  a voir -> musée

    et un autre ->Tradition vivante site Innu

    Groupe innu devant une tente, QC, vers 1881
    Jules-Ernest Livernois
    Vers 1881, 20e siècle

    Les Atikamekw

    "Kwé" (bonjour )

     NITASKINAN qui signifie "Notre terre" dans la langue ATIKAMEKW
             
    ASKI veut dire "terre" et le préfixe "NIT" signifie "notre" 
             Le suffixe "NAN"
    indique le collectif.

    Les Atikamekw font partie de la famille linguistique algonquienne. Au Québec, ils sont plus de 6 000, dont la majorité vit sur réserve. Leur territoire se situe entre ceux des nations innues, algonquines et cries, soit dans les régions de Lanaudière, de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Il existe trois communautés atikamekw au Québec : Obedjiwan, Wemotaci et Manawan. Coucoucache est également une réserve atikamekw, mais n'est pas habitée.

    Au XVIIe siècle, leur position géographique favorisait le troc avec les nations voisines. Les Atikamekw vivaient principalement de la chasse au gibier, de la pêche et de la culture du maïs.

    Saviez-vous que le mot
    « atikamekw » signifie « poisson blanc » ? Saviez-vous aussi que ce sont les Atikamekw qui ont découvert le sirop d'érable

    lien du site  ->Nitaskinan

    Canot Atikamekw .......vers 1900 Québec

    en écorce de bouleau

    musée Canadien des civilisations 

    Les Malécites

    " Kwé " (bonjour )

    Les Malécites font partie de la famille linguistique algonquienne. Au Québec, ils sont 764, mais seulement 2 d'entre eux résident sur réserve. Leur territoire est situé dans le Bas-Saint-Laurent, près de Rivière-du-Loup. Il existe deux communautés malécites au Québec : Cacouna et Whitworth.

    Autrefois, les Malécites étaient semi-nomades. Ils vivaient de la chasse et de la pêche, mais cultivaient aussi le maïs.

    Saviez-vous que, jusqu'au XVIe siècle, les Malécites vivaient au Nouveau-Brunswick ?

    Voici le lien d'un site Micmacs Malécites ,il vous faut Quicktime car il y a pleins de vidéos très inintéressantes contemporaines -> site a voir absolument

    Gabriel Acquin avec une pagaie, Première Nation malécite (vers 1860)
    (Gracieuseté :
    The 22nd (Cheshire) Regiment Museum
    http://www.chester.ac.uk/militarymuseum

    numéro MM024082)

    Les Micmacs Québec Amérindien

    " Welta'sualul " (bonjour )

     

    Les Micmacs font partie de la famille linguistique algonquienne. Au Québec, ils sont plus de 4 900, dont plus de 2 400 vivent sur réserve. Leur territoire est situé en Gaspésie. Il existe trois communautés micmaques au Québec : Listuguj, Gesgapegiag et Gaspé (Gespeg). Cette dernière n'a toutefois pas le statut de réserve.

    Autrefois, les Micmacs étaient nomades et vivaient de la pêche, de la chasse, de la trappe et de la cueillette de petits fruits.

    Saviez-vous que le mot « gaspé » signifie « au bout de l'extrémité » ?

    Guerrier micmac, vers 1740
    Ce guerrier micmac des années 1740 est armé d'un mousquet de fabrication française et porte une chemise européenne. Reconstitution par Francis Back.

     

    chant national des Micmacs
     

    Québec Amérindien

     
    Les Mohawks :

    " Kwé Kwé " (bonjour )

    Les Mohawks font partie de la famille linguistique iroquoienne. Au Québec, ils sont plus de 11 400, dont plus de 8 700 vivent sur réserve. Leur territoire se situe en périphérie de Montréal. Il existe trois communautés Mohawks au Québec : Kahnawake, Kanesatake et Akwesasne. Une partie de cette dernière se trouve en Ontario. Doncaster est également une réserve Mohawk, mais n'est pas habitée.

    Autrefois, les Mohawks vivaient principalement de l'agriculture, de l'échange commercial de produits agricoles et artisanaux, de la chasse, de la pêche ainsi que de la cueillette.

    Saviez-vous que les Mohawks se faisaient autrefois engager dans de nombreuses compagnies de transport à titre de pagayeurs ? Grâce à leur aptitude à affronter les rapides et à faire face aux eaux agitées, ils ont, entre autres, permis à une expédition britannique de remonter le Nil jusqu'à Khartoum, au Soudan.

    Des guerriers Mohawks attaquent le groupe du père Jogues, 1646
    Le père Isaac Jogues, le frère Jean de la Lande et des Hurons convertis sont attaqués par des guerriers Mohawks sur la rivière Richelieu en octobre 1646. Capturés et emmenés à un village iroquois, ils sont tués le 18 octobre. À cause des Iroquois, les déplacements sur la plupart des cours d'eau sont très dangereux et la petite garnison française ne peut rien y faire.

    Les Naskapis :

    " Waachiyaa " ( bonjour )

    Les Naskapis font partie de la famille linguistique algonquienne. Au Québec, ils sont près de 600, dont la majorité vivent sur réserve. Les Naskapis ont signé la Convention de la Baie-James et du Nord québécois en 1978. Leur territoire se situe au Nord de Schefferville, à proximité du Labrador. Il n'existe qu'une seule communauté naskapie au Québec : Kawawachikamach. Autrefois les Naskapis étaient un peuple nomade qui tirait sa subsistance presque entièrement du caribou, de la chasse au phoque et aux oiseaux migrateurs ainsi que de la pêche blanche. L'agriculture était impraticable sur ces terres nordiques.

    Saviez-vous que les Naskapis ont déjà habité à Kuujjuaq et qu'ils ont vécu une grande famine en 1949 ? 

    The Kawawachikamach Band of the Naskapi Nation, Quebec

    Site officiel ->Naskapi

    Les Inuits

    Les Inuit font partie de la famille linguistique esquimau-aléoute. Au Québec, ils sont plus de 10 000, dont plus de 9 500 vivent dans les villages nordiques. Les Inuit font partie des signataires de la Convention de la Baie-James et du Nord québécois (CBJNQ). Quatorze communautés inuites sont situées sur le territoire du Nunavik et deux dans le bassin de la baie James. Leurs noms : Akulivik, Aupaluk, Chisasibi, Inukjuak, Ivujivik, Kangiqsualujjuaq, Kangiqsujuaq, Kangirsuk, Killiniq, Kuujjuaq, Kuujjuarapik, Puvirnituq, Quaqtaq, Salluit, Tasiujaq et Umiujaq.

    Avant l'arrivée des Européens, les Inuit du Nunavik étaient des nomades et survivaient grâce aux ressources de la terre et de la mer. Ils modifiaient leur alimentation au gré des saisons.

    Saviez-vous que plusieurs anthropologues considèrent les Inuit comme un des peuples les plus inventifs de la terre ? Ils ont entre autres mis au point des lunettes protectrices faites d'os, de bois de cerf et d'ivoire afin de se protéger des reflets aveuglants du soleil sur la neige.

    Femme Inuit 1907

    Lucassie Tookalak, 1985
    Photographie: Cheryl Lean.

    Photo trouvée sur le site --> Musée Canadien des civilisations

    un site  ->Autochtones du Québec   Affaires Indiennes et du Nord Canada

    un lien aussi intéressant d'une boutique + histoire ,contes et légendes etc...en Français

    Cliquez sur -> Oki Art

    UN JEU DE QUESTIONS CLIQUEZ ICI--> HISTOIRE DE LA NOUVELLE FRANCE

    artisanat des premieres Nations -Musée virtuel

    carte des communautés Autochtones du Québec ► Autochtones du Québec 

    Québec Amérindien

     


    8 commentaires
  •  
    scool

    et puis sur cette photo ,côté gauche on voit un petit garçon habillé dans ses habits traditionnels quand il était encore avec ses parents ,et sur le côté droit après avoir été enlevé de force à ses parents et placé dans une école ,avec des habits plutôt européens qui n'ont plus rien à voir avec sa culture,et les cheveux coupés .Il faut savoir que dans ces écoles ,il était interdit aux enfants de parler leurs langues natales sous peine d'être puni sévèrement. Beaucoup d'enfants sont morts suite aux maltraitances subies dans ces écoles.


    2 commentaires
  •  
    Quel visage radieux de cette petite Danseuse dans saregalia
    Il existe des associations pour venir en aide aux enfants  de Pine Ridge ,telles que  One Spirit
    et  Pine Ridge Enfance Solidarité que j'ai mis en lien sur mon blog ,alors si vous voulez faire un geste contactez les.....merci
     

    1 commentaire
  •  


    votre commentaire
  • Big Bear de Juin 2007,une tres bonne revue ,sur les festivals,camps de reconstitutions ,articles concernant les amérindiens (histoire ,traditions )je vous conseille cette revue pour avoir surtout aussi les dates de ce qui ce passe en France .


    votre commentaire
  • Un perlage façon Gourd Stitch ,mais pas  facilité  par l'utilisation de perles de rocailles qui ne sont pas régulières et qui décalent forcément un peu les rangs


    2 commentaires
  • une carte postale reçue de la part de Manuèle ,merci beaucoup

    Manuèle est bénévole du projet Généalo
    Association généalogique de Vanves - Vice-Présidente
    Association Généalogique Flandre-Hainaut

    elle possède aussi toute une série de cartes postales anciennes sur les amérindiens dont elle se sépare -> si cela vous intéresse, je vous donnerais ses coordonnées.

     


    1 commentaire
  •  
     

    Un roman photo de 1965 faisant  suite au téléfeuilleton intitulé LES INDIENS en nombreux épisodes diffusés par l'ORTF en 1964 tourné en camargues .Ce telefeuilleton a été le sujet d'un article dans BIG BEAR de septembre2006.

    musique du générique sur cette page ->generique

     


    1 commentaire
  •  

    Pour ceux qui n'auraient pas fait attention on peu arreter la musique de fond sur le coté droit du blog ,pour écouter sans gêne les autres musiques ou vidéos .Mais à chaque changement de page elle se remet en route .

    Voici ci dessous l'album et l'auteur de la musique de fond

     

     

    L'auteur est -> Carlos Nakai

    l'album ---Ancestral Voices

    et le titre ---> Dreams Children 

     
     
    Le site --> Carlos Nakaï

     


    7 commentaires
  •  

     voici quelques plumes d'Aigle ( en haut au centre ) ,et des plumes de Vautours et de Buses que l'on ma donné.

     


    votre commentaire
  •  

    Les plumes représentent pour les amérindiens un Cadeau venant du Grand Esprit , mais aussi de l'oiseau qui offre une partie de son essence .

     

    Pour les Amérindiens, ces plumes ont une propriété médicale. Elles permettent de faire pénétrer et diriger l'énergie de guérison car celle-ci capte et redistribue les énergies bénéfiques. Certaines plumes ont aussi des valeurs de protections, il suffit de porter celle-ci sur soi afin d'attirer l'Énergie

    Voici quelques significations des plumes et religieuses amérindiennes. Elles représentent l’essence sacrée de tous les oiseaux. Elles symbolisent la paix ; elles servent aussi lors de rituels de guérison, particulièrement pour disperser les énergies néfastes et pour attirer l’énergie bénéfique dans le corps d'une personne. De plus, les plumes d’aigle poussent nos pensées et nos prières à s’envoler vers le Grand Esprit

    l'Aigle       ► Ses plumes jouissent d'un statut particulier dans les pratiques magiques

    Le Canard   ► Elles symbolisent le passage de l’enfance à l’age adulte, lorsqu'on devient capable de trouver sa propre voie. Elles sont utilisées lors de cérémonies initiatiques, que cela soit pour indiquer le passage de l’adolescence à l’âge adulte ou lors des initiations chamaniques

    La Chouette  voir oiseaux nocturnes, hiboux

    Le Colibri        voir oiseau-mouche

    La Colombe ► Elles sont utilisées pour les rituels de paix mais aussi pour des déclarations d’amour, les révélations de l’être cher, face à l’amour qu’il éprouve pour vous ! Elles jouent un rôle important lors de négociations de paix, car elles sont souvent attachées au calumet de paix.

    Le Coq  ► Elles symbolisent le courage et la victoire du jour sur la nuit. lSes plumes sont donc réservées aux guerriers chamaniques  .

    La Corneille ► Ses plumes symbolisent le deuil ; on les utilise lors des cérémonies mortuaires. Les Lakota Sioux prient avec des plumes de corneille pendant 4 jours lors d’un décès. Elles ne sont utilisées que pour cet usage et on les conserve dans un endroit sacré

    Le Cygne     ► Elles symbolisent la grâce, la bonté et la beauté. Mais aussi pour certains peuples amérindiens et surtout pour les Creek, elles représentent l’union du mariage et sont prisées lors des cérémonies et aussi pour les rituels de fertilité. Elles sont le plus souvent utilisées par les femmes chamanes

    Le Faucon ► Elles servent à aider aux diagnostics des maladies du corps. Elles sont essentiellement utilisées par les chamans et sont très réputées pour accroître la compréhension des malaises ainsi que les connaissances des chamans.

    La Fauvette ► Semblable à la poule, elle est protectrice de nos habitats ainsi que de notre famille

    Le Geai bleu ► Elles apportent la clarté dans certaines situations sombres ou troubles, elles apportent aussi la lumière qui fait disperser les nuages de la dépression et de la tristesse . Occasions

    Le Hibou      ► Elles sont utilisées pour des rituels ésotériques impliquant des connaissances secrètes transmises de générations en générations, les connaissances que nos ancêtres nous ont transmis

    Le Moineau  ► Elles sont utilisées pour la construction et fabrication d'amulettes de chance

    La Mouette  ► Le symbolisme de trouver une plume de mouette, liberté de faire ce que vous voulez

    L'Oie blanche ► Cet oiseau marque l’arrivée et le départ de l’été. C’est un grand migrateur ; ses plumes sont utilisées par les peuples du Nord pour les cérémonies de guérison. C’est aussi la marque d’un chaman dans plusieurs tribus

    Les Oiseaux aquatiques ►  Elles possèdent une double symbolique ; elles sont en effet tant de l’air que de l’eau. Elles procurent une double protection aux chamans qui les possèdent et sont de puissants outils de rituels. De la même façon que pour les plumes d’aigle, ces plumes aquatiques entraînent nos prières et nos pensées vers le Grand Esprit mais ceux-ci, par les cours d'eau.

    Les Oiseaux nocturnes ► ( hiboux, chouettes )Leurs plumes sont utilisées lors de rituels ésotériques impliquant des connaissances secrètes. Tous les chamans en possèdent pour faire appel aux gardiens des connaissances sacrées.

    L'Oiseau-mouche ► Elles symbolisent la rapidité d'action et la grâce des mouvements. Elles sont très reconnues pour apporter la beauté et la joie avec rapidité. Elles sont très populaires auprès des tribus du SO américain.

    Le Perroquet        ► Comme cet oiseau peut apprendre n’importe quel langage, ses plumes symbolisent la communication et sont réputées pour faciliter la traduction ainsi que la communication entre les humains (tribus). Elles sont plutôt rares et très convoitées pour orner les costumes lors des danses, des cérémonies et des rituels. Les couleurs vives rouge, vert, bleu, jaune servent à recréer l'arc-en-ciel qui est un symbole de paix et de prospérité essentiellement chez les Lakota Sioux. 

    Le Pic bois   ► Elles sont très réputées lors de cérémonie de guérison seulement utiliser afin de prévenir ou de guérir contre des problèmes de santé liés au foie

    La Pie ► Elles sont utilisées pour les rituels de guérison. Étant un charognard, cet oiseau contribue à nettoyer l’environnement. Par conséquent, ses plumes servent à nettoyer et à purifier un corps malade. Dans la culture des indiens du Lakota, ces plumes noire et blanche du bout des ailes représentent une jeune indienne aux cheveux de jais vêtu d'une tunique blanche.  .

    La Poule ► Ses plumes sont utilisées lors de la construction d’une nouvelle maison ou chez les peuples migrateurs. Elles sont transportées et font partie de la structure même des habitations temporaires. Le chaman les distribue à chaque famille, car ces plumes sont garantes d’un foyer harmonieux et confortable

    Le Rouge-gorge ► Elles symbolisent le renouveau chez la personne, dans une situation ou dans son Esprit. Comme c'est l'un des premiers oiseaux à revenir lors du printemps. Les amérindiens les utilisent beaucoup lors de rituel de fertilité ce qui les rend particulièrement importantes. Trouver une plume de rouge-gorge par terre signifie une nouvelle

    Le Rossignol ► Ses plumes possèdent une signification mystique très importante. Elles aident à comprendre plus clairement la complexité des rituels  et à assimiler les grandes connaissances des choses sacrées. Elles possèdent donc une signification mystique importante.

    Le Road-runner ► Nous connaissons tous cet oiseau grâce aux bandes dessinées américaines de Bugs Bunny et de ses aventures avec le coyote. Malgré tout, cet oiseau du désert américain existe vraiment et sa vitesse est légendaire. Ses plumes symbolisent l’énergie chaotique et imprévisible du coyote, le joueur de tours par excellence. Elles servent aussi pour accroître les habiletés naturelles de magie du praticien ou du chaman ainsi que son intuition.

    Le Scissortail ► Ses plumes sont utilisées pour honorer les mères au sein de toutes les nations amérindiennes. Elles sont particulièrement prisées pour indiquer le soleil et les quatre points cardinaux lors de cérémonies.(oiseau mouche du sud des États-Unis et de l'Amérique centrale)  

    Chez les indiens des plaines,le guerrier ajoutait une plume d'aigle à sa parure chaque fois qu'il infligeait un "coup" à l'ennemi.Celle-ci portait des marques qui précisaient la nature de ses exploits.

     

    une plume avec un point rouge  -> le guerrier avait tué son adversaire.
    teintée en rouge  il avait été blessé.
    dentelée ► il avait tué plusieurs ennemis.
    une encoche ► il avait tranché la gorge et pris le scalp de son rival.
    avec une pointe biseautée ► il l'avait égorgé sans le scalper.
    plume largement fendue ► il avait subi de nombreuses blessures. 

     

     

     

     


    11 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires